Deux milliards début 2011, trois milliards fin 2014. Selon les estimations de l'Union internationale des télécommunications, le nombre d'internautes dans le monde va franchir un nouveau cap symbolique en fin d'année.

Ils étaient 2 milliards début 2011. Ils seront 3 milliards avant la fin de l'année. "Ils", ce sont les individus qui ont ont accès à Internet, depuis une ligne fixe ou un terminal mobile. Selon les dernières statistiques de l'Union internationale des télécommunications (UIT), publiées ce lundi, le nombre d'internautes dans le monde va franchir un nouveau cap symbolique dans les prochains mois.

Comme toujours, la situation est très contrastée entre les pays du Nord et ceux du Sud. D'après l'agence des Nations Unies, "l'accès à l'Internet au domicile approche de la saturation dans les pays développés" alors qu'une immense majorité (plus de 90 %) "des personnes qui n'utilisent toujours pas l'Internet sont des habitants de pays en développement".

Les choses évoluent, malgré tout. Dans son communiqué, l'UIT note par exemple que près de 20 % de la population africaine "sera connectée d'ici à la fin de l'année" contre à peine 10 % quatre ans auparavant. Sans surprise, les Africains misent surtout sur la téléphonie mobile (taux de pénétration de 19 %), même si l'accès à l'Internet depuis le domicile connaît un taux de croissance supérieur à 10 %.

Si les pays du Nord affichent le meilleur taux de pénétration de pénétration au monde et bénéficient de meilleurs débits que leurs voisins du Sud, le rapport de force est en train de changer. Sur la totalité des internautes, "deux tiers d'entre eux habitent dans les pays en développement", note l'UIT. Et s'il existe encore des écarts importants, ceux-ci ne sont plus aussi immenses qu'avant.

S'il y aura bientôt 3 milliards d'internautes, ces derniers demeurent toujours minoritaires par rapport à la population mondiale. Divers projets sont toutefois sur les rails pour apporter le net dans les zones reculées et connecter les déconnectés. Des firmes de la Silicon Valley comme Facebook (avec Internet.org et des drones) et Google (avec Loon et Titan Aerospace) ont ainsi présenté des initiatives en ce sens.

( photo : CC BY-SA Junior Melo )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés