Microsoft ajuste son calendrier pour les mois prochains. Alors que 21 pays devaient recevoir la Xbox One en novembre, le groupe américain a ramené ce nombre à 13. 8 pays européens devront attendre 2014 avant de pouvoir obtenir la console. La Belgique et la Suisse sont concernées.

Le lancement de la Xbox One n'aura pas lieu simultanément sur la totalité du continent européen. Bien que celui-ci soit considéré par Microsoft comme un "marché essentiel" pour la prochaine génération de consoles, la firme de Redmond a dû se rendre à l'évidence : les contraintes logistiques et le processus de localisation dans certaines langues obligent le groupe à revoir le calendrier de sortie de la Xbox One.

Initialement, la Xbox One devait être commercialisée en 2013 dans 21 pays. Désormais, seuls 13 seront effectivement en mesure d'accueillir la console en novembre prochain. Il s'agit de l'Allemagne, de l'Australie, de l'Autriche, du Brésil, du Canada, de l'Espagne, des États-Unis, de la France, de l'Irlande, de l'Italie, du Mexique, de la Nouvelle-Zélande et du Royaume-Uni.

En revanche, les pays européens qui devront patienter jusqu'en 2014 sont les suivants : Belgique, Danemark, Finlande, Norvège, Pays-Bas, Russie, Suède et Suisse. Auparavant, Microsoft avait prévenu les joueurs d'autres pays européens que la Xbox One ne sortirait qu'en 2014 (Chypre, Estonie, Grèce, Lettonie, Lituanie, Pologne,  Portugal, République Tchèque, Slovaquie et Slovénie).

"Bien que nous aurions aimé lancer la Xbox One simultanément dans ces marchés, il y a de nombreux facteurs qui déterminent le calendrier des sorties. Cela comprend le travail pour localiser le tableau de bord de la Xbox One, pour intégrer les voix et les langues additionnelles et pour bâtir des partenariats afin d'apporter des applications et des contenus adaptés à chaque pays", explique le groupe.

En outre, avec un lancement à quelques semaines des fins d'année, c'est-à-dire peu avant Noël, Microsoft va se retrouver dans une période charnière. Sony lançant par ailleurs sa propre console, le groupe américain compte sans surprise concentrer ses efforts sur les principaux marchés du jeu vidéo, qui sont d'abord l'Amérique du Nord et quelques grands pays européens, pour ne pas laisser le champ libre à son rival.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés