Contrairement à Facebook, Google+ ne diffuse pas de publicités sur son réseau social. Une situation immuable ? Alors que le réseau social va fêter son premier anniversaire, la firme de Mountain View a admis que des réflexions en ce sens sont en cours.

Présenté comme le grand rival de Facebook, Google+ n’a pour l’instant pas encore inquiété le réseau social de Mark Zuckerberg. Si la firme de Mountain View clame à qui veut l’entendre que son site communautaire est aujourd’hui fréquenté par 170 millions d’internautes, le nombre d’utilisateurs véritablement actifs demeure un mystère. Ses détracteurs en tout cas décrivent Google+ comme une ville fantôme.

En comparaison de Facebook, Google+ présente pourtant un atout indéniable. Le réseau social du géant américain n’affiche pas la moindre publicité. Un choix très différent du site de Mark Zuckerberg. Mais cette situation pourrait ne pas durer bien longtemps. Alors que Google+ va souffler sa première bougie dans quelques jours, le sujet est revenu sur le tapis.

Dans un communiqué adressé à Clubic, une porte-parole indique que « nous ne proposons pas à ce jour de publicités sur Google+, mais nous continuons d’explorer de nouvelles façons pour les entreprises de créer de l’engagement auprès des utilisateurs de la plateforme« . Le site précise que l’entreprise n’a pas encore arrêté définitivement sa position sur le sujet.

L’ajout de publicités dans Google+ ne serait en tout cas pas surprenant au regard de l’origine des revenus de l’entreprise américaine. La publicité permet en effet à Google de dégager des ressources considérables. Certains services très populaires comme YouTube sont ainsi fortement monétisés, notamment pour répondre aux demandes des ayants droit.

Reste qu’à l’heure actuelle, Google+ reste un espace sans publicité. Toute la question est de savoir si cette situation perdurera. Car dans le cas contraire, Google+ perdrait l’un de ses plus précieux atouts.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés