The Pirate Cinema

Le mois dernier, nous rapportions la mise en place dans le festival canadien Sight + Sound 2013 d'une oeuvre franco-américaine soutenue par le Centre National de la Cinématographie (CNC) et par le ministère de la culture, qui dénonce pourtant la surveillance policière des réseaux P2P et des échanges culturels mondiaux. The Pirate Cinema place en effet les visiteurs de l'exposition au centre d'une sorte de salle de contrôle de vidéosurveillance, où les images des caméras de sécurité sont remplacées par des extraits de films téléchargés par les internautes sur BitTorrent.

Mis à jour en temps réel, The Pirate Bay télécharge quelques images des films et séries TV les plus partagés à chaque instant sur BitTorrent, et les projette à l'écran avec des informations sur les transferts constatés (adresses IP et pays des internautes qui téléchargent et partagent les films).

Au moment de notre article, il n'existait pas encore de vidéo de l'exposition de Montréal. Mais l'artiste Nicolas Maigret, qui a conçu l'oeuvre avec le développeur américain Brendal Howell, nous signale qu'il existe désormais cette vidéo documentaire permettant de voir l'oeuvre en fonctionnement. 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés