La rivalité entre Samsung et Apple se niche dans le moindre détail. Alors que le groupe américain va introduire pour la première fois un processeur 64 bits dans l'iPhone 5s, la firme sud-coréenne est déterminée à faire de même avec ses prochains terminaux.

Samsung a beau faire la course en tête dans le domaine des smartphones, le constructeur sud-coréen donne parfois le sentiment d'être à la remorque d'Apple en matière d'annonces marketing. L'entreprise américaine semble en effet imposer son rythme à l'ensemble du secteur. Cette impression a ainsi été confortée cette semaine, après la keynote de la société californienne annonçant l'iPhone 5c et l'iPhone 5s.

Au cours de la conférence, Apple a annoncé que l'iPhone 5s sera le premier mobile du groupe à embarquer un processeur doté d'une architecture 64 bits (puce A7). En fait, la firme de Cupertino a même assuré qu'il sera le premier smartphone au monde à adopter une telle technologie. Cette déclaration a-t-elle précipité la décision de Samsung ? En tout cas, le groupe asiatique a rapidement communiqué sur le sujet.

Interrogé par le Korea Times, l'un des dirigeants de l'entreprise a confirmé que les prochains mobiles de la gamme Galaxy embarqueront eux aussi des processeurs 64 bits. Dans la mesure où les modèles actuellement proposés sont les Galaxy S4 et Galaxy Note 3, on peut raisonnablement penser qu'il est fait référence ici aux Galaxy S5 et Galaxy Note 4.

La transition vers une architecture 64 bits offre certains avantages, dont celui de pouvoir proposer des terminaux embarquant plus de 4 Go de mémoire vive. Toutefois, les smartphones actuels sont loin d'atteindre ce cap. À titre d'exemple, le Galaxy S3 est équipé de 2 Go tandis que l'iPhone 5 propose 1 Go. En outre, la transition vers le 64 bits peut entraîner une augmentation de la consommation de la mémoire.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés