Selon The Next Web, le gouvernement chinois aurait fait procéder au blocage du site du New York Times après que le journal américain a publié une enquête sur la fortune amassée par la famille de Wen Jiabao, le premier ministre chinois. Selon le quotidien new-yorkais, la famille du premier ministre chinois, qui communique régulièrement sur ses origines très modestes, aurait aujourd'hui une fortune estimée à au moins 2,7 milliards de dollars. De quoi faire désordre pour l'image du régime communiste…

"Le gouvernement chinois a adopté une ligne dure pour empêcher les discussions sur les familles des dirigeants, en particulier dans la perspective du 18ème Congrès National, qui a lieu le moins prochain et implique un transfert de pouvoir", explique The Next Web.

Le site rappelle que Bloomberg avait lui aussi été bloqué cette année en Chine, après une enquête similaire sur les affaires de Xi Jinping, le probable futur président de la Chine.

Néanmoins, si blocage il y a eu, il semble avoir disparu. Nos vérifications sur le site ViewDNS montrent en effet que le site du New York Times est accessible depuis les cinq serveurs de tests répartis dans le pays (notamment à Pékin), alors que des sites effectivement bloqués comme Facebook, YouTube ou Twitter, sont effectivement marqués comme tel.

L'an dernier, l'agence de presse officielle chinoise, Xinhua, avait demandé que les FAI bloquent "les rumeurs toxiques". Mais le pays a de plus en plus de mal à maintenir son grand firewall, face à l'éclosion des réseaux sociaux.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés