Sony fait savoir que la future PS4 n'imposera pas aux joueurs de connexion permanente à Internet, en expliquant qu'il s'agirait d'une restriction impossible à imposer dans beaucoup de pays où la connexion est instable.

Aucune des deux consoles de nouvelle génération n'exigera du joueur qu'il soit connecté à Internet pour pouvoir lancer ses jeux vidéo. Alors que cette possibilité avait été évoquée pour la prochaine Xbox de Microsoft, avant d'être finalement enterrée dans une note interne, Sony assure de son côté qu'il n'a jamais envisagé d'imposer à ses clients de disposer d'une connexion permanente à internet pour utiliser la future PS4, qui sera dévoilée le mois prochain.

"Est-ce que nous l'avons envisagé ? Non, nous ne l'avons pas envisagé", a affirmé le président de Sony Worldwide Studios à Game Informer Magazine, dont l'interview est retranscrite par Gamespot. "La principale raison étant que beaucoup de pays n'ont pas de connexions à internet robustes. Ca fait sens pour les gens d'avoir une connexion à internet pour jouer à des jeux en ligne, mais pour les jeux hors ligne, il y a beaucoup de pays dont nous avons vu qu'ils n'ont vraiment pas un Internet robuste".

Comme sur la prochaine Xbox "Durango", les éditeurs pourraient néanmoins avoir la possibilité d'imposer une première connexion obligatoire lors de l'installation du jeu, pour rendre obligatoire le téléchargement d'un code d'activation à partir d'une clé fournie dans la boîte du jeu. Cette méthode, de plus en plus répandue, permet à l'éditeur de s'assurer que le joueur n'utilise pas une version piratée, et lui permet surtout de contrôler le marché du jeu vidéo d'occasion. Il n'est pas interdit de revendre un jeu vidéo, mais l'acheteur doit alors acquérir un code d'activation supplémentaire au moment où il installe le jeu.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés