Après l'ordre donné sur Twitter par la ministre Marie-Arlette Carlotti, Dailymotion a retiré mardi la vidéo de l'agression d'un jeune handicapé. Mais pas sans rappeler qu'il l'aurait fait avec ou sans l'intervention du Gouvernement.

Mardi, nous rapportions que la ministre en charge des personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti, s'en était pris publiquement à Facebook et Dailymotion, pour leur intimer de supprimer la vidéo sur laquelle on pouvait voir des adolescents s'en prendre à un jeune handicapé mental (depuis, ils ont été arrêtés et placés en garde à vue prolongée).

Alors que Facebook s'était rapidement exécuté après un message publié sur son compte par Mme Carlotti, les dirigeants de Dailymotion ont mis légèrement plus de temps (quelques heures) à répondre à l'agacement manifesté par la ministre sur Twitter.

"Après Facebook, j'attends de l'équipe @Dailymotion qu'elle supprime la vidéo de l'agression de ce jeune homme", avait-elle tweeté, en s'adressant directement à Cédric Tournay, le président de Dailymotion. Celui-ci lui a répondu quatre heures plus tard par une formulation très choisie.

Comme nous l'avions expliqué, la loi pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) n'impose pas encore aux hébergeurs de supprimer d'eux-mêmes les contenus de provocations à la haine en raison du handicap. Par incidence, ce devrait être le cas avec la future loi pour l'égalité entre les femmes et les hommes. En revanche, la LCEN prévoit un dispositif de signalement des contenus illicites, qui permet aussi aux hébergeurs d'être prévenus des contenus "choquants" qu'ils hébergent, et de faire appliquer leurs propres règles contractuelles.

Or selon nos informations, c'est sur la base des signalements nombreux à Dailymotion que le site de vidéos en ligne a décidé de désactiver la vidéo litigieuse, comme il le fait régulièrement, en vertu de ses conditions d'utilisation qui interdisent certains types de contenus.

C'est pour cela que Cédric Tournay n'a pas remercié spécifiquement la ministre, mais qu'il dit "merci à tous pour votre vigilance".

Giuseppe Di Martino, le secrétaire général de Dailymotion, a également tenu à ne pas laisser Marie-Arlette Carlotti se vante d'un éventuel "succès politique" dû au retrait de la vidéo, qui serait intervenu avec ou sans elle :

Ambiance.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés