Amazon a annoncé le lancement en Europe de sa boutique d'applications Appstore pour Android. La plate-forme est disponible dans cinq pays, dont la France.

Les gesticulations juridiques d'Apple n'ont en définitive pas effrayé Amazon. L'entreprise de commerce électronique américaine a annoncé ce jeudi avoir lancé en Europe sa boutique d'applications destinées aux appareils fonctionnant sous Android. Baptisée Appstore, elle sera disponible dans un premier temps dans les cinq principaux marchés européens (Allemagne, Espagne, France, Italie et Royaume-Uni).

Lancé en mars 2011 aux États-Unis, l'Amazon Appstore connaît un fort succès à en croire la firme de Jeff Bezos. "Les clients américains ont acheté des millions d'applications et de jeux mais ont aussi souscrit des abonnements et effectué des achats intégrés aux applications. depuis l'arrivée l'inauguration de la plate-forme l'an dernier", écrit le communiqué.

Le choix du terme Appstore pour désigner sa boutique de contenus a causé un vif contentieux avec la firme de Cupertino, qui estime que la propriété du mot lui revient. En juillet dernier, un tribunal californien avait tempéré les prétentions d'Apple, jugeant que l'utilisation de cette marque par Amazon n'était pas illicite, faute de preuve démontrant un risque de confusion pour les consommateurs.

Apple considère que la popularité du terme App Store est directement due au succès de sa propre boutiques d'applications, tandis qu'Amazon juge qu'il ne s'agit-là que d'un terme générique pour désigner une plate-forme de distribution de contenus. Amazon écrit d'ailleurs cette expression différemment, en collant les deux mots et en retirant la majuscule au S.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés