Incapable d'entraver le succès de Samsung et d'Apple, Nokia change de fusil d'épaule. Si l'entreprise finlandaise n'abandonne pas le segment des smartphones haut de gamme, elle compte néanmoins renforcer sa présence dans les mobiles d'entrée de gamme. Ce secteur connaît lui aussi d'importantes évolutions, avec la progression rapide des constructeurs chinois.

Dans le secteur des produits high-tech, aucune place n'est définitivement acquise. Tout peut changer très vite, sous les effets de la mode. Nokia et BlackBerry peuvent en témoigner. Autrefois au sommet de la téléphonie mobile, les deux entreprises sont désormais en grande difficulté pour ne pas avoir su anticiper les tendances du marché et satisfaire les nouvelles attentes des clients.

Résultat, le secteur des smartphones est complètement verrouillé par Samsung et Apple. Certes, Nokia et BlackBerry n'ont pas dit leur dernier mot. Les deux groupes essaient de revenir dans la compétition et regagner leur éclat d'autrefois. Nokia s'est rapproché de Microsoft afin d'utiliser Windows Phone et a lancé la gamme Lumia. BlackBerry a sorti un nouveau système d'exploitation et a mis en vente le Z10.

Ces efforts, tant sur le plan logiciel que sur le plan matériel, parviendront-ils à renverser la tendance ? Il est encore trop tôt pour le dire, mais aucun engouement particulier ne semble conforter les deux groupes dans leurs orientations. Ce qui n'est pas un signe très encourageant. Le segment des smartphones haut de gamme est peut-être définitivement perdu. Nokia se prépare en tout cas à un tel scénario.

Selon des sources internes consultées par Reuters, l'entreprise finlandaise compte renforcer sa présence dans la catégorie des téléphones d'entrée de gamme. Il n'est pas question pour autant d'abandonner le segment haut de gamme, mais plutôt de se mobiliser pour ne pas délaisser ce secteur, également en plein bouleversement avec la montée en puissance des fabricants chinois comme Huawei et ZTE

À en croire les informations de l'agence de presse, Nokia veut éviter de laisser un boulevard aux industriels chinois. L'entreprise européenne planche donc sur des smartphones à bas prix qui embarqueraient Windows Phone 8. Ces mobiles rejoindraient la gamme Lumia, qui regroupe pourtant des produits onéreux. En tout cas plus chers que les terminaux de la gamme Asha, destinés plutôt à l'Inde et à la Chine.

L'ex leader des téléphones mobiles, qui a connu un succès incroyable avec le fameux 3210, devrait sans doute profiter du Mobile World Congress pour préciser ses plans dans le segment d'entrée de gamme. Le salon, qui se tient chaque année à Barcelone, ouvre ses portes la semaine prochaine.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés