Un adolescent américain s'est illustré en étudiant l'impact des polices d'écriture sur la consommation d'encre. Selon ce dernier, Garamond serait moins gourmande que Times New Roman, qui est est utilisée par défaut sur Windows. Des économies substantielles pourraient ainsi être dégagées si Garamond était privilégiée.

C'est une histoire étonnante que vient de raconter CNN. Aux États-Unis, un collégien de 14 ans s'est distingué en publiant une étude décrivant une méthode très simple pour réaliser des économies au sein des pouvoirs publics. Il suffit tout simplement de modifier la police d'écriture ! Le but ? Réduire la consommation d'encre lors d'une impression, ce qui limite par conséquent l'achat de nouvelles cartouches.

En utilisant le logiciel "Ink and Toner Coverage Calculator" de l'éditeur APFill, il a constaté que la police d'écriture Garamond est la moins consommatrice en encre lors d'une impression grâce à la finesse de ses traits. Par rapport à Times New Roman, qui a servi de police d'écriture par défaut sur Word (avant l'arrivée de Calibri), il est possible de réduire la consommation d'encre jusqu'à 24 %.

D'après lui, le changement de la police d'écriture au sein de son établissement scolaire pourrait entraîner une économie annuelle de 24 000 dollars. Encouragé dans ses travaux, et tandis que ceux-ci ont été publiés dans le "Journal for Emerging Investigators", une revue éditée par des étudiants de l'université Harvard, il a alors appliqué sa méthode au niveau des USA.

En prenant en compte les informations délivrées par l'administration des services généraux selon lesquelles le pouvoir fédéral dépense 467 millions de dollars par an en cartouches d'encre, le jeune garçon estime qu'une économie d'environ 30 % (136 millions de dollars par an) pourrait être atteinte. En ajoutant les États fédérés de l'union, une économie supplémentaire de 234 millions de dollars pourrait être obtenue.

Des efforts d'économie déjà en cours aux USA

Reste une question : l'idée du collégien sera-t-elle retenue par les pouvoirs publics ? Ce n'est pas acquis. En fait, elle serait même déjà partiellement appliquée. Le responsable des relations publiques de l'administration des services généraux a certes reconnu qu'elle était "remarquable", mais que des efforts sont d'ores et déjà en cours à ce niveau, en plus d'autres initiatives concernant l'impression en général, comme l'usage du papier recyclé.

Il existe ainsi une campagne de sensibilisation au sein de l'administration américaine (baptisée "PrintWise", soit "imprimez avec sagesse") afin de limiter la consommation d'encre. Ainsi, il est recommandé d'utiliser les polices d'écriture Times New Roman, Garamond ou Century Gothic avec une taille réglée à 11). En outre, il est aussi recommandé de ne pas imprimer lorsque ce n'est pas justifié.

"En 1994, nous produisions 20 000 copies par jour du journal officiel américain (Federal Register) et des comptes rendus du congrès (Congressional Record). Vingt ans plus tard, nous produisons environ 2500 copies par jour", a expliqué le responsable, pour bien souligner que les efforts en matière d'économie s'effectuent à tous les niveaux.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés