Yahoo supprime ses filiales nationales européennes, dont Yahoo France, pour toutes les rassembler en Irlande, dans une filiale unique, Yahoo EMEA. Le groupe en profite pour placer les données personnelles des utilisateurs sous régime irlandais.

C'est dans un courriel envoyé à ses utilisateurs européens que Yahoo annonce la nouvelle, qui accompagne une restructuration de ses équipes pour des raisons évidemment fiscales, même si lui prétend qu'il s'agit "d'encourager toujours davantage de collaboration et d'innovation".

"A partir du 21 mars 2014, nos services vous seront fournis à partir d’une seule entité européenne, basée en Irlande. Ce changement nécessite la modification de nos CGU, Conditions d’utilisation Yahoo Communications et de notre Politique de vie privée. Votre contrat, en tant qu’utilisateur, sera ainsi transféré de Yahoo ! France SAS à Yahoo ! EMEA Limited".

Le changement s'appliquera à l'ensemble des services de Yahoo :

  • Yahoo Mail
  • Yahoo Messenger
  • Flickr
  • Yahoo Questions/Réponses
  • Yahoo Contributor Network
  • Yahoo Toolbar
  • Yahoo Maps

Concrètement, Yahoo ne respectera plus la loi française sur la protection des données personnelles, mais la loi irlandaise. Yahoo EMEA remplace Yahoo ! France SAS en tant que responsable de traitement des données personnelles des utilisateurs français, et sa placera sous le régime irlandais de la protection de la vie privée, qui reste basé sur la Directive européenne relative à la protection des données personnelles.

La nouvelle politique de vie privée est lisible sur cette page. Nous n'avons pas vu, en première lecture, de modification substantielle par rapport à l'ancienne version proposée par Yahoo France. 

La principale conséquence devrait être que la CNIL, qui vient de sanctionner Google France, ne pourra pas sanctionner Yahoo. Ce qui pourrait devenir problématique si les sanctions sont alourdies.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés