La possibilité de masquer le profil Facebook dans le moteur de recherche interne du réseau social va disparaître dans quelques semaines. Le site communautaire américain estime que ce paramètre était très peu utilisé et qu'il n'était pas efficace, dans la mesure où il est possible de retrouver un profil par d'autres moyens.

Mise à jour – Les nouveaux réglages de Facebook commencent à être progressivement déployés au niveau des comptes d'utilisateurs français.

Pour savoir si votre profil dispose des nouveaux paramètres de confidentialité, il suffit de voir si un petit cadenas est apparu en haut à droite du site.

Sujet du 13 décembre – Ce que Facebook donne de la main gauche, Facebook le reprend de la main droite. Comme souvent avec le réseau social, chaque modification des paramètres de confidentialité en apparence favorable à l'utilisateur s'accompagne en réalité d'un changement que d'aucuns critiqueront sans doute, y voyant là un nouveau coup de canif du site américain dans la vie privée de ses membres.

Jeudi, Facebook a annoncé l'arrivée prochaine de contrôles améliorés pour que chacun puisse gérer plus efficacement son profil et ses publications. Un raccourci "vie privée" sera par exemple ajouté, ainsi qu'une fonctionnalité pour se démarquer massivement des photos "taguées" sera mise en place et un contrôle des applications plus abouti sera disponible.

Mais dans le même temps, Facebook a annoncé la disparition d'ici la fin décembre de l'option permettant de masquer son profil dans le moteur de recherche interne du réseau social. Cette fonctionnalité, lorsqu'elle est active, empêche un autre usager de trouver un profil, même lorsque celui-ci renseigne avec exactitude le nom et le prénom de la personne recherchée dans le champ de recherche.

"Ce réglage avait une portée très limitée et n'empêchait pas des individus de retrouver quand même des personnes par d'autres moyens", explique le réseau social. En effet, en parcourant par exemple les listes d'amis, en repérant les personnes taguées sur les photos ou encore en cherchant par intérêts communs, il est assez facile de retrouver le profil d'un membre qui l'a désindexé de la recherche interne.

"Au regard de la nature limitée du réglage, nous l'avons retiré des paramètres des personnes qui ne l'utilisaient pas et avons élaboré de nouveaux outils contextuels, en plus de conseils pour les utiliser. Dans les prochaines semaines, nous allons enlever cette option du faible pourcentage de personnes qui l'utilise encore", poursuit le réseau social.

Mais comme le remarque Bits, ce faible pourcentage ne renseigne pas sur le nombre de personnes utilisant ce réglage. Qu'est-ce qu'un faible pourcentage d'utilisateurs d'un réseau comptant plus d'un milliard d'inscrits ? C'est peut-être une option utilisée par des centaines de milliers, des millions voire des dizaines de millions de personnes. Bien que critiquable, ce retrait n'est cependant pas dénué de sens.

Il peut en effet être curieux de s'inscrire sur un réseau social, donc de vouloir tisser des liens avec d'autres personnes, et de tout faire pour ne pas être retrouvé. Surtout que cela n'empêche absolument pas de protéger le contenu de son profil, en verrouillant son accès au maximum. De cette façon, le profil reste indexé dans le moteur de recherche interne.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés