L'April s'apprête à se saisir à nouveau de son bâton de pèlerin. En vue des municipales de 2014, l'association va une fois encore battre la campagne pour promouvoir le logiciel libre. En conséquence, elle commence à mobiliser ses troupes.

Mise à jour – La plateforme de l'APRIL pour le Pacte du Logiciel Libre Municipales 2014 est en ligne.

Sujet du 23 octobre – Voilà maintenant cinq ans que l'April va à la rencontre des candidats se présentant à une élection afin de les sensibiliser au logiciel libre. L'opération, démarrée lors des municipales de 2008, est désormais relancée à chaque scrutin au suffrage universel direct. Cela concerne ainsi les européennes, les régionales, les cantonales et les législatives. Même les présidentielles sont prises en compte.

Avec les élections municipales françaises de 2014 qui auront lieu le 23 et 30 mars, l'April va reprendre son bâton de pèlerin et s'efforcer de promouvoir encore une fois la cause du logiciel libre. Sur Twitter, le délégué général de l'association, Frédéric Couchet, a indiqué en début de semaine l'existence d'une page pour préparer les prises de contact avec les futurs candidats.

Les principes énoncés dans le Pacte du Logiciel Libre (.pdf) restent les mêmes. En le signant, un candidat reconnaît que le logiciel libre "participe à la préservation des libertés fondamentales" dans la sphère numérique, "au partage du savoir et à la lutte contre la 'fracture numérique'" et "constitue une opportunité pour le public mais aussi pour l'indépendance technologique et la compétitivité de la France et de l'Europe".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés