Rien que pour ça, ça vaut le coup d'acheter un film en Blu-Ray. Hollywood et le gouvernement américain veulent satisfaire les consommateurs qui jouent le jeu de la légalité, en leur offrant encore davantage de messages anti-piratage au début du film.

Quand Hollywood tient quelque chose qui gêne les acheteurs de ses films en vidéo et qui donne une plus-value au piratage, il ne le lâche pas. Mieux, il le développe ! Wired raconte ainsi que les studios de cinéma et le gouvernement fédéral des Etats-Unis se sont accordés pour changer et augmenter le nombre des messages anti-piratage qui sont imposés aux spectateurs lorsqu’ils glissent un DVD ou un Blu-Ray achetés légalement dans leur lecteur.

« Les nouveaux avertissements ont désormais trois logos effrayants destinés à décourager ceux qui pourraient violer le droit d’auteur en réalisant une copie de sauvegarde, en convertissant un film vers un fichier compatible avec une tablette, ou en l’envoyant vers un réseau peer-to-peer« , note avec sarcasme le magazine.

En plus du traditionnel logo du FBI, les consommateurs verront des messages menaçants s’afficher avec le logo du ministère de l’intérieur, et le logo du Centre National de la Propriété Intellectuelle (une nouvelle agence gouvernementale dédiée à la lutte contre la contrefaçon). Tous rappellent les peines encourues en cas de copies illicites du film acheté. Et tous seront affichés pendant plusieurs secondes avant le film, sans qu’il soit possible de les zapper.

Les agences concernées ont donné leur autorisation d’afficher ces messages avec leur logo à Disney, Paramount, Sony, Fox, Universal et Warner Bros.

« Bizarrement« , rappelle Wired, « de tels avertissements sont rarement inclus dans les versions uploadées et téléchargées sur les réseaux P2P« .

Une situation parfaitement illustrée en 2010 par cette image diffusée par Boing Boing :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés