Chaque semaine, la revue de presse d'ActuaLitté vous propose le meilleur des informations sur les nouvelles technologies et la lecture, plus proches que jamais. De nouveaux paradigmes, qui entraînent bouleversements et innovations dans le monde du livre : autoédition, technique, écoles littéraires, aucun détail ne vous échappera.

Lundi :

La démocratisation des technologies a fait connaître à la pratique de l'autoédition une incroyable ascension. Au point que certains la qualifient désormais de véritable fléau des réseaux sociaux, où le hashtag #buymybooks fleurit. Qui lance finalement un débat de fond sur le statut de l'éditeur et du choix littéraire qu'il produit, notamment vis-à-vis des auteurs.

written in slumber

matryosha, CC BY 2.0

Mardi :

Le fabricant de lecteurs ebook Bookeen fête ses dix ans : un anniversaire qui permet de revenir sur les innovations de la marque, seule alternative française du marché. Aux côtés d'Amazon, Kobo ou Sony, elle a su proposer des services et des produits pertinents, comme l'Opus 5 pouces ou le HD Frontlight.

Mercredi :

Une étude du cabinet d'expertise britannique Nielsen s'est penchée sur l'ajout des métadonnées aux livres numériques, et des effets de celles-ci sur les ventes. Positifs, sans conteste : un livre bien référencé est un livre qui se vend bien, et l'ISBN seul ne suffit plus, y compris pour les ouvrages imprimés…

Jeudi :

L'écriture numérique, au bout de dizaines d'années d'existence, dispose de ses propres écoles et pensées : une web-association d'auteurs vient ainsi de se créer, pour échapper à la pratique d'édition. Une conception de la diffusion sur le Web comme un « vol d'étourneau », sans chef de file : voilà qui rappelle les fameuses TAZ d'Hakim Bay, pour lesquelles l'autonomie est primordiale.

Vendredi :

Une étude du réseau social Babelio, menée auprès d'un panel d'inscrits, esquisse le portrait d'un lecteur de bandes dessinées en 2013. Sur son ordinateur ou sa tablette, celui-ci découvre des extraits, télécharge des fichiers sur la toile, légalement ou illégalement, et découvre parfois de nouveaux modes de narration et de distribution des récits dessinées, au format numérique.

À la semaine prochaine !

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés