Publié par Guillaume Champeau, le Jeudi 03 Janvier 2013

Les livres sous DRM entraînent des risques de remboursement

La librairie en ligne Immateriel.fr, qui ne vend que des livres électroniques, indique que seuls des clients qui avaient acheté des livres avec DRM ont dû demander le remboursement parc qu'ils n'avaient pas pu le lire.

L'entreprise Immatériel.fr, spécialisée dans la distribution de livres électroniques pour le compte de quelques 400 éditeurs, a publié jeudi son bilan annuel sous forme d'infographie. Les chiffres de vente n'y sont pas présents, signe sans doute qu'ils sont encore modestes, la plateforme se contentant d'indiquer que son activité a été multipliée par quatre en 2012. Elle indique par ailleurs que sur sa propre boutique de livres électroniques, l'activité a doublé, et la fréquentation a augmenté de 130 %.

Mais surtout, Immatériel.fr livre une information qui pourrait faire réfléchir les éditeurs. En effet, "100 % des clients remboursés sur la librairie Immatériel.fr avaient acheté un livre avec DRM", révèle le site. Dit autrement, aucun des clients qui avaient acheté un livre dans un format ouvert sans protection technique des droits d'auteur n'a ressenti le besoin de demander un remboursement.

En utilisant la plateforme de distribution Immatériel.fr, les éditeurs peuvent choisir de diffuser leurs livres avec une empreinte portant l'identifiant de l'acheteur et son adresse e-mail sur chaque page (un watermark), avec un DRM qui bloque certaines utilisations ou la lecture sur un appareil non autorisé, ou avec aucune protection particulière. 

Dans ses conditions générales de vente, le site explique qu'il ne permet pas aux clients de la librairie d'exercer leur droit de rétractation de 7 jours, s'agissant d'une vente totalement dématérialisée. Mais il "s’engage à vous rembourser ou à vous échanger les Produits ne correspondant pas aux caractéristiques précisées dans votre Bon de Commande, altérés ou présentant un vice apparent". Les livres remboursés, avec DRM, correspondent donc à cette hypothèse. Très certainement parce que les lecteurs n'avaient pas compris que le livre qu'ils achetaient ne pouvait pas être lu avec leur appareil, qui ne prenait pas en charge la protection.

Pour tenter de réduire le risque de remboursement, la librairie prévient le lecteur avec un panneau "danger" lorsqu'ils sont tentés d'acheter un livre sous DRM (sinon, c'est un smiley). "Attention, ce livre ne peut être lu que sous certaines conditions", indique le message d'avertissement. Le site propose aussi un tableau des compatibilités pour tenter d'aiguiller le lecteur.

Autant de problèmes que n'ont ni les livres papier, ni les livres sans DRM (sauf utilisation d'un format propriétaire non pris en charge).

Publié par Guillaume Champeau, le 3 Janvier 2013 à 14h56
 
12
Commentaires à propos de «Les livres sous DRM entraînent des risques de remboursement»
Inscrit le 03/01/2013
2 messages publiés
Au lieu d'ergoter ça serait quand même plus efficace de promouvoir le boulot de la team alexandriz...
Inscrit le 11/03/2009
3541 messages publiés
Une enième preuve que les DRM c'est un truc qui a du etre inventé par les pirates pour que l'on achete pas le produit DRMisé .

Blague à part ,le DRM n'offre aucun avantage à l'utilisateur et ça n'empeche en rien sa diffusion ,Alors à quoi bon vouloir emmerder le client , vue que le client il en veut pas , il en veut plus des DRM??
[message édité par speed le 03/01/2013 à 19:03 ]
Inscrit le 09/08/2010
135 messages publiés
Tiens, ça me fait penser à la fois ou faut de libraire disposant d'un bouquin (faut dire assez spécifique), j'ai été obligé d'acheter sur fnac.com la version pourrite aux DRM.
Evidemment, première installe du "reader", pour aller vite, je fais sans "compte-donne-moi-ton-mail-que-je-le-revende-300e". Du coup, le fichier était lié à l'ordi.
Ensuite, le temps de l'achat passé, j'ai voulu lui virer les DRM, mais la méthode nécessitait un compte. J'ai bien lu les petites lignes en comics-sans-ms taille 1, disant que l'activation d'un compte sur une machine réassocie les droits des fichiers à l'utilisateur. "Cool" je me dis "pour une fois qu'un DRM est simple à appréhender".

Bien sur, une erreur abscon 0xrackànouveau est sortie au moment de la (non) transition vers un compte.

Evidemment, toute tentative de lecture du fichier finissait par une erreur 0xtasdanslafesse.

Gentillement, la FNAC a accepté de me rembourser exceptionnellement à condition de racheter le livre. Merci la FNAC. Grace à eux, je sais que JAMAIS au grand JAMAIS je n’achèterai un truc avec des DRM (sauf les jeux Steam pour le prix, mais au moins je peux réinstaller facilement sur tout PC, mais c'est vrai que je n'ai pas testé les DRM à fond car le nombre de PC est assez restreint). Et au final, j'ai enfin mon fichier sans DRM (déverrouillé et tout et tout).
Inscrit le 24/12/2011
2276 messages publiés
Intéressant.
Pour Steam, c'est vrai tant qu'ils ne ferment pas ton compte, tant qu'ils ne ferment pas boutique, et tant qu'ils ne changent pas d'avis ou de politique.
Inscrit le 25/01/2007
2899 messages publiés
c pour ca que steam c valable que si on l'associe a green man gaming ou pdt les soldes...

un jeu dématérialisé ca vaut entre 0 et 15 euros max, à la date de sortie.
Inscrit le 08/07/2009
134 messages publiés
Il y a les "Editeurs Libres" tels que : Attramenta ( http://www.atramenta.net/ ), InLibroVeritas ( http://www.inlibroveritas.net/ ), FramaBook ( http://framabook.org/ ), WikiBooks ( http://www.wikibooks.org/ )

Des oeuvres du domaine public, ou Des oeuvres libres en creative commons (par exemple), donc bon un bouquin tout pourrit avec un DRM bof non merci ;-)
[message édité par darken33 le 03/01/2013 à 15:57 ]
Inscrit le 08/07/2009
134 messages publiés
Tiens je viens de voir qu'un de mes auteurs préféré publiée chez Atramanta est présente sur le site au travers d'atramenta d'ailleurs ? quelqu'un sait il quelle est la part qui revient à l'auteur, a l'editeur, au site lorsque j'achètes un bouquin la dessus (sans DRM bien entendu) ?
Inscrit le 12/10/2004
556 messages publiés
à‡a me rappelle lorsque j'avais acheté par erreur de la musique drmisé sur le site de la fnac (rien n'était affiché lorsqu'il y avait un drm, c'est lorsque qu'il n'y en avait pas que cela était précisé. Bah, la fnac m'a envoyer me faire enculer lorsque j'ai demandé à ce qu'on me rembourse mes morceaux de musique que je ne pouvais pas écouter (cause linux), eux au moins on la décence de rembourser les clients.
Inscrit le 29/04/2009
172 messages publiés
DRM attention Danger ! C'est bien connu
[message édité par L@hire le 03/01/2013 à 17:12 ]
Inscrit le 14/05/2009
476 messages publiés
Tout ça on le sait. Pour cette raison il faut boycotter tout achat de produit contenant des DRM : livre, CD, CDV, etc.
Inscrit le 11/01/2013
9 messages publiés
La déclaration de immatériel.fr est simplement fausse...pas 100% !
J'ai acheté le 26 décembre 2012 un livre SANS DRM et Immatériel.fr me l'a remboursé 2 jours plus tard car le téléchargement ne marchait pas!
J'ai racheté ce même livre le 1er Janvier 2013. le téléchargement marche, mais le PDF est de mauvaise qualité;
Je ne vois aucun accent français !
Je suis actuellement dans l'attende d'un nouveau remboursement....
Je peux apporter toutes les preuves de ce que j'avance (factures)
Non seulement il ne faut pas de DRM, mais il faut des PDF de qualité...LaTeX!
Inscrit le 11/01/2013
9 messages publiés
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Janvier 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10