Google World Wonders est le nouveau projet de Google dans le domaine du patrimoine. Après Art Project, qui se concentre sur la peinture et la sculpture, World Wonders met l'accent sur les sites historiques du monde entier. Avec la technologie Street View, les internautes peuvent visiter Pompéi, les quais de Seine parisiens ou encore le mémoriel de la paix à Hiroshima.

Depuis 2011, Google propose aux internautes de découvrir des dizaines de milliers d’œuvres d’art grâce à l’initiative Art Project. Via un site aux allures de musée virtuel, le visiteur accède à de nombreuses ressources culturelles. Il est ainsi possible d’afficher des tableaux et des sculptures visibles d’ordinaire au château de Versailles, au musée d’Orsay ou encore à Fontainebleau.

L’initiative World Wonders Project suit la même logique : mettre à portée de clic quelques-uns des plus beaux sites historiques du monde, comme Stonehenge, les ruines de Pompéi ou encore les jardins du château de Versailles. Pour cette première version de World Wonders Project, une initiative souvenue en particulier par l’UNESCO, 130 sites répartis sur 18 pays ont été retenus.

Côté technique, le nouveau projet de Google fait appel à la technologie de Google Street View. « En plus d’images en 3D et de vidéos YouTube, le site internet du World Wonders Project propose également de nombreuses informations sur les différents sites présentés, des photographies fournies par les partenaires du projet« , commente le géant de Mountain View sur son blog.

Pour Google, ce nouveau site dédié au patrimoine peut tout à fait entrer dans le cadre scolaire. Un instituteur enseignant l’histoire et la géographie peut ainsi, à l’aide d’un ordinateur relié à un projecteur, présenter quelques-uns de ces sites aux élèves. Google propose d’ailleurs des documents éducatifs gratuits (modèles de leçons, présentations, exercices) afin de donner des idées de cours aux professeurs.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos