Facebook a commencé cette semaine à généraliser son nouvel outil de recherche interne, Graph Search. Si les usagers américains sont les premiers à y avoir accès, il ne faut pas tarder à contrôler les paramètres de confidentialité de votre profil, si vous en avez un. Numerama vous accompagne dans cette démarche.


Cela doit devenir un réflexe. À chaque fois que Facebook annonce une nouveauté ou effectue un changement, il faut impérativement vérifier les paramètres de confidentialité du profil afin de s'assurer que sa visibilité corresponde au niveau souhaité. Certes, la question ne se pose pas pour ceux qui ne sont pas ou plus sur Facebook. Elle se pose en revanche pour les autres, dont environ 28 millions de Français.

Lundi, Facebook a donné le coup d'envoi de la généralisation de Graph Search. Il s'agit d'un nouvel outil de recherche interne qui doit permettre aux membres d'effectuer des requêtes plus précises, grâce au croisement des usagers et des centres d'intérêt. Il est par exemple possible de sortir des résultats sur des recherches comme "musique que mes amis aiment" ou "photos prises par madame Michu".

À l'heure actuelle, le Graph Search n'est disponible que pour les usagers basés aux États-Unis ou dont la langue de l'interface est réglée sur anglais (américain). Cependant, les contenus des usagers français peuvent faire l'objet d'un traitement via le Graph Search s'ils ont des contacts situés de l'autre côté de l'Atlantique ou s'ils ont l'interface en américain.

Aussi est-il recommandé de vérifier la confidentialité des données pour encadrer la portée de Graph Search.

Réglages généraux

Dans un premier temps, il convient de contrôler les réglages généraux du profil. Pour cela, il faut se rendre dans les paramètres et outils de confidentialité. Ces derniers sont accessibles depuis n'importe quelle page en cliquant sur la roue crantée située en haut à droite du site web. Ensuite, il suffit de sélectionner "confidentialité" et d'ajuster les niveaux.

Dans la zone "qui peut voir mes contenus ?", après avoir cliqué sur modifier, choisissez "amis" ou "moi uniquement" pour la ligne "qui peut voir vos futures publications ?". Les utilisateurs avancés pourront utiliser l'option "personnalisée" pour définir la visibilité selon les listes d'utilisateurs, autoriser ou non les contacts des personnes identifiées sur des contenus et exclure certains individus.

À la deuxième ligne, "examinez toutes les publications et tous les contenus dans lesquels vous êtes identifié(e)", même démarche, mais plus longue. En cliquant sur "utiliser l'historique personnel", l'usager peut voir ses publications. Cela va de la musique aux photos, en passant par les statuts, la géolocalisation, les vidéos, les liens et les commentaires publiés sur le contenu publié par des tiers.


Les réglages disponibles sont les mêmes que ceux proposés dans le cas des futures publications. À noter que dans le cas des actions effectuées sur les murs de tiers, celles-ci dépendent des réglages des autres profils. Il est toutefois possible de les masquer du journal en les supprimant (icône en forme de crayon). Cela ne les retire pas des autres murs, mais permet de toiletter le sien.

Ce processus peut s'avérer très long, surtout si l'utilisateur est inscrit depuis des années sur Facebook ou affiche une activité très vive. Une astuce consiste à faire appel à l'option "limiter la visibilité des anciennes publications sur votre journal" qui règle le contenu ouvert aux amis d'amis ou au public au niveau "amis". Ce réglage ne concerne pas les personnes qui sont identifiées sur vos publications, ni leurs amis.

Réglages spécifiques

La seconde grande étape concerne le profil et les centres d'intérêt. Sur la page du profil, cliquez sur "À propos" et vérifiez le réglage de chaque section (emplois et scolarité ; résidence ; informations générales ; famille ; coordonnées ; à propos de vous ; citations favorites). En cliquant sur le bouton "modifier" de chaque section, vous verrez des réglages pour chaque élément.

Cette procédure doit être répétée dans la partie suivante ("plus d'infos sur…"). Cliquez sur le crayon de chaque grand bloc (films, émissions de télévision, musique, photos, amis, jeux, mentions J'aime, évènements, groupes, articles), sélectionnez l'option "modifiez les paramètres de confidentialité" et choisissez le réglage qui vous convient.


Ces paramètres concernent directement le Graph Search. L'autre solution consiste à annuler toutes les appréciations que vous avez effectuées. Elle est plus longue, car il faut retirer la mention "J'aime" de toutes les pages. Elle est néanmoins plus radicale, car elle vous donne l'assurance que des recherches via Graph Search feront chou blanc… puisque Facebook constatera que vous n'aimez rien en particulier.

Concernant le cas spécifique de photos envoyées par des tiers et sur lesquelles vous apparaissez, vous devez repasser par l'historique personnalisé. Dans la colonne latérale de gauche, cliquez sur "là où vous êtes identifié(e)". Sur l'icône représentant deux personnes, vous constaterez que vous pouvez demander le retrait de l'identification et / ou la suppression de la photo.

Remarques

Cet article ne s'est attardé que sur les paramètres de confidentialité en lien avec le Graph Search. Sachez qu'il en existe beaucoup d'autres, à commencer par ceux permettant de retrouver une personne dans le cadre d'une recherche et concernant le référencement dans les moteurs de recherche. Une attention particulière doit y être accordée également.

Vous pouvez vérifier la visibilité de votre profil en vous plaçant dessus. Cliquez sur la roue crantée, puis sur "aperçu du profil en tant que". Par défaut, vous verrez à quoi ressemble votre profil public (si quelqu'un y accède via un lien direct par exemple). Vous pouvez également faire ce test en tapant un nom particulier. C'est notamment utile lorsque un usager trie ses (nombreux) contacts dans diverses listes.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés