Le téléviseur Apple, ce n'est pas pour maintenant. Les dirigeants de l'entreprise ont confié que la sortie d'un tel appareil n'était pas programmée dans l'immédiat. Des propos qui ont toutefois servi à lever un peu plus le voile sur les intentions du groupe dans le secteur de la télévision.

Évoquée à de multiples reprises ces derniers mois, la mise sur le marché du téléviseur Apple n'est pas près d'arriver. Le directeur financier de l'entreprise américaine, Peter Oppenheimer, a confié à un panel d'analystes que la concrétisation d'un tel projet était extrêmement improbable à court-terme, douchant du même coup les attentes des observateurs mais aussi des aficionados de la firme à la pomme.

L'information a été relayée par Fortune, qui a pu obtenir un résumé des échanges entre Peter Oppenheimer, alors accompagné d'Eddy Cue, vice-président senior en charge des services en ligne et des logiciels. Cependant, le discours tenu par les dirigeants d'Apple paraît être en phase avec d'autres informations laissant entendre que le téléviseur d'Apple sera plutôt commercialisé l'année prochaine.

Pour la firme de Cupertino, une sortie en 2013 lui permet de poursuivre les négociations avec les producteurs de contenus, qui seraient à la peine. Un lancement trop tôt, sans contenu et sans partenaire, serait du plus mauvais effet pour la société, qui a besoin d'asseoir son autorité sur le secteur en ralliant dès le début un maximum de câblo-opérateurs américains.

À la rentrée, Apple doit tenir une conférence de presse. À cette occasion, l'entreprise présentera ses nouveaux produits et services. Or, les informations glissées par Peter Oppenheimer et Eddy Cue ne sont peut-être pas si innocentes que cela. Elles permettent d'écarter certaines rumeurs qui ne seront pas satisfaites à l'issue de la keynote, et qui pourraient affecter le cours de l'action d'Apple, comme le pointe iGénération.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés