Windows 8 sera-t-il un succès ? Alors que la mise en vente de l'O.S. est prévue pour cet automne, Microsoft communique à tout va. Pour Steve Ballmer, le PDG de l'entreprise, il faut s'attendre à plus de 500 millions de licences vendues avant la fin 2013. Un objectif très ambitieux, mais pas forcément impossible.

Disponible à la vente depuis bientôt trois ans, Windows 7 connaît une excellente carrière commerciale. Plus de 525 millions de licences ont été vendues depuis l’arrivée du système d’exploitation dans les bacs, lui permettant de devenir en l’espace de deux ans l’O.S. le plus installé au monde. Mais toutes les bonnes ayant une fin, Microsoft doit désormais préparer l’avenir.

C’est donc Windows 8 qui aura la charge de prendre le relais. Selon le calendrier du géant de Redmond, celui-ci doit arriver l’automne prochain, vraisemblablement en octobre. Microsoft suit en effet un nouveau rythme de développement qui permet à l’entreprise de commercialiser un nouveau système d’exploitation tous les trois ans. Windows 7 étant sorti en octobre 2009, Windows 8 doit donc arriver en octobre de cette année.

Quel sera le destin de Windows 8 ? S’il est évidemment trop tôt pour le dire avec certitude, chez Microsoft on ne cache pas ses ambitions, quitte à verser dans l’exagération. Preuve en est, Steve Ballmer est convaincu que Windows 8 sera utilisé par plus de 500 millions de personnes avant la fin de l’année prochaine. Et le patron de Microsoft de décrire le nouvel O.S. comme la « renaissance de Windows« .

Pari impossible ? Il faut dire que Windows 7 avait déjà placé la barre très haut. Six mois après sa mise en vente, plus de 100 millions de licences ont été vendues, faisant de ce produit le système d’exploitation Windows le plus rapidement vendu de l’histoire. Mais Microsoft a un atout dans sa manche : Windows 8 ne se limitera pas aux ordinateurs, puisqu’il sera aussi disponible sur les tablettes tactiles.

Avec le succès croissant des tablettes numériques, qui s’invitent souvent dans des foyers déjà bien équipés en matériel informatique, l’objectif de Microsoft paraît toutefois moins inaccessible que prévu.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés