Publié par Julien L., le Jeudi 28 Mars 2013

Le FBI réclame encore un accès en temps réel à Facebook, Skype, Gmail...

Depuis plusieurs années, le FBI plaide pour une révision de la législation américaine en matière de surveillance électronique. La police fédérale souhaite de nouveaux pouvoirs lui permettant d'avoir accès en temps réel aux communications passées depuis des services en ligne comme Google Voice, Skype, Facebook, Gmail. Le FBI compte faire de ce sujet une priorité pour 2013.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le FBI a de la suite dans les idées. Voilà plusieurs années que la police fédérale américaine plaide pour une levée des restrictions l'empêchant d'accéder facilement aux communications privées des suspects placés sous surveillance. En effet, la législation actuelle qui encadre les écoutes outre-Atlantique se limite aux lignes téléphoniques et aux routeurs des FAI.

Entrée en vigueur en 1994, la loi CALEA ne couvre pas les niveaux moyens de communication apparus depuis. Les services de messagerie électronique, les réseaux sociaux, les solutions d'hébergement à distance (cloud computing), les logiciels de discussion en voix sur IP (VoIP). Or, le FBI assure que "ces moyens de communication sont utilisés pour des conversations criminelles".

Comme le souligne Slate, les autorités américaines ont la possibilité d'utiliser le titre III de la loi Omnibus Crime Control and Safe Streets Act de 1968 pour demander aux services fournissant un service de courrier électronique ou de discussion instantanée une assistance technique afin d'accomplir une interception. Mais pour le FBI, cette solution n'est pas satisfaisante : il lui faut un accès plus direct.

D'où les demandes répétées du FBI en faveur d'une loi qui obligerait les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google+...), les fournisseurs de services de VoIP (Skype...), les éditeurs de discussion instantanée (Google Talk...), les webmails (Gmail, Outlook, Yahoo...) ou les services de stockage à distance (Dropbox...) à mettre en place un moyen technique permettant de procéder à une surveillance en temps réel.

En 2011, le FBI a failli voir son vœu exaucé puisqu'un projet de loi prévoyait de forcer l'ensemble de ces services à mettre à disposition un moyen d'écoute aux autorités américaines, notamment lorsque les communications sont chiffrées. Afin de couvrir toutes les situations, le texte prévoyait que tout service utilisé aux USA est dans l'obligation de respecter la loi. Et non pas seulement ceux conçus aux USA.

Soucieux de mettre toutes les chances se son côté, le FBI avait contacté Google, Facebook, Yahoo et Microsoft, ainsi que d'autres firmes américaines, pour leur demander de ne pas entraver le processus législatif en s'y opposant. Ces rencontres informelles visaient en outre à régler la question de l'impact financier d'une telle mesure et à trouver un compromis entre sécurité nationale et respect de la vie privée.

Reste à savoir si le lobbying du FBI finira par payer. Selon Slate, la police fédérale américaine a fait de ce sujet une priorité pour 2013. Elle espère que les parlementaires constateront eux aussi l'obsolescence de la législation actuelle face aux nouveaux moyens de communication employés par les Américains.

Publié par Julien L., le 28 Mars 2013 à 11h29
 
25
Commentaires à propos de «Le FBI réclame encore un accès en temps réel à Facebook, Skype, Gmail...»
Inscrit le 18/05/2008
829 messages publiés
Aux chiottes ce FBI!
Inscrit le 07/12/2011
17 messages publiés
Va peut être falloir véritablement changer de crèmerie...
... entre ça et la fin de GReader...
Inscrit le 25/02/2013
1001 messages publiés
Je me sens tellement protégé grace au FBI... tellement...
Inscrit le 20/01/2005
35 messages publiés
Mais puisqu'on vous dit qu'Echelon n'existe pas...
Inscrit le 13/08/2010
8119 messages publiés
Le vrai problème, c'est qu'on a des aveugles qui ne veulent pas voir.

.... alors ils restent aveugles....

.... pour pas déranger leur petit confort intellectuel.

(c'est dur la vie)
Inscrit le 18/07/2011
141 messages publiés
Echelon existe mais spa le FBi qui l'exploite
Inscrit le 13/08/2010
8119 messages publiés
Non, c'est plutôt la CIA.
Inscrit le 19/10/2009
6470 messages publiés
CIA ou NSA ?

Twice ?
Inscrit le 13/08/2010
8119 messages publiés
probable, tu as raison
Inscrit le 18/11/2010
80 messages publiés
j'apprécierai une option (pas trop chère non plus) dans gmail pour choisir la localisation de mes données
Inscrit le 10/10/2010
1898 messages publiés
"Afin de couvrir toutes les situations, le texte prévoyait que tout service utilisé aux USA est dans l'obligation de respecter la loi. Et non pas seulement ceux conçus aux USA".

Je me souviens que le serveur Blackberry sont au US, Canada et GB. Donc le FBI pourrait avoir accès aux com' entre un Français et un italien si cela passe par chez eux.

L'arabie saoudite et d'autre, avait imposé d'avoir un serveur chez eux (et la clé de chiffrement serait fourni à postériori par RIM sur demande), mais pour surveiller sa population.

Si une loi passe, est-ce que les utilisateurs des services RIM vont demander à leurs pays respectifs d'imposer d'avoir un serveur sur un territoire ou la législation ne permet pas au FBI d'accéder aux données.

Sinon, si un accès en Temps réel est donné au FBI, l'arabie saoudite redemandera elle aussi un accès en temps réel.

- Le bon coté (s'il y en a un) c'est que les gens finirons par abandonner les moyens technos pour se parler, et se déplaceront davantage avec leurs papattes pour discuter de trucs sensibles ou perso.

- Chiche, la loi passe, et on impose un bandeau sur tout les sites d'information qui font un lien sur booboo et autres.

ATTENTION, le FBI A ACCES EN TEMPS REEL A TOUT VOS CLICKS ET COM' SUR FACEBOOK.

(Idem pour Gmail, outlook ...) Et surtout, qu'on envoi de nouvelles CGV à valider par les utilisateurs dans lequel on met cela en Gras - Rouge!, avec un délai pour que les utilisateurs puissent migrer leurs messageries.
[message édité par lot le 28/03/2013 à 15:17 ]
Inscrit le 12/08/2011
1165 messages publiés
Le quidam moyen s'en branle que le FBI ait accès à ses données (pour preuve il en fait n'importe quoi ...).
Inscrit le 02/05/2012
102 messages publiés
bah s'ils pouvaient avoir accès à tout en temps réel, le clameraient ils sur tous les toits ? Nan car de facto les gens ' douteux ' feraient encore + gaffe a ces services et surtout ça ferait une très mauvaise pub aux services (notamment ceux qui sont coté en Bourse).

Donc selon moi, ils se servent déjà largement.

MAIS

A avoir trop de données a analyser, bah, on analyse plus rien.
[message édité par joelindien13 le 28/03/2013 à 16:33 ]
Inscrit le 10/10/2010
1898 messages publiés
Peut être qu'effectivement ils se servent, même sûrement. Même en France, on a eu l'histoire des Fadettes. Nos propres fonctionnaires, Leak pas mal d'infos, accèdent à des fichiers et on se demande bien comment des journalistes arrivent à avoir certaines infos sans complicités. C'est ciblé, c'est à la bonne franquette, et cela n'aura pas de valeur légale si acquis illégalement (à voir), mais le pouvoir de nuisance peut être important.

Maintenant, avoir trop de données à analyser, on analyse plus rien. C'est vrai aussi. Par contre, la NSA a tout prévu pour le moment ou cela sera rendu légale. Les USA sont en train de finir de construire des datacenters dédiés justement à l'analyse et bosse avec AT pour avoir accès au com. Leur manque la matière. C'est ce changement d'échelle que le FBI veut voir, et a besoin d'une loi qui légitime le BIG data sur les données personnelles.

Le problème suivant, sera l'utilisation des données. Ils ne dirons plus, avec trop de données, "on analyse rien', mais, on oriente notre analyse, et on l'interprète au besoin. Bref c'est leur pays. J'espère qu'en France, il n'y aura pas d'effet de bord.
[message édité par lot le 28/03/2013 à 17:23 ]
Inscrit le 02/05/2012
102 messages publiés
bah quand tu vois les demandes de la France auprès de Facebook, Google et autres (on nous dit qu'ils ne leur donne rien, mais bon, ' on nous dit que ' ... ) c'est pas rassurant chez nous non plus !!

Après qu'est ce qu'ils cherchent ? Les terroristes ?

On voit bien avec l'affaire Merah (j'ai quand même qques doutes sur la version officielle de cette histoire néanmoins) que même quand tu connais et suit le gars, bah ça peut largement déraper quand même.

Alors ma foi, qu'ils analyse, qu'ils espionnent, qu'ils dépensent des milliards, ça nous dépasse de toutes manières. Perso je suis pas un terroriste et je compte pas l'être, donc c'est pas grave !

Par contre, comment être sur derrière que les USA ne se serviront pas de tout ces systèmes pour faire de l'espionnage industriel ? (ils en sont pas a leur coup d'essai la dessus..). Le vrai point noir est là selon moi..
Inscrit le 13/08/2010
8119 messages publiés
Inscrit le 13/08/2010
8119 messages publiés
Inscrit le 18/05/2008
829 messages publiés
Inscrit le 13/08/2010
8119 messages publiés
Putain, bordel, malédiction, le FBI m'a repéré...

Edit : je refuse la censure

Image IPB
[message édité par mosquito33 le 28/03/2013 à 19:06 ]
Inscrit le 09/10/2008
3236 messages publiés
ils l'ont déjà ! mais il faudrait officialiser la chose pour ne rien prendre das les dents ! nous prennent pour des truffes...
Inscrit le 19/08/2011
9 messages publiés
Ca craint !
[message édité par meronet le 29/03/2013 à 18:59 ]
Inscrit le 06/04/2012
400 messages publiés
Depuis quand qu'il faut être poli et demander la permission pour ce genre de trucs?

Pour rassurer afin d'augmenter le potentiel de pénétration?

Veux dire, habituellement tu le fais pis tu le dis pas!
Et si tu te fais pogner, tu dis scuzez!

Pis tu continues!
[message édité par Santa_Banana le 30/03/2013 à 01:23 ]
Inscrit le 29/05/2010
86 messages publiés
Le FBI dispose déjà de tout l'arsenal légal qu'il leur faut pour accéder aux données de n'importe quel américain,
mais comme c'est trop compliqué à utiliser, ils préfèrent demander à quelques géants du web de leur faire une jolie interface.
Autrement dit, au lieu d'utiliser leurs prérogatives pour mettre en place des systèmes d'interception efficaces, ils préfèrent se centrer sur quelques services qu'ils jugent incontournables.
Du coup c'est plutôt positif pour les vrais paranos qui vont simplement se passer de ces services. Ca veut dire que les grandes oreilles du FBI sont un peu à la ramasse si on ne leur prémâche pas le travail...
Inscrit le 04/06/2009
502 messages publiés
Ils veulent juste faire des études sur l'humanité via les spectres sonores. De façon à les contrôler intégralement. En fait chaque émotion chaque micro sentiments aussi infimes soit il est percevable dans la voix. L'étude précise de ces spectre sonore et globale de l'humanité permettra à terme via de simples publicité, musique, show tv, de contrôler et d'influencer les opinions de chaque hommes. Mais ça, ce n'est pas le FBI qui s'en charge, c'est une organisation bien trop ridicule.

Dans quelques années il n'y aura plus guère que dans une grotte ou un monastère que vous serez à l'abri, et encore c'est pas dit.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Mars 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
1 2 3 4 5 6 7