Quatre dirigeants de Facebook, dont la directrice marketing et son homologue chargé de la version mobile, ont décidé de quitter le réseau social. Une migration qui n'est jamais très bon signe pour la santé interne de l'entreprise.

Est-ce simplement l'impression commune d'avoir fait le tour d'une plateforme qui ne peut plus inventer grand chose, ou est-ce le signe d'une déroute annoncée du réseau social le plus populaire du monde ? Ces derniers jours, quatre dirigeants de Facebook ont décidé de quitter l'entreprise, à un moment où le site semble avoir du mal à convaincre les investisseurs de lui (re)faire confiance.

Ainsi, Computer World note que Facebook a confirmé les départs de Ethan Beard, le directeur des partenariats, Kate Mitic, la directrice marketing, Jonathan Matus, le directeur marketing de la version mobile de Facebook, et de Ben Blumenfeld, le directeur du design. 

Beard et Mitic avaient annoncé leur départ le même jour, le 1er août dernier. Le premier a dit partir vers "de nouvelles aventures", tandis que Kate Mitic a été plus précise en expliquant qu'elle créait une nouvelle start-up à Palo Alto, en Californie, dédiée aux mobiles. Matus a également indiqué qu'il avait "décidé de quitter Facebook pour explorer de nouvelles directions et des idées d'entreprises". Quant à Blumenfeld, il a fait savoir mercredi dernier qu'il allait se consacrer à un fonds de business angels pour aider les designers qui cherchent à "avoir un impact social positif".

Depuis son entrée en bourse, Facebook a vu son titre perdre la moitié de sa valeur, avec un cours qui flirte actuellement avec les 22 dollars, contre 38 dollars au moment de son introduction sur le marché. Les marchés n'ont pas été rassurés par le chiffre de 83 millions de faux comptes avancé par Facebook, qui évalue ainsi à près de 10 % le nombre d'utilisateurs qui ne sont pas de véritables consommateurs potentiels auxquels peuvent s'adresser les annonceurs.

Néanmoins, malgré l'annonce des départs à sa direction, le titre de Facebook n'a pas subi de nouvelles baisses. Le titre a même très légèrement augmenté ces derniers jours.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés