Publié par Julien L., le Mercredi 27 Mars 2013

Google invité à éviter toute discrimination dans la recherche

La fédération européenne des organismes de défense des consommateurs, le BEUC, s'est invitée dans le débat de la recherche en ligne et a proposé une série de recommandations pour rétablir un classement des résultats objectif et non-discriminatoire. Certaines sont mesurées, comme l'ajout d'un logo distinctif lorsqu'il s'agit d'un service ou d'un produit Google, tandis que d'autres suggèrent la séparation fonctionnelle des activités du groupe.

Dans le cadre d'un rapport sur la neutralité du net, le Conseil national du numérique a abordé la situation dans la recherche. Relevant que "la domination de certains acteurs dont l'usage relève presque du service public pose désormais un problème d'égalité", l'organe consultatif a estimé que "l'énorme pouvoir que peuvent procurer ces services omniprésents s'accompagne aujourd’hui d'une obligation de neutralité".

La contribution du BEUC

Deux semaines après ces commentaires, le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC) s'est à son tour inviter dans le débat en publiant une série de recommandations (.pdf) visant à aboutir à une recherche en ligne juste et loyale. Le BEUC, qui compte 39 associations de consommateurs en Europe dont l'UFC-Que Choisir, souhaite que les solutions qui seront prises seront stables et durables.

"Au regard de sa position de porte d'entrée du net, Google se trouve dans une position unique pour restreindre l'accès aux contenus de ses concurrents et rediriger le trafic des internautes vers ses propres services", écrit le BEUC. En conséquence, " ce document [...] présente le point de vue du consommateur et les éventuels remèdes pour restaurer le bon fonctionnement concurrentiel et la liberté de choix des usagers".

Pratiques nouvelles

Pour cela, le BEUC suggère deux grandes solutions. La première rassemble les correctifs visant à changer les pratiques du géant de la recherche. Bruxelles doit  ainsi pousser Google à "utiliser des mécanismes de classement objectifs et non-discriminatoires" pour hiérarchiser les résultats d'une requête, même lorsque cela implique des services et des produits du groupe.

Le BEUC propose également que Google place un label distinctif à chaque fois que ses services et ses produits apparaissent dans les résultats d'une recherche, afin de faciliter leur identification par les internautes. L'organisme suggère enfin d'empêcher Google de faire pression sur les annonceurs pour les contraindre à accepter certains termes exclusifs lors de la signature de contrats.

Remèdes structurels

La deuxième solution comprend les remèdes structurels qui peuvent être engagés afin de limiter le conflit d'intérêts de plus en plus criant dans les activités de Google. En effet, l'entreprise est à la fois juge (en classant et hiérarchisant l'information sur Internet) et partie (en concurrençant des entreprises avec ses propres produits et services).

Le BEUC appelle en particulier à envisager la séparation fonctionnelle de certains services et produits, vu la part de marché considérable que contrôle Google dans la recherche en ligne sur le Vieux Continent (plus de 90 % en France). La question de la séparation fonctionnelle, c'est-à-dire du découpage, n'est pas nouvelle. Le président de la SNCF a évoqué ce sujet et nul doute que d'autres le feront vu les projets du groupe.

Publié par Julien L., le 27 Mars 2013 à 15h50
 
14
Commentaires à propos de «Google invité à éviter toute discrimination dans la recherche»
Inscrit le 10/07/2008
3018 messages publiés
2013-00211-01-E-2.pdf : 0 octets.
Inscrit le 29/08/2008
1112 messages publiés
Le BEUC appelle en particulier à envisager la séparation fonctionnelle de certains services et produits, vu la part de marché considérable que contrôle Google dans la recherche en ligne sur le Vieux Continent (plus de 90 % en France). La question de la séparation fonctionnelle, c'est-à-dire du découpage , n'est pas nouvelle. Le président de la SNCF a évoqué ce sujet et nul doute que d'autres le feront vu les projets du groupe .


La SNCF ferait mieux de la fermer et de s'occuper de ses trains et de sa guéguerre avec RFF franchement.

Ca sert à quoi de séparer fonctionnellement Google à part qu'il y ait un logo en plus sur une page (et que ces assocs se fassent mousser:hé vous avez vu c'est nous qui avons mis ça en place).
Si Google est arrivé n°1, c'est qu'on a pas su se bouger le cul à temps sur le vieux continent; donc c'est sur plus facile de s'en prendre au premier que de chercher à innover.
Evidemment Google n'est pas tout blanc mais ces mêmes personnes qui le critiquent sont les premières à l'utiliser, j'espère qu'elles ont enlevé tous les mirroirs de chez eux.

PS:

2013-00211-01-E-2.pdf : 0 octets.


Curieusement, ça merde le téléchargement mais le document est consultable à la même adresse en ligne.
[message édité par golgo2017 le 27/03/2013 à 17:29 ]
Inscrit le 10/07/2008
3018 messages publiés
Curieusement, ça merde le téléchargement mais le document est consultable à la même adresse en ligne.

J'aimerais beaucoup savoir comment le consulter en ligne parce que pour moi, Firefox comme Safari, c'est nib.
Inscrit le 31/01/2011
657 messages publiés
si tu le consultes sur ton navigateur, c'est que t'as bien du le télé-charger avant .... cqfd.
Inscrit le 13/08/2010
7358 messages publiés
Ca ne va pas plaire à la Sacem, ALPA et ayant-droits de tout poil, ça.

Ils veulent de la DISCRIMINATION POSITIVE ces braves gens
Inscrit le 06/04/2011
3808 messages publiés
Mais .......le " PUR " ne doit il pas être OBLIGATOIREMENT en première ligne ?
Y en a qui vont pleurer
Comment je vais faire , moi , maintenant ?

Déjà qu'on les voyait pas beaucoup, ces sites ; d ' ailleurs je ne connais même pas leurs noms.

En général, on tape un nom de titre de musique ou de film , pas de sites.
Inscrit le 13/08/2010
7358 messages publiés
Au passage, je refais un petit coup de pub pour ce site découvert par hasard.
Au choix, écoute on line ou téléchargement des morceaux. Il y a de tout... et si y a pas, faut demander... rigolo, non ?

Dilandau
Image IPB
Inscrit le 10/07/2008
3018 messages publiés
Suis-je le seul à ne pas pouvoir lire ce pdf? J'aimerais bien commenter ces merveillaux «mécanismes de classement objectifs et non-discriminatoires».
Inscrit le 16/06/2009
9676 messages publiés
Mindo (Rédacteurs Numerama) le 27/03/2013 à 21:43
Essaie de passer par le lien qui est donné en tweet : https://twitter.com/...203146600906755
Inscrit le 03/09/2012
971 messages publiés
Non, j'ai le même problème sous firefox/linux mint et le lien en tweet non plus.
Pour le second, peut-être faut-il créer un compte mais j'ai pas envi de le faire juste pour ça.
De toute façon je suis pas inquiet, je trouverais sûrement un lien valide dans quelques temps dans d'autres contrées...
Inscrit le 10/07/2008
3018 messages publiés
En effet. Ceci marche alors que cela ne marche pas.
Il semble y avoir une session dans l'url. Merci du tuyau.

Alors, les mécanismes de classement objectifs et non-discriminatoires:

Use of objective and non-discriminatory ranking mechanisms as a main remedy. Mettre en oeuvre un mécanisme de tri objectif et non-discriminatoire. Lequel?.

Labelling. Google must clearly and conspicuously label its own content or services and should be prohibited from using enhanced display formats for its own services. Google doit clairement étiqueter ses propres services et s'interdire d'enluminer leur affichage. Bon, pas de gras souligné.

Google must not be allowed to deploy penalties which demote legitimate websites for illegitimate, anti-competitive reasons. Google ne doit pas pénaliser la concurrence en la rétrogradant.

Google must not be allowed to coerce others into accepting exclusive terms in contracts or agreements related to Google’s dominant products. J'ai pas compris.

Requiring Google to annually certify its compliance with the remedy obligations. Obliger Google à faire prouver annuellement qu'il suit nos ordres.

Require Google to establish a public point of contact for complaints about unfair treatment and to respond to such complaints in writing within a reasonable period of time. Google doit nous écouter et nous répondre avec diligence.

Appoint a technical monitor with a right to audit and inspect. Google paiera un consultant qui vérifiera.

Provide significant penalties for failure to comply with its obligations. Et paiera des pénalités sinon.

Je ne vois que des intentions, rien qui ne permette de mesurer "objectivité et non-discrimination". Une métrique? Taille, couleur des caractères? Centimètres carrés? Rang de présentation? Selon quelle référence? Combien de centimètres Mappy doit être au-dessus ou au-dessous de Google Maps? Cela sera-t-il fixé par décret? Par un Comité Théodule?

Du yaka fokon chimiquement pur. Je n'y vois rien d'autre que "on veut se mêler du fonctionnement de Google mais on vous dit pas exactement comment, on établira une amende en fin d'année au doigt mouillé si on n'est pas contents". Safoulatrouye.

Google promeut ses service. Oui. Quand je vais chez Renault, je ne m'attends pas à ce qu'on mette Honda en avant. Je sais que je suis chez Renault. Mais bon, quelque chose a du m'échapper. Peut-être que les gens qui vont chez Google pensent qu'ils sont à la Sécurité Sociale.
Inscrit le 31/01/2011
657 messages publiés
Google must not be allowed to coerce others into accepting exclusive terms in contracts or agreements related to Google’s dominant products. J'ai pas compris.

google ne devrais pas etre autorisé à forcer la main de ses contractants à accepter des clauses exclusives par contrat tacite ou ecrit quand il s'agit des produit leader de la marque.....

de rien

mais j'avoue ne pas saisir non plus ces fameuses clauses exclusives, c'est vague quand même.
[message édité par nosferatus le 28/03/2013 à 08:27 ]
Inscrit le 25/03/2013
74 messages publiés
Pendant des années une rumeur courait sur google et ses algorithmes. Il se disait entre deux portes que certains sites faisaient partie d’une liste blanche qui les protégeait des évolutions algorithmique du classement des serps de notre moteur fétiche.
Concrètement, Google avait posé un joker sur toute une série de sites qui les rendait intouchables peut importe les modifications que les ingénieurs googliens mettaient en application. Parmi cette hypothétique white list figurait des noms comme par exemple Wikipédia (oh surprise) mais bien d’autres encore…
Que faut-il penser de ça ? Véritable traitement faveur par copinage ou gros sous inside ? Aveux sous entendus des faiblesses et dégâts collatéraux des critères de classement Google ?
Je vous laisse vous faire votre propre opinion à ce sujet, même si je ne suis pas certain que l’on puisse en sortir un consensus.
Inscrit le 23/08/2010
17 messages publiés
le titre du sujet est amusant, vu que les recherches procèdent par discriminations pour trouver les résultats pertinents : c'est un non-sens, un moteur de recherches sans discrimination !
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Mars 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
1 2 3 4 5 6 7