Publié par Julien L., le Mardi 28 Août 2012

300 000 liseuses électroniques devraient être vendues en 2012

Les dispositifs pour lire des livres électroniques gagnent du terrain en France. Si les tablettes tactiles enregistrent de bonnes ventes, les liseuses électroniques ne devraient pas être en reste. L'institut GfK estime que plus de 300 000 de ces appareils seront vendus cette année.

2012, année du décollage du livre numérique en France ? D'après l'institut GfK qui a livré ses dernières prévisions de vente sur le sujet, plus de 300 000 liseuses à encre électronique devraient être écoulées avant décembre. À titre de comparaison, il s'est vendu 145 000 liseuses en 2011 et 27 000 l'année précédente. Et ces données ne comptabilisent pas les tablettes tactiles, qui sont aussi utilisés pour lire des e-books.

Conséquence de l'augmentation des ventes de liseuses électroniques, le volume de livres numériques vendus en France devrait également progresser très fortement cette année. Toujours selon l'institut GfK, plus de 1,1 million d'ouvrages ont été téléchargés légalement sur les boutiques en ligne comme Amazon, Google Play, Numilog ou la FNAC, générant un chiffre d'affaires de 12 millions d'euros.

Pour 2012, le chiffre d'affaires du secteur devrait pratiquement doubler et atteindre 21 millions d'euros grâce à une croissance de 80 %. Les estimations à plus long terme montrent que le marché du livre numérique en France devrait peser 55 millions d'euros dans trois ans. Mais au-delà de ces perspectives favorables pour le monde de l'édition, certaines problématiques demeurent.

C'est en particulier le cas des verrous numériques, ou DRM. C'est incontestablement l'un des grands enjeux à venir avec la question du prix de vente, et la bataille promet d'être âpre. La toute-puissante société d'édition Hachette souhaite généraliser les mesures techniques de protection au nom de la lutte contre le piratage, au risque d'enchaîner les lecteurs et verrouiller leurs usages.

N'ont-ils donc tiré aucun enseignement des erreurs commises par l'industrie musicale ?

Publié par Julien L., le 28 Août 2012 à 17h59
 
13
Commentaires à propos de «300 000 liseuses électroniques devraient être vendues en 2012»
Inscrit le 29/03/2010
28 messages publiés
Lorsque le consommateur veut quelque chose, débrouillez vous pour leur fournir, sinon ils trouveront un moyen de se le procurer... en ce qui me concerne pour les ebooks c'est déjà fait et ça me fait bien rire le propos d'Hachette.
Inscrit le 28/08/2012
1 messages publiés
De toute façon si j'achete un ebook il est sans drm
Inscrit le 15/08/2008
2838 messages publiés
Je n'achète plus de livres en neuf (trop cher). Par contre j'ai acheté un livre d'occasion récemment écrit par Ray Bradbury.
Inscrit le 13/08/2002
23 messages publiés
Je suis un gros consommateur d'eBooks, j'achète chaque livre que je lis mais je boycotte tout livre comportant des DRM.
Inscrit le 12/02/2011
192 messages publiés
Les DRM sont une rustine pour conserver le système économique du livre papier. Il faut changer de paradigme : les catalogues d'oeuvres ont perdu de leur valeur avec le changement de modèle de distribution;=.
Inscrit le 20/08/2012
22 messages publiés
ils sont pathétiques sur le prix de vente. comme ils vendent les ebooks plus chers que les livres de poches, leurs pubs consistent à dire "c'est 30% moins cher que les éditions brochées" !!!

Par exemple, livre de poche = 7 euros, broché = 20, numérique = 14
Un prix honnête en numérique serait de 3 euros environ. Leurs publicités prennent vraiment les consommateurs pour des imbéciles

Mais peut-être qu'en vendant un exemplaire à 14 euros, ils gagnent plus que ( ou 6 à 3 euros :-)
Ce qui compte n'est pas de développer l'offre numérique, mais de maximiser la marge nette, encore et encore
Inscrit le 19/05/2011
1185 messages publiés
Une étude très interressante sur le coût de production du livre numérique :
http://www.lemotif.f...e.numerique.pdf
Inscrit le 07/03/2012
551 messages publiés
300 000 kékébouboules... cela fait peur...
[message édité par zolive le 28/08/2012 à 23:20 ]
Inscrit le 07/03/2012
551 messages publiés
Cela me fait penser au film "le soleil vert". Pour la nourriture, on est en plein dedans: Le lait n'a plus de gout (80% d'eau), la tomate n'est qu'une forme ronde sans gout, la chaire du poulet n'est plus que de la merde, etc...
Quand aux livres papier, c'est notre patrimoine qui disparait.

Welcome dans ce monde lobotomisé.

Le pire, c'est qu’il y aura des jeunes (ou vieux) cons pour défendre ce système.
[message édité par zolive le 28/08/2012 à 23:47 ]
Inscrit le 20/08/2012
22 messages publiés
Merci pour le pdf, c'est très intéressant et instructif. Je l'ai feuilleté, et je le lirai ultérieurement plus en détails

Pour répondre à zolive: je disais pareil (ou pas loin), et je viens d'acheter une liseuse fnac kobo (car elle lit tous les formats), un peu "pour voir". Et franchement, il y a aussi beaucoup d'avantages. J'ai toujours été un grand lecteur mais un peu lent. Et là je n'ai jamais autant lu. car on peut aussi oublier la difficulté des fois à tenir des romans (par exemple un pavé de 600 pages, difficile à bien lire dans les 5à premières et dernières pages). La légèreté est un atout sur les gros pavés, l'e-ink m'a bluffé par sa "douceur", vraiment proche de l'encre classique, on peut paramétrer police et taille, et trouver ce qui plaît le plus. J'ai par exemple trouvé une police que j'adore lire. Et j'ai plutôt tendance à lire 3 ou 4 livres en parallèle tant c'est pratique.
Et au-delà d'emmener plusieurs livres (gain de places pour les congés, nono négligrables), on finit par avoir envie d'avoir sa liseuse partout, vraiment comme un bon roman (aussi car pas besoin de recharger en trois semaines)

Et pourtant, j'aurais vraiment eu envie de dire la même chose, et de manière générale la numérisation de tout et même internet à trop grande échelle font courir des risques (par exemple en cas de conflitn si tout ça ne fonctionne plus), mais je change de sujet, là.
Ca vaut le coup d'essayer, au moins pour se faire une idée
Inscrit le 19/05/2011
1185 messages publiés
Je plussois Eric. J'ai également pris un Kobo et je suis bluffé par l'encre electronique qui est beaucoup , mais alors VRAIMENT beaucoup plus confortable que n'importe quel autre écran a pixels rétroeclairés.
Mais cette evolution ne veut absolument pas dire que les livres normaux vont disparaitre, au contraire. Le format électronique est un autre support, rien de plus, qui a un coté vachement pratique.
Inscrit le 21/02/2005
372 messages publiés
Je suis passé sur un Kobo également et cela m'a permis de renouer avec la lecture. Il se transporte facilement dans mon sac à dos et j'ai toujours ainsi un bouquin à lire. Une liseuse, c'est aussi un formidable moyen de se préter (partager) des livres et les menaces d'Hachette n'y feront rien - Drm ou pas. cf, article sur Brizawen, sur
le partage d’Ebooks : La Team AlexandriZ - lien direct : http://www.brizawen.com/?p=2399
[message édité par GammaGt le 06/09/2012 à 21:43 ]
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Août 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9