La décision est officielle. En 2013, Opera va abandonner le moteur de rendu HTML Presto au profit de WebKit. L'entreprise norvégienne estime qu'il est préférable de contribuer à un projet libre et ouvert, plutôt que de poursuivre dans son coin avec sa propre solution. En dehors d'Opera, WebKit est utilisé par Safari, Google Chrome et Chromium.

C'est un changement important auquel se prépare Opera Software. L'entreprise norvégienne va abandonner le moteur de rendu HTML Presto en 2013. À la place, la société utilisera WebKit. Cette évolution va toucher l'ensemble de ses logiciels, aussi bien le navigateur web classique (Opera) que ses déclinaisons destinées aux appareils mobiles (Mini et Mobile).

Créé par Don Melton, un ancien salarié d'Apple, WebKit a débuté sa carrière sur Safari. Par la suite, le moteur de rendu a été adopté par Google Chrome et divers autres logiciels de moindre importance. Opera sera le troisième navigateur web de premier plan à opter pour WebKit. Justifiant cette transition, l'entreprise met en avant son développement sur les systèmes mobiles Android et iOS.

"Le moteur WebKit est déjà très bon, et nous voulons contribuer à le rendre encore meilleur. Il supporte les standards qui nous importent et il délivre les performances dont nous avons besoin", explique le directeur technique d'Opera Software dans un communiqué.

"Il est plus cohérent de laisser nos experts travailler de concert avec la communauté open source pour améliorer WebKit et Chromium plutôt que de poursuivre le développement de notre propre moteur de rendu", poursuit-il. Jusqu'à présent, Presto était utilisé par Opera depuis la version 7 du navigateur web (celui-ci en est à la version 12). Auparavant, Opera utilisait le moteur Elektra (version 4 à 6).

"Opera va contribuer aux projets WebKit et Chromium, et nous avons déjà soumis notre première série de patchs : améliorer la disposition multi-colonnes", ajoute Håkon Wium Lie. WebKit est publié sous licence publique générale GNU et licence BSD. En outre, Opera Software va pouvoir mobiliser ses ressources pour d'autres projets, au lieu de les employer dans le développement de Presto.

En dehors de WebKit et Presto, il existe deux autres moteurs de rendu HTML de première importance : Gecko, qui est essentiellement utilisé par Firefox, et Trident, qui est embarqué dans Internet Explorer. Le choix d'Opera risque toutefois de remettre sur le devant de la scène le risque d'une domination de WebKit dans le web mobile et sa conséquence immédiate : l'exclusion des navigateurs n'utilisant pas WebKit.

L'an dernier, un appel à l'action a été lancé en ce sens afin de conserver un web ouvert. Les développeurs ont été invités à "arrêter de faire des sites uniquement pour WebKit" et ne plus "implémenter la détection des navigateurs WebKit sur les sites web".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés