Les fondateurs de Napster vont proposer cet été un nouveau service qui croisera les membres de Facebook avec le principe de Chatroulette. L'idée est permettre aux aficionados du réseau social de rencontrer aléatoirement d'autres personnes par visioconférence. L'affichage du nom Facebook devrait empêcher l'apparition de certains comportements déviants.

Que donnerait l’association du plus important des réseaux sociaux avec un service de vidéoconférence aléatoire identique à Chatroulette ? C’est à cette question que veulent répondre Sean Parket et Shawn Fanning. Les deux fondateurs de Napster comptent lancer une nouvelle start-up d’ici juin. Baptisée Airtime, elle doit permettre aux membres de Facebook de discuter aléatoirement entre eux.

Le système de discussion imaginé par les deux entrepreneurs s’inspire assez fortement de Chatroulette. Ce site, lancé fin 2009, a connu une brève notoriété l’année suivante. Il propose de mettre en relation et de façon aléatoire deux participants afin qu’ils puissent discuter par messagerie instantanée et se voir par webcam. Mais les dérives permises par l’anonymat ont marqué Chatroulette d’une réputation sulfureuse.

Faut-il s’attendre aux mêmes comportements avec Airtime ? C’est peu probable, car le service affichera l’identité Facebook de chaque participant. Et sauf à avoir mis un nom complétement farfelu, la présence de ces informations personnelles devrait dissuader les internautes qui auraient envie de se lâcher complètement. Surtout si Airtime autorise les mineurs à participer. Mais cela n’empêchera pas le flirt par exemple.

D’après les explications fournies par un des testeurs d’Airtime, la mise en relation entre deux individus ne sera pas totalement aléatoire. Certains critères seront pris en compte afin de faciliter la discussion, comme les mentions « J’aime ». Reste à savoir si Airtime séduira sur le long terme. Chatroulette a connu un succès finalement assez bref avant de retomber dans un relatif anonymat.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés