L'offre vidéo de l'iTunes Music Store d'Apple peinait jusqu'à présent à se développer face à la méfiance dont font preuve les studios à son égard. Mais avec la signature d'une partie du catalogue de NBC Universal, Apple donne finalement une bonne impulsion au lancement de sa plateforme vidéo.

NBC Universal, contrôlé à 20 % par le groupe Vivendi, produit certains des shows les plus populaires aux Etats-Unis. Parmi eux le Tonight Show de Jay Leno, le Late Show de Conan O’Brien, ou encore les séries Monk, Battlestar Galactica et Law & Order seront désormais tous visionnables sur un iPod vidéo. Le studio a en effet signé avec Steve Jobs pour que 11 émissions de ses filiales NBC, USA Network et la chaîne Sci-Fi soient distribuées sur la plateforme iTunes du géant de Cupertino.

Au total, iTunes offre maintenant 300 épisodes issus de 16 shows différents, tous vendus 1,99 $ pièce et protégés par un format propriétaire avec DRM qui empêche la lecture des vidéos sur un autre appareil ou logiciel que ceux vendus par Apple. « Apple a développé une plateforme de distribution qui est attractive pour les consommateurs« , croit pourtant savoir Bob Wright, le vice-président de General Electric qui détient les 80 % restants du groupe NBC Universal. « Dans le même temps [Apple fournit] les mesures préventives contre le vol qui sont si importantes pour nous et pour tout fournisseur de contenu« , finit tout de même par expliquer celui qui préside également NBC Universal. Car si Apple a réussi à obtenir la signature de Bob Wright, c’est bien par ses garanties en matière de protection anti-copie, et non parce que la plateforme aurait des atouts pour les consommateurs.

Depuis l’ouverture de la section vidéos d’iTunes le 12 octobre dernier, Apple a vendu plus de 3.000.000 de vidéos protégées. L’offre des séries télévisées n’est pas encore disponible en Europe.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés