Le créateur de Minecraft a exprimé son désaccord en découvrant l'existence d'un projet de film sur son jeu vidéo. Cependant, le problème n'est a priori pas le principe du long-métrage lui-même, mais plutôt son ambition.

Ce n'est pas parce que Minecraft s'appuie sur des éléments conçus par la communauté et profite du même coup de son implication sans faille que son créateur est disposé à autoriser n'importe quel projet y faisant référence. Ainsi, le développeur suédois Markus Persson, désormais mondialement célèbre pour avoir donné naissance au jeu, a récemment désapprouvé une initiative venue des fans.

Le 6 février dernier, Brandon Laatsch dévoilait sur Internet un projet pour le moins ambitieux. L'Américain, qui se décrit comme un grand fan de Minecraft, annonçait son intention de réaliser un film indépendant sur le jeu et espérait obtenir le soutien des autres passionnés pour y parvenir. Le jeune homme a alors lancé une campagne sur Kickstarter afin de réunir des fonds.

Brandon Laatsch souhaitait obtenir 600 000 dollars. Au bout de deux jours, l'opération était en bonne voie : plus de 10 % (63 980 dollars) de la somme finale avait été réunie grâce à la participation d'un millier d'internautes. Il restait encore pratiquement un mois entier pour atteindre le dernier palier. Mais,au troisième jour, coup de théâtre : la campagne a été purement et simplement annulée.

Aucune explication n'a été fournie par le créateur de la campagne sur Kickstarter. En réalité, il faut aller voir du côté de Twitter pour obtenir un début d'explication. Sur son compte, Markus Persson, avait publié le 7 février un tweet pour le moins explicite : "nous ne permettons pas un projet Kickstarter d'un demi-million de dollars basé sur notre propriété intellectuelle sans aucun accord préalable".

Même si ce n'est pas dit clairement, il paraît évident que ce qui a tué dans l'œuf le projet de film indépendant sur Minecraft est le créateur de Minecraft lui-même. Il semble toutefois, à bien lire le tweet de Markus Persson, que la principale raison l'ayant poussé à intervenir pour neutraliser le long-métrage n'est pas à chercher dans le principe du long-métrage lui-même.

A priori, c'est plutôt l'envergure du projet qui a posé problème. Markus Persson a peut-être considéré qu'un projet de film à 600 000 dollars sortait du simple statut de création de fan et pouvait avoir certaines retombées financières. Autrement dit, il ne s'agit pas d'un problème de nature mais de degré. Reste à savoir si Markus Persson et Brandon Laatsch parviendront à trouver un terrain d'entente en coulisses.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés