L'argent est le nerf de la guerre, même pour le logiciel libre. L'association Framasoft, qui est engagée depuis plus de dix ans dans la défense et la promotion de la culture libre et du logiciel libre, a ainsi lancé sa campagne de soutien annuelle afin de poursuivre ses actions.

Les libristes seront-ils au rendez-vous ? Alors que l'année s'achève, Framasoft a lancé ces jours-ci sa traditionnelle campagne de soutien destinée à prolonger son action en faveur du logiciel libre. Née il y a douze ans, l'association fondée par Alexis Kauffmann a en effet besoin de moyens pour défendre et promouvoir une alternative, aussi bien dans l'informatique que dans la culture.

Framasoft est à l'origine de plusieurs initiatives, comme le Framapack (qui est un répertoire proposant plusieurs logiciels libres en matière de bureautique, d'éducation, de jeux…) ou la Framakey (une clé USB qui propose une version hors ligne de Wikipédia et plusieurs logiciels libres). Mais il en existe bien d'autres, qui peuvent être consultées sur cette page.

"Cette campagne s’inscrit dans un contexte, celui du monopole des services web contre les besoins de choix et de liberté des individus. Il s’agit bien moins de montrer du doigt ou diaboliser des entreprises comme Google que d’alerter sur les phénomènes de concentration sur Internet qui captent nos applications et exploitent nos données", explique l'association, qui compte aujourd'hui trois permanents.

Framasoft, qui s'est associé par le passé avec l'April et la Quadrature du Net dans la campagne "Pack Liberté", a aujourd'hui plusieurs projets dans les cartons, en plus de l'objectif constant d'amélioration et de consolidation de l'existant. D'ailleurs, Framasoft compte "faciliter la tâche de ceux qui souhaitent installer [des solutions libres] sur leurs propres serveurs", ce qui soulagera du même coup l'infrastructure de l'association.

Les dons, qui sont déductibles d'impôts, serviront en outre à entretenir et faire évoluer les serveurs de l'association, de financer des projets nécessitant des supports physiques (clés USB de Framakey, Framabook, FramaDVD), de soutenir d'autres initiatives dans le logiciel / la culture libre, et conduire des actions de sensibilisation.

"La route est longue, mais la voie est libre".

( photos : licence art libre  L.L. de Mars )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés