Publié par Guillaume Champeau, le Mardi 24 Janvier 2012

Anonymous, des Anonymous, ou les Anonymous ?

Qui est Anonymous ? Alors que le symbole masqué peut être repris par quiconque souhaite agir anonymement pour défendre ce qu'il estime juste, "des Anonymous" tentent d'imposer des règles et de dire qui agit au nom de tous "les Anonymous". Où quand une organisation anarchique tente d'établir ses propres règles démocratiques pour assurer sa légitimité.

Il y a des contradictions qui sont dures à accepter mais qui mettent en exergue les limites d'une organisation anarchique. Lundi, en réaction à un édito virulent de Christophe Barbier qui s'attaquait aux "anonymes" sur Internet en les mettant tous dans le même paquet, le site de L'Express a été attaqué par certains de ces mêmes anonymes. Comme d'autres, Numerama expliquait alors que c'était "des Anonymous" qui avaient mis en œuvre ces représailles, ce qui n'a pas manqué de soulever la colère voire l'indignation d'autres Anonymous qui prétendent savoir ce que font "les Anonymous".

Beaucoup nous ont dirigé vers des communiqués, comme ceux de @Anonymous_FR, @Anonymous_France, ou celui-ci qui affirme que "Anonymous condamne fermement les attaques contre le site de l'Express" et qui explique que "Anonymous a pour principe de ne jamais attaquer les médias, même quand ceux ci sont en opposition avec nos actions". Dans un article de 20 Minutes, les Anonymous regroupés sur un salon IRC dédié démentent que les Anonymous soient à l'origine de l'action. Ceux-là représentent, semble-t-il, la majorité des Anonymous français, et en tout cas la frange traditionnellement la plus active.

Mais par sa nature-même, Anonymous ne peut pas démentir être à l'origine des actions d'autres Anonymous. Les Anonymous sont tout le monde et personne à la fois. C'est un groupe diffus qui n'a aucune règle imposée, qui n'a aucun leader. Anonymous n'est d'ailleurs pas un groupe, c'est un symbole. N'importe qui peut prétendre être Anonymous sans avoir à respecter le moindre contrat d'honneur. C'est une auberge espagnole anonyme, où chacun apporte ses causes et ses modes d'action. Libre ensuite à chacun de suivre les causes et les actions qu'il estime les plus légitimes.

Tous ont pour point commun la défense de la liberté d'expression et de communication, mais il n'y a aucune règle écrite pour définir les limites à ne pas franchir.

Or la nature a horreur du vide, et particulièrement en terme d'organisation sociale. L'anarchie des Anonymous, si elle est toujours revendiquée, est dans les faits de moins en moins vraie. Des groupes constitués prétendent pouvoir parler au nom d'Anonymous, ce qui est contre l'idée-même du mouvement originel. Ils fédèrent autour d'eux des membres informels, créent des sections avec des blogs, des canaux de discussion, des réseaux sociaux... Les différents groupes cherchent à défendre leur éthique et leurs modes d'action, contre ceux à qui ils nient le droit de revendiquer l'appartenance à Anonymous. C'est une forme d'organisation politique, au sens noble du terme, qui se met en place.

L'article de 20 Minutes est à cet égard éloquent lorsqu'il cite le témoignage d'un Anonymous présent sur IRC. "Selon Mumei, l'internaute suggérant d'attaquer L'Express a reçu le soutien d'un membre affirmant "posséder 50 machines" et "des connexions gigabit", avant que les deux se fassent "envoyer bouler" par un administrateur", raconte le journal. C'est donc bien d'un Anonymous et/ou avec l'aide d'un Anonymous que l'action a été lancée. Mais la plupart des Anonymous s'en désolidarisent et n'ont pas souhaité le rejoindre.

On atteint donc là les limites d'un mouvement qui se voulait "sans leader ni suiveur", mais qui ressent tout de même aujourd'hui le besoin d'une forme d'organisation démocratique. La majorité représentée par les groupes les plus influents et les plus présents décide (ou veut décider) de ce qui représente ou non le mouvement des Anonymous. Ils ont une image à faire respecter pour que le symbole Anonymous ne soit pas discrédité dans l'opinion publique.

Pour faire respecter ce qu'ils sont, les Anonymous doivent donc renoncer pour partie à ce qu'ils ont été. Une passionnante complexité.

Publié par Guillaume Champeau, le 24 Janvier 2012 à 13h15
 
103
Commentaires à propos de «Anonymous, des Anonymous, ou les Anonymous ?»
Inscrit le 23/02/2006
9727 messages publiés
Neuro (Modérateur(rice)) le 24/01/2012 à 13:18
Les anonymous se rassembleront à 14H00 le 28 Janvier Place de la Bastille : https://www.facebook...351789298165521 pour une marche vers le ministère de la culture pour un internet libre.
Inscrit le 23/12/2011
365 messages publiés
C'est la question que je me pose : qui a créé les comptes Twitter si personne n'est leader ?
Inscrit le 05/03/2009
660 messages publiés
Pour avoir une certaine efficacité dans les faits ces associations sont loin d'être anarchiques. Eh, oui ! La liberté mérite d'être défendue par tous les moyens.
[message édité par qveenz le 24/01/2012 à 13:21 ]
Inscrit le 24/01/2012
1 messages publiés
Il y à aussi le principe de "ne pas tirer sur le messager" comme souvent cité sur les canaux irc car les médias sont ce qui permet aux anonymes de faire passer leurs messages. Ceux qui vont à l'encontre de ce principe ne sont pas forcément ceux qui suivent cette idée ou ont peut être plus avoir eu envie d'attaquer le site sans pour autant écouter l'avis général ce qui est généralement mal vu par les opérateurs.
Inscrit le 06/04/2011
6 messages publiés
J'attendais ce billet après avoir suivi le mini-clash sur twitter hier soir. Leader, pas leader ? Il est évident que si tout le monde peut se prétendre "Anonymous", des groupes se formeront autour d'intérêts communs, débouchant sur la création de comptes twitter ou autre sans qu'un leader soit nécessaire.
L'éthique quand à elle est effectivement à géométrie variable. La ligne à ne pas dépassée étant défini selon les réactions majoritaires : lors de l'attaque du site de l'Express il semble que la majorité était contre, ce qui décrédibilise les organisateurs en tant que membres informels d'un collectif et les isoles.

Car l'anarchie ce n'est pas l'absence de règles, mais l'absence de règles imposées. Donc quiconque crée un compte quelconque le fait au nom du collectif tant qu'il est sur le même longueur d'onde. En son nom lorsqu'il ne l'est plus. C'est tout l'intérêt et tout le sens des Anonymous.
Inscrit le 29/11/2010
9 messages publiés
Oui d'ailleurs, mon bus était en retard, il s'est fait hacké par les anonymous, et puis plus de métro, pareil, hacké par les anonymous !

Ensuite, mon portable s'éteint, BAM la batterie hackée par les anonymous !

Non mais j'te jure, ces anonymous, c'est vraiment dingue !!!


Et puis, pour faire du visiteur unique sur mon site, j'aaadore accuser les anonymous, ça mange pas de pain car de toute façon les anonymous, c'est personne, mais c'est tout le monde, alors en plus vu qu'ils ont pas de représentants, je me mouille pas trop, et puis ça marche bien, les gens adorent, et puis une belle photo Vendeta, ça fait tout de suite peur, c'est génial !


Ya quand même un truc à comprendre avec une organisation autogérée, c'est que ce qui prime c'est le consensus établit par l'ensemble des gens.
Et là, il y a consensus pour dénoncer et empêcher des attaques de médias.

Alors STP, rattrape ton "article de ratrapage" : 2 trous du cul qui agissent dans leur coin, alors même que tout un chan IRC s'oppose à leur action, c'est pas qualifiable de 'anonymous'


Ya d'autres moyens que le sensationnalisme ou les scoop bidon pour faire du visiteur unique !
Inscrit le 05/03/2009
660 messages publiés
neeko, le 24/01/2012 - 13:20
C'est la question que je me pose : qui a créé les comptes Twitter si personne n'est leader ?

Il n'y a pas besoin de leader où du même leader toute le temps cette fonction peut être déportée en partie sur la doctrine et ça a l'air de fonctionner.
Si cette façon de faire est bien réelle alors cela implique 2 choses:
1) Leur règles de fonctionnement sont tellement efficaces que le commandement se réalise à tour de rôle. Système par ailleurs parfaitement démocratique et purement communiste.
2) Sont loin d'être anarchistes car la discipline requise pour ce type d'opération est d'un degré plus élevé que la discipline militaire au regard des risques encourus. Si un militaire risque sa vie lors d'une bataille ces gens risquent la torture à vie par manque de liberté d'expression.
[message édité par qveenz le 24/01/2012 à 13:39 ]
Inscrit le 13/08/2002
24367 messages publiés
Je crois rene29 que tu n'as pas lu l'article, ou tu ne l'as pas compris. Ou si tu l'as compris, tu ne veux pas le comprendre. C'est dommage.
Inscrit le 29/11/2010
9 messages publiés
Si si, j'ai bien compris ta position, don't worry.

Par contre, je pense que ce que tu ne comprends pas, c'est cette notion de consensus dans une organisation autogérée.

N'importe qui peut se réclamer d'une quelconque organisation non-officielle, ça ne fait pas de la personne qui s'en réclame un "membre" ou un "participant" à cette organisation. L'action d'une organisation autogérée se définit par les consensus établis collectivement.

Une action est associable à un groupe à partir du moment ou le groupe a pris la décision collective d'agir. Si il y a consensus pour ne PAS faire quelque chose, alors il est plus que mensonger que de prétendre que 'Anonymous est responsable'.

Et ne joue pas sur les mots en disant "j'ai pas dis les anonymous mais un anonymous'... Ya que toi que cet argument arrive à convaincre.

Hors là, il y avait consensus TOTAL pour empêcher et condamner cette action sur l'express.

Alors je persiste et signe, tu fait du sensationnalisme et de la diffamation, point barre.

La fin justifie les moyens tu me diras

#FAIL
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
Le problème que rencontrent Les Anonymous est exactement celui que rencontrent d'autres mouvements, les indignados espagnols, les ows, les jeunes italiens dans les rues, ...

Deux écueils majeurs à éviter à mon avis :
- la fin de l'idée essentielle de réseau sans tête par formation d'instances représentatives ;
- la récupération des valeurs et symboles lors de déclarations ou actions par soit des extrémistes, soit des immatures, soit des groupes déjà organisés et politisés ou syndicalisés.

So what Guillaume?
Inscrit le 12/01/2012
28 messages publiés
Inscrit le 02/03/2009
57 messages publiés
"qui", "qui", "qui"... avouez que ces questions sont un peu à côté de la plaque, parce qu'il n'y a vraiment pas d'autre réponse que "si c'est pas untel, ça sera sans doute un autre"... Et c'est bien le principe: si l'anonyme choisit de refuser de revendiquer ses actes par son identité, c'est 1) parce que oui, ça le met à l'aise ("couardise"), et surtout 2) parce que ça lui permet de s'effacer totalement derrière la cause qu'il sert, et de fait tisse un lien très fort d'identité et de fraternité à une multitude d'autres dans le même cas.

En d'autres termes Anonymous n'est PAS humain, c'est le postulat de base, c'est l'inutilité de l'identité, chaque action signée "Anonymous" est une manifestation d'une Idée. Ce qu'Anonymous représente, c'est une forme d'asservissement total et consenti de l'homme par l'idée.
Inscrit le 05/03/2009
660 messages publiés
Amicalement, le 24/01/2012 - 13:43
Le problème que rencontrent Les Anonymous est exactement celui que rencontrent d'autres mouvements, les indignados espagnols, les ows, les jeunes italiens dans les rues, ...

Deux écueils majeurs à éviter à mon avis :
- la fin de l'idée essentielle de réseau sans tête par formation d'instances représentatives ;
- la récupération des valeurs et symboles lors de déclarations ou actions par soit des extrémistes, soit des immatures, soit des groupes déjà organisés et politisés ou syndicalisés.

So what Guillaume?


Ce n'est pas la peine de veiller à ces contraintes:
- on n'a pas besoin de se représenter pour se faire représenter devant des instances.
- pas grave ils récupéreront les foudres avec.
rene29, le 24/01/2012 - 13:43
le groupe a pris la décision collective d'agir.

Tu nous expliques comment un groupe qui n'a pas de liste de membre fixes, pas de représentants, pas de lieu de réunion unique ni de dates de réunion de décision peut prendre une décision "collective" ?
Si deux parties du groupe se rassemblent à des endroits différents et prenne une décision collective opposée, c'est quoi la position du groupe ?
Inscrit le 05/03/2009
660 messages publiés
babebridou, le 24/01/2012 - 13:48
"qui", "qui", "qui"... avouez que ces questions sont un peu à côté de la plaque, parce qu'il n'y a vraiment pas d'autre réponse que "si c'est pas untel, ça sera sans doute un autre"... Et c'est bien le principe: si l'anonyme choisit de refuser de revendiquer ses actes par son identité, c'est 1) parce que oui, ça le met à l'aise ("couardise"), et surtout 2) parce que ça lui permet de s'effacer totalement derrière la cause qu'il sert, et de fait tisse un lien très fort d'identité et de fraternité à une multitude d'autres dans le même cas.

En d'autres termes Anonymous n'est PAS humain, c'est le postulat de base, c'est l'inutilité de l'identité, chaque action signée "Anonymous" est une manifestation d'une Idée. Ce qu'Anonymous représente, c'est une forme d'asservissement total et consenti de l'homme par l'idée.

Mais si : cela en terme d'Art de la Guerre s'appelle la motivation qui est d'ailleurs la 1ère raison pour faire une guerre ou réaliser un projet.
A vrai dire ton poste est bien du "viens me chercher" mais je t'ai trouvé
[message édité par qveenz le 24/01/2012 à 13:55 ]
Inscrit le 17/11/2006
215 messages publiés
L'article est intéressant, mais dès le départ il y a des postulats complètement faux selon moi.

On peut facilement en identifier deux :

1
°) considérer "les anonymous" comme une organisation anarchique

"les anonymous" ne sont pas une organisation, ils peuvent être ou pas une ou plusieurs organisations, un individu isolé, et tous sont le ou les "vrais" anonymous.

2
°) considérer "les anonymous" en quête de légitimité

Ils ne sont pas en recherche d'une légitimité, il n'y a pas de légitimité ou absence de celle-ci. Ils sont c'est tout.
Inscrit le 05/03/2009
660 messages publiés
WickedFaith, le 24/01/2012 - 13:51
rene29, le 24/01/2012 - 13:43
le groupe a pris la décision collective d'agir.

Tu nous expliques comment un groupe qui n'a pas de liste de membre fixes, pas de représentants, pas de lieu de réunion unique ni de dates de réunion de décision peut prendre une décision "collective" ?
Si deux parties du groupe se rassemblent à des endroits différents et prenne une décision collective opposée, c'est quoi la position du groupe ?

L'équilibre
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Neuro, le 24/01/2012 - 13:18
Les anonymous se rassembleront à 14H00 le 28 Janvier Place de la Bastille : https://www.facebook...351789298165521 pour une marche vers le ministère de la culture pour un internet libre.


Le plus drôle étant l'Anonymous qui donne son nom (Gilles André ...), son domicile, sa ville d'origine et ses photos de profil en consultation publique sur facebook
Inscrit le 05/03/2009
660 messages publiés
The, le 24/01/2012 - 13:53
L'article est intéressant, mais dès le départ il y a des postulats complètement faux selon moi.

On peut facilement en identifier deux :

1

°) considérer "les anonymous" comme une organisation anarchique

"les anonymous" ne sont pas une organisation, ils peuvent être ou pas une ou plusieurs organisations, un individu isolé, et tous sont le ou les "vrais" anonymous.

2

°) considérer "les anonymous" en quête de légitimité

Ils ne sont pas en recherche d'une légitimité, il n'y a pas de légitimité ou absence de celle-ci. Ils sont c'est tout.

+1
Inscrit le 29/11/2010
9 messages publiés
WickedFaith, le 24/01/2012 - 13:51
rene29, le 24/01/2012 - 13:43
le groupe a pris la décision collective d'agir.

Tu nous expliques comment un groupe qui n'a pas de liste de membre fixes, pas de représentants, pas de lieu de réunion unique ni de dates de réunion de décision peut prendre une décision "collective" ?
Si deux parties du groupe se rassemblent à des endroits différents et prenne une décision collective opposée, c'est quoi la position du groupe ?


Une décision collective se prends au consensus, c'est à dire une écrasante majorité. Si il n'y a pas de réponse à une question donnée, on passe à la question suivante.
Je te conseille la page wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/Consensus

Quant au problème de "plusieurs endroits", il ne se pose pas, il n'y en a qu'un.
Inscrit le 13/10/2010
57 messages publiés
Effectivement je pense qu'il ne faut pas parler de hiérarchie chez les Anonymous mais de Consensus, la plupart des Anonymous sont contre attaquer la presse (suffit de voir les messages d'accueils sur leurs chans IRC) mais si certains dans leur coin veulent s'y affronter personne ne pourra leur taper dessus puisque personne n'est au dessus d'eux.
Inscrit le 21/11/2011
602 messages publiés
Quand une action est coordonnée, il y a forcément acte de decider, que cette décision soit prise par une personne physique ou une entité morale constituée de personnes physiques. Il n'y a pas de coordination sans coordinateur. La complexité c'est que le groupe "les anonymous" est plus une idée, un état d'esprit qu'un réel groupe identifiable d'individus et qu'il y a surement plusieurs groupes réels de tailles plus ou moins respectables et plusieurs leaders dont les idées peuvent diverger qui se renvendiquent de cette mouvance, donnant lieu à toutes les actions contre ce que les anonymous pronent : la liberté d'expression. Maintenant, je ne peux pas en vouloir à certains de réagir aux propos délibérément calculés comme ceux de l'express qui les défient publiquement pour mieux les enfoncer derrieres parce que certains auront réagi. Je cite : "on est blindés", "on les attends"... Je ne pense pas que ces propos soient numériquement suicidaires, ils ont certainement été bien réfléchis et les conséquences prévus.
Inscrit le 05/03/2009
660 messages publiés
Et puis quoi : l'Express voulait de la pub et ils l'ont eu. Ils ont eu la médaille "Attaqué par Anonymous". Du donnant donnant quoi.
[message édité par qveenz le 24/01/2012 à 14:08 ]
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés
Article de fond intéressant (comme quoi, ça arrive).
Pour ceux qui sont familiers avec cette philosophie, on approcherait presque certains aspects du Taoïsme dans le phénomène Anonymous.

C'est marrant.
Inscrit le 31/05/2011
374 messages publiés
Image IPB

Mouais beaucoup de gens disent tout et son contraire quand ça les arrange... "Ah mais non l'Express ce ne sont pas les Anonymous ce sont des gosses de 15 ans" / "Les Anonymous c'est tout le monde et personne, blablabla... ils sont"

En gros on en revient à une situation quasi tragi-comique qui me rappelle cette scène d'anthologie du sketch "Les chasseurs des inconnus".

Bah y a des bons et des mauvais anonymous, le mauvais anonymous bah il est sur le chan et puis bein il DDoS et déface, le bon Anonymous bah il est sur le chan et puis bein il DDoS et déface, mais c'est un bon Anonymous.
Inscrit le 13/08/2002
24367 messages publiés
DoubleJ, le 24/01/2012 - 14:06
Maintenant, je ne peux pas en vouloir à certains de réagir aux propos délibérément calculés comme ceux de l'express qui les défient publiquement pour mieux les enfoncer derrieres parce que certains auront réagi. Je cite : "on est blindés", "on les attends"... Je ne pense pas que ces propos soient numériquement suicidaires, ils ont certainement été bien réfléchis et les conséquences prévus.


Franchement, quand on regarde la vidéo, on voit bien que Barbier l'a totalement improvisé son "on est blindé". C'était pas écrit, il a dit ça comme ça en réponse à la journaliste, sans penser aux conséquences.

Et surtout Barbier n'a aucune idée de ce qu'est Anonymous et sa complexité. Il entend un bruit de fond comme quoi ils attaquent des sites gouvernementaux et d'entreprises pour protester contre la fermeture d'un site mafieux (ou prétendu tel) de piratage; et voit pas la complexité des discours derrière ça. C'était un papier bête avec un jugement à l'emporte-pièce comme il y en a des tonnes sur d'autres sujets.
PwetPwet, le 24/01/2012 - 14:02
Effectivement je pense qu'il ne faut pas parler de hiérarchie chez les Anonymous mais de Consensus, la plupart des Anonymous sont contre attaquer la presse (suffit de voir les messages d'accueils sur leurs chans IRC) mais si certains dans leur coin veulent s'y affronter personne ne pourra leur taper dessus puisque personne n'est au dessus d'eux.

rene29, le 24/01/2012 - 13:55
Une décision collective se prends au consensus, c'est à dire une écrasante majorité. Si il n'y a pas de réponse à une question donnée, on passe à la question suivante.
Je te conseille la page wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/Consensus

Quant au problème de "plusieurs endroits", il ne se pose pas, il n'y en a qu'un.


Le consensus de quelle assemblée ? Si je me pointe avec 5000 glandus à un chat Anonymous, c'est nous qui fixons les décisions d'Anonymous, simplement parce qu'on est beaucoup ?
Tu dis qu'il n'y a qu'un endroit ? Lequel, qui l'a décidé, qui le gère ? Perso j'entends régulièrement parler de plusieurs chans. Et même s'il n'y a qu'un chan, les populations peuvent être très différentes d'un jour sur l'autre.
Si l'assemblé du Dimanche décide le contraire de l'assemblé du Samedi (les deux assemblées ayant quand même connu le consensus, ça donne quoi ?

Anonymous, c'est juste un label sans règles, un autocollant du genre "le roi c'est moi"
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
WickedFaith, le 24/01/2012 - 14:16

Le consensus de quelle assemblée ? Si je me pointe avec 5000 glandus à un chat Anonymous, c'est nous qui fixons les décisions d'Anonymous, simplement parce qu'on est beaucoup ?

C'est ce qu'on appelle la démocratie, la vraie.
WickedFaith, le 24/01/2012 - 14:16

Si l'assemblé du Dimanche décide le contraire de l'assemblé du Samedi (les deux assemblées ayant quand même connu le consensus, ça donne quoi ?

Ben ils feront le dimanche le contraire de ce qu'ils ont fait le samedi, où est le problème ?
WickedFaith, le 24/01/2012 - 14:16

Anonymous, c'est juste un label sans règles, un autocollant du genre "le roi c'est moi"

Sans règles mais avec un roi, t'as des soucis avec les concepts démocratiques.
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés
Image IPB

Mouais beaucoup de gens disent tout et son contraire quand ça les arrange... "Ah mais non l'Express ce ne sont pas les Anonymous ce sont des gosses de 15 ans" / "Les Anonymous c'est tout le monde et personne, blablabla... ils sont"

En gros on en revient à une situation quasi tragi-comique qui me rappelle cette scène d'anthologie du sketch "Les chasseurs des inconnus".

Bah y a des bons et des mauvais anonymous, le mauvais anonymous bah il est sur le chan et puis bein il DDoS et déface, le bon Anonymous bah il est sur le chan et puis bein il DDoS et déface, mais c'est un bon Anonymous.



[message édité par qaruk.zurack le 24/01/2012 à 14:24 ]
Inscrit le 31/05/2011
374 messages publiés
Guillaume, le 24/01/2012 - 14:14

DoubleJ, le 24/01/2012 - 14:06
Maintenant, je ne peux pas en vouloir à certains de réagir aux propos délibérément calculés comme ceux de l'express qui les défient publiquement pour mieux les enfoncer derrieres parce que certains auront réagi. Je cite : "on est blindés", "on les attends"... Je ne pense pas que ces propos soient numériquement suicidaires, ils ont certainement été bien réfléchis et les conséquences prévus.



Franchement, quand on regarde la vidéo, on voit bien que Barbier l'a totalement improvisé son "on est blindé". C'était pas écrit, il a dit ça comme ça en réponse à la journaliste, sans penser aux conséquences.

Et surtout Barbier n'a aucune idée de ce qu'est Anonymous et sa complexité. Il entend un bruit de fond comme quoi ils attaquent des sites gouvernementaux et d'entreprises pour protester contre la fermeture d'un site mafieux (ou prétendu tel) de piratage; et voit pas la complexité des discours derrière ça. C'était un papier bête avec un jugement à l'emporte-pièce comme il y en a des tonnes sur d'autres sujets.

De plus la chronique de Barbier n'est même pas un Edito mais un Billet d'humeur, là est toute la différence que beaucoup semblent avoir du mal à saisir.

"Le billet d'humeur, parfois proche en longueur de la chronique, c'est donc un auteur qui impose sa marque, son style."

source : Wikipedia France

Barbier était là en tant qu'auteur et journaliste, à aucun moment il ne se faisait le porte voix de toute la rédaction du journal l'Express. En ça l'attaque dont a été victime le site de presse est encore plus déplorable et infondée. Quant à ceux qui défendent cet action, vous pourrez gesticuler comme bon vous semble, le fait est que cette opération, dite isolée, n'est pas du tout un bon coup de "com". Car dans une rédaction chacun a le droit d'avoir ses opinions et de les exprimer en dehors des classiques articles et dossiers soumis à un minimum de retenue, si un jour un rédacteur x de numerama prenait une position crasse sur un autre forum ou média, en feriez-vous payer le prix à Guillaume Champeau ?
tass_, le 24/01/2012 - 14:24
Ben ils feront le dimanche le contraire de ce qu'ils ont fait le samedi, où est le problème ?

C'est bon, je suis rassuré, c'est donc bien une assemblée de guignols.
Inscrit le 11/05/2010
114 messages publiés
Des gens qui se rassemblent autour d'un projet commun, c'est une association, ou un parti politique. A un moment, il faut définir ce que c'est que ce projet commun et laisser en dehors ce qui veulent autre chose et en dedans ceux qui ont ce projet.

Mais si ces mêmes personnes sont aussi contre toute forme de structure et d'organisation, bein forcément ils auront des difficultés à maintenir leur unité ou être efficaces dans leur objectif. (ou leur but, leur finalité, leur raison d'être... appelez ça comme vous voulez).

Le fait de devoir rester dans la clandestinité (à cause de la criminalisation des manifestations dans le monde numérique), ça n'aide pas...
Inscrit le 18/07/2008
308 messages publiés
WickedFaith, le 24/01/2012 - 14:16
Anonymous, c'est juste un label sans règles

Bah oui, c'est ça qui est marrant.
Un peu comme dans une émeute. T'auras beau dire de pas casser de vitrines, y'en aura toujours qui passeront outre.
Si tu veux pas qu'il y est de débordements, ben tu organises pas d'émeute, mais un truc plus légaliste.
Après, essayer d'en tirer des conclusions pseudo logiques sur la sémantique, la motivation de chacun, leur idéologie... je vois pas trop l'interet de l'exercice. Dans une émeute va t on demander les raisons qui ont poussé chaque participant à faire des conneries? Si on le fait d'ailleurs, la réponse sera "chais pas, pour le fun". Là c'est pareil, sauf que le "fun" s'appelle le 'lulz"
Image IPB
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
DADV, le 24/01/2012 - 14:24

Barbier était là en tant qu'auteur et journaliste, à aucun moment il ne se faisait le porte voix de toute la rédaction du journal l'Express. En ça l'attaque dont a été victime le site de presse est encore plus déplorable et infondée. Quant à ceux qui défendent cet action, vous pourrez gesticuler comme bon vous semble, le fait est que cette opération, dite isolée, n'est pas du tout un bon coup de "com". Car dans une rédaction chacun a le droit d'avoir ses opinions et de les exprimer en dehors des classiques articles et dossiers soumis à un minimum de retenue, si un jour un rédacteur x de numerama prenait une position crasse sur un autre forum ou média, en feriez-vous payer le prix à Guillaume Champeau ?

et @Guillaume :
Faut arrêter un peu avec le pathos, si on ne parlait pas d'un journal mais de toute autre entreprise communiquant de la sorte sur son site, personne ne parlerait d'atteinte à la liberté d'expression mais au fait qu'il faut être idiot pour dire "attaquez nous on est blindés".

Faut arrêter le corporatisme deux secondes
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
WickedFaith, le 24/01/2012 - 14:26
tass_, le 24/01/2012 - 14:24
Ben ils feront le dimanche le contraire de ce qu'ils ont fait le samedi, où est le problème ?

C'est bon, je suis rassuré, c'est donc bien une assemblée de guignols.

Non c'est la démocratie, mais tu ne sais même plus ce que ça veut dire.
[message édité par tass_ le 24/01/2012 à 14:31 ]
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Article qui précise avantageusement les éléments évoqués dans le précédent article. Là c'est plus clair, et Numérama est dans son rôle.

Sur le "rassemblement" des Anonymous samedi : je sais pas pourquoi, mais me doute qu'un vrai hacker, réellement à l'origine d'actions illicites et sérieuses, se risque se rendre à un tel rassemblement, même masqué.
Inscrit le 21/11/2007
271 messages publiés
Guillaume, ya un détail que t'as pas saisi dans Anonymous je crois...

Anonymous, ce sont des individus anonymes qui réagissent à un fait qui les choque, les agresse, agresse leurs valeurs.

Ce n'est pas Anonymous qui crée le combat. C'est la raison du combat qui UNIE les anonymous. Ceux qui vont à contre sens de la logique du combat ne sont donc que des brebis galeuses ne rejoignant pas le mouvement principal.


De fait, dans une action comme l'OPMegaupload, les "vrais" anonymous sont ceux qui agissent pour la liberté et la neutralité du web et des peuples de manière générale. Cela inclue, avec du bon sens, que les médias d'informations et communautaires ne peuvent être attaqués, du fait de leur importance dans le process de communication. C'est de la logique de base qui va avec les objectifs du combat en cours.
Donc, oui, on peut considérer que l'attaque contre lexpress n'est qu'une initiative de la part de quelques internautes voulant troller le rédac' chef de lexpress, suite à sa petite provoc' faite pour augmenter son audience.
tass_, le 24/01/2012 - 14:30

connerie.
Inscrit le 19/10/2009
6427 messages publiés
Mouhahahaha !

"Selon Mumei, l'internaute suggérant d'attaquer L'Express a reçu le soutien d'un membre affirmant "posséder 50 machines" et "des connexions gigabit", avant que les deux se fassent "envoyer bouler" par un administrateur", raconte le journal. C'est donc bien d'un Anonymous et/ou avec l'aide d'un Anonymous que l'action a été lancée.


Et quid de l'enquête ayant ' prouvé ' qu'il s'agissait bien de ces deux sombres idiots ( appréciation personnelle... ) ?

Aucune ?

Ah ben oui...

Après, que l'auteur du ' texte ' sur 20 centième de seconde de réflexion ( 20 minutes... ) pose un tel postulat nous démontre comment le travail journalistique de ce torchon est devenu l'antichambre de la démagogie journalistique...

J'ose espérer que vous aviez levé le lièvre, sans quoi son postulat établit une supposition en lieu et place de faits établis...

Maintenant, quant au ' les ', ' des ' et absence d'article, cela ne changera rien, sauf lorsque certains se feront chopper et identifier, avant d'être passés par les armes ( pas encore, mais au train où il vont, cela ne saurait tarder... ), et cela restera ponctuel.

Pas de structure, pas de hiérarchie, une communauté volatile et sans cesse en mutation, qui ne peut que prendre de l'ampleur au fil du temps, voilà ce qu'est le mouvement anonymous, tout le reste n'est que de la poudre aux yeux tentant d'avaliser ou de discréditer selon les besoins du moment.
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
C'est vraiment intéressant à lire tous ces messages pour quelqu'un comme moi, curieux de nature.
Les uns qu'on sent prêts dans un élan à faire péter la komandantur et toutes ses filiales,
les autres du genre plus stratèges et qui se posent des questions,
certains qui viennent ici pour provoquer ou "veiller",

et ce cher Guillaume qui marche sur des oeufs vis à vis de Barbier et l'Express, haut symbole de ce qu'on sait tous ;-).

Je me demande combien ici ont intégré dans leurs réflexions ce qu'il s'est passé en France dans les années 40, pour ce qui concerne le concept de réseaux (au pluriel), de valeurs fédératrices, ou de consensus comme je l'ai lu ici mais dans un sens plus que bizarre.

Passionnant!
Inscrit le 09/05/2006
2497 messages publiés
steph22 (Animateur/Modérateur Actualités) le 24/01/2012 à 14:44
Pour tous ceux qui critiqueraient Anonymous, n'êtes-vous pas en contradiction avec vous mêmes ? ??

Anonymous est dans l'ombre, comme fût à une époque les Résistants, là pour que vous viviez en parfaite liberté, liberté pour ce qui en reste, la route est encore longue pour qu'un jour nous puissions encore pleinement en jouir.

Les politiques, personnes en costards-cravates, qui par des lois "votées" ici et là et par d'autres personnes en costards-cravates vous tiennent en laisses, payer pour çi, pour ça, qu'avez-vous en contrepartie, Rien, eux: des abus tant par leurs salaires, indécents, leurs octroient de primes, Hadopi, fermer des sites "dissidents"(le III reich c'est fini) en plus ils se permettent des actes où vous, vous seriez jugés coupables voire d'assassins, permissions d'excès de vitesses, délits d'initiés, délits d'intérêts, etc, etc, ..............

Quand une dîtes Démocratie appliquera pour le haut & pour le bas, les mêmes peines et la jouissance des droits de l'Homme a égale parité, là les groupes dissidents, tel que Anonymous n'auront plus raison d'être.

Mais pour l'instant, à votre grand regret, ils sont dans le vrai comme vos ("très chers & respectables") politocards.

Inscrit le 31/05/2011
374 messages publiés
Senken, le 24/01/2012 - 14:34
Guillaume, ya un détail que t'as pas saisi dans Anonymous je crois...

Anonymous, ce sont des individus anonymes qui réagissent à un fait qui les choque, les agresse, agresse leurs valeurs.

Ce n'est pas Anonymous qui crée le combat. C'est la raison du combat qui UNIE les anonymous. Ceux qui vont à contre sens de la logique du combat ne sont donc que des brebis galeuses ne rejoignant pas le mouvement principal.


De fait, dans une action comme l'OPMegaupload, les "vrais" anonymous sont ceux qui agissent pour la liberté et la neutralité du web et des peuples de manière générale. Cela inclue, avec du bon sens, que les médias d'informations et communautaires ne peuvent être attaqués, du fait de leur importance dans le process de communication. C'est de la logique de base qui va avec les objectifs du combat en cours.
Donc, oui, on peut considérer que l'attaque contre lexpress n'est qu'une initiative de la part de quelques internautes voulant troller le rédac' chef de lexpress, suite à sa petite provoc' faite pour augmenter son audience.

J'aime lire les types qui se complaisent dans le "concept Anonymous". Encore un chasseur !

http://www.__youtube...GdDrJpKg#t=180s

@Steph22 : Tu m'as mis la larme à l'oeil là, vite il faut que j'entame un pèlerinage à la Carrière des fusillés pour dire à ces gens qui ont payé de leurs vies leur engagement que la relève est là. Que le système actuel puisse être vu comme largement inégalitaire, oligarchique et j'en passe, rien à signaler, de là à comparer ça avec le IIIème Reich il y a une limite que je n'oserais franchir et sincèrement je ne comprends pas que tu le fasses. Il ne me semble pas que les vilains téléchargeurs pirates soient envoyés prendre une douche de Xylon-B avec le reste de leur famille, après je peux me tromper.
[message édité par DADV le 24/01/2012 à 14:56 ]
Inscrit le 21/11/2007
271 messages publiés
@DADV

Ouais, j'me complets sûrement dans le concept anonymous. Oupas.

Juste, j'ai une vision que j'estime correcte et VRAIE du mouvement anonymous, qui ne cherche pas spécialement à les décrédibiliser, ni à les mettre sur un piédestal.

C'est ainsi. Les anonymous c'est pas juste "des types sur internet".
C'est des types qui réagissent de la même façon à fait, et qui, de fait, se retrouvent parce qu'ils vont dans une même direction, ni plus ni moins.


Garde ton troll pour toi, et vas donc te prendre ta DADV par tes amis chasseurs .
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
WickedFaith, le 24/01/2012 - 14:42
tass_, le 24/01/2012 - 14:30

connerie.

Tu pourrais laisser le texte que tu cites, déjà que les citations déconnent j'ai dû citer ton message pour voir que tu me répondais...

Que tu le veuilles où non la démocratie c'est la prise de décision par l'ensemble du peuple, si le peuple est con et fait tout et son contraire de la veille au lendemain c'est une chose, mais ça sera toujours la démocratie.
Et je préfère avancer plus lentement ou même reculer en démocratie plutôt que certains avancent vite en oligarchie, pardon en République.

@senken : don't feed the troll !
[message édité par tass_ le 24/01/2012 à 14:53 ]
Inscrit le 02/03/2009
57 messages publiés
qveenz, le 24/01/2012 - 13:52

Mais si : cela en terme d'Art de la Guerre s'appelle la motivation qui est d'ailleurs la 1ère raison pour faire une guerre ou réaliser un projet.
A vrai dire ton poste est bien du "viens me chercher" mais je t'ai trouvé

Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit.

La motivation n'est rien d'autre qu'une mesure de l'acceptation d'une idée. Quand elle dépasse un seuil, l'humain décide d'agir. Alors oui, c'est valable en guerre, c'est valable en politique, c'est valable en société ou en amour, c'est valable tout le temps. Quand tu as le choix, c'est ta motivation qui détermine tes actes.

Ce n'est pas du "viens me chercher".

Concevoir Anonymous comme une organisation est peine perdue - certes il existe des liens, il existe des réseaux, mais ces derniers ne sont valable que sur un sous-ensemble d'évènements, finis dans le temps et finis dans leur portée. Si un des réseau tombe, l'idée survit. Si tous les réseaux tombent, l'idée ressortira un jour. Ou alors l'idée était franchement mauvaise.

Les armes contre une idée, on les connait - la plus simple est la dialectique, la plus violente est la répression, la plus douce est la tolérance, et la plus efficace est le rassemblement.

Reculons d'un pas et voyons ce qu'on peut faire avec les idées exprimée par les Anonymous ces derniers jours. Certaines étaient vraiment stupides (vengeance contre Barbier, par exemple), d'autres sont beaucoup plus intéressantes et largement débatables/discutables: "majors vs megaupload = justice et intérêts privée", "la prohibition sur l'opium du peuple qu'est le partage de fichiers" (j'aime beaucoup celle-là), "questions sur la corruption des Etats du monde occidental par les lobbys américains", "les 1% (resp. 0.1%)", "la déclaration d'indépendance du Net", "internet et droits de l'homme"...
tass_, le 24/01/2012 - 14:52

Tu pourrais laisser le texte que tu cites, déjà que les citations déconnent j'ai dû citer ton message pour voir que tu me répondais...

Il y aurait eu le texte si les citations marchaient, mais tes propos à la con + le forum moisi donnent un résultat détonnant.

"L'ensemble" du peuple, ça suppose que le peuple est connu.
Il ne s'agit pas de "l'ensemble des gens présents" ni de "l'ensemble des gens qui créent un compte, éventuellement en 25 exemplaires"
[message édité par WickedFaith le 24/01/2012 à 14:57 ]
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
WickedFaith, le 24/01/2012 - 14:55

Il y aurait eu le texte si les citations marchaient, mais tes propos à la con + le forum moisi donnent un résultat détonnant.


Propos à la con de dire que en démocratie les décisions doivent résulter de la volonté du peuple ?
Hé ben... T'en avales des couleuvres mon pauvre.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Bon les gars, que diriez-vous si Anonymous attaquait massivement Facebook, par exemple ?

ça serait toujours les Robins des bois, ou ça deviendrait plus contrasté ?

Parce que moi j'estime que Facebook est l'une des principales menaces sur l'identité numérique, mais d'autres préfèrent y voir un vecteur de propagation d'idées libertaires et regretteraient l'attaque. Tant qu'on tape sur le FBI, tout le monde semble d'accord, mais si les buts ne remportent pas tous les suffrages, vous verrez vite se fissurer la belle cohérence que certains veulent voir dans les Anons...
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
WickedFaith, le 24/01/2012 - 14:55

"L'ensemble" du peuple, ça suppose que le peuple est connu.
Il ne s'agit pas de "l'ensemble des gens présents" ni de "l'ensemble des gens qui créent un compte, éventuellement en 25 exemplaires"

Et pourtant... Les élections ne sont elles pas comptabilisées sur l'ensemble des gens se déplaçant ?
Le problème des multi comptes est un problème technique, tu mélanges tout.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
babebridou, le 24/01/2012 - 14:55

Concevoir Anonymous comme une organisation est peine perdue - certes il existe des liens, il existe des réseaux, mais ces derniers ne sont valable que sur un sous-ensemble d'évènements, finis dans le temps et finis dans leur portée. Si un des réseau tombe, l'idée survit. Si tous les réseaux tombent, l'idée ressortira un jour. Ou alors l'idée était franchement mauvaise.

Les armes contre une idée, on les connait - la plus simple est la dialectique, la plus violente est la répression, la plus douce est la tolérance, et la plus efficace est le rassemblement.

Reculons d'un pas et voyons ce qu'on peut faire avec les idées exprimée par les Anonymous ces derniers jours. Certaines étaient vraiment stupides (vengeance contre Barbier, par exemple), d'autres sont beaucoup plus intéressantes et largement débatables/discutables: "majors vs megaupload = justice et intérêts privée", "la prohibition sur l'opium du peuple qu'est le partage de fichiers" (j'aime beaucoup celle-là), "questions sur la corruption des Etats du monde occidental par les lobbys américains", "les 1% (resp. 0.1%)", "la déclaration d'indépendance du Net", "internet et droits de l'homme"...


Et la dernière coiffe toutes les autres ; )
Inscrit le 24/01/2012
1 messages publiés
Franchement, j'aime bien ce papier. Je ne suis pas d'accord sur tout mais c'est bien d'avoir un avis critique. L'histoire de l'express est déjà passé. Je note par contre que globalement, l'ensemble de la presse on un approche très superficielle de ce mouvement. Pour ma part, j'ai préféré observé le comportement et une chose apparait nettement. Anonymous semble être le refuge ou l'espoir de ceux qui ne reconnaissent pas dans le circuit standard de protestation. Après tout qui pourrait les blamer ? Parti politique ou syndicat vivent dans leur monde, comme le dit notre président, on est dans un monde qui avance vite et de plus en plus vite mais au détriment de l'humain qui doit s'y trouver une place. L'avenir pour beaucoup d'entre nous est incertain et au regard de ces 30 dernières années, force est de constater que la situation ne s'arrange pas. Cette situation est le fait d'autres mouvements plus médiatique. Les évènements des deux dernières années montrent que finalement, des groupes peuvent s'auto organiser en marge des canaux standards autour d'une ligne directrice. C'est peut-être cela qui n'a pas été envisagé par ceux d'en haut. Maintenant, je suis persuadé que ceux d'en bas doivent parler d'une même voix pour devenir un acteur de poids dans le débat.
Inscrit le 05/03/2009
660 messages publiés
On va pas plaindre l'Express pour son coup de pub, n'est pas ? De plus ils avait probablement besoin des testeurs motivés et pas cher. Bah ils les ont trouvé et ils ont fait leur boulot. Y a juste une entente de manipulation dans la société habituelle est toute le mode essaye de discréditer Anonymous. Ce n'est pas grave!
Quant à attaquer les média pour prôner la liberté d'expression le débat est bien légitime: tant que les médias acceptent de coopérer avec les autorités (même sous la menace) pour avoir accès à certaines informations ils peuvent devenir cible. Dans ce cas c'est leur rôle filtrant qui est visé.
Au moment où un journaliste refuse ce genre de coopération si les Anonymous n'arrivent pas à l'aider "Mère" le fera.
[message édité par qveenz le 24/01/2012 à 15:14 ]
Inscrit le 31/05/2011
374 messages publiés
Senken, le 24/01/2012 - 14:51
@DADV

Ouais, j'me complets sûrement dans le concept anonymous. Oupas.

Juste, j'ai une vision que j'estime correcte et VRAIE du mouvement anonymous, qui ne cherche pas spécialement à les décrédibiliser, ni à les mettre sur un piédestal.

C'est ainsi. Les anonymous c'est pas juste "des types sur internet".
C'est des types qui réagissent de la même façon à fait, et qui, de fait, se retrouvent parce qu'ils vont dans une même direction, ni plus ni moins.


Garde ton troll pour toi, et vas donc te prendre ta DADV par tes amis chasseurs .

Ah un bon DADV comme ça en plein après-midi t'es rude toi

Je ne cherche pas à minimiser ce que sont ou font les anonymous, il y a juste un seuil critique ou la contradiction se retrouve des deux côtés. Ta vision "correcte et VRAIE" me semble exposée "quand ça arrange". Si une action est trop préjudiciable "oui mais là ce ne sont pas des anonymous tu vois..." quand quelques jours avant le type te sort "les anonymous c'est tout et rien, l'alpha et l'omega, le ying et le yang, une entité..." Le mieux reste de les suivre au travers de leurs différents canaux et de se faire sa propre opinion, rien de noir ni de blanc pour ma part.

@Tass : Hey toi, on s'était laissé en de bons termes la dernière fois non ?
Inscrit le 21/11/2007
271 messages publiés
U., le 24/01/2012 - 14:57
Bon les gars, que diriez-vous si Anonymous attaquait massivement Facebook, par exemple ?

ça serait toujours les Robins des bois, ou ça deviendrait plus contrasté ?

Parce que moi j'estime que Facebook est l'une des principales menaces sur l'identité numérique, mais d'autres préfèrent y voir un vecteur de propagation d'idées libertaires et regretteraient l'attaque. Tant qu'on tape sur le FBI, tout le monde semble d'accord, mais si les buts ne remportent pas tous les suffrages, vous verrez vite se fissurer la belle cohérence que certains veulent voir dans les Anons...


Dans la mesure où le combat actuel d'Anonymous est plutôt la défense de la liberté d'expression sur internet... j'aurais tendance à dire qu'ils n'auraient logiquement rien à gagner en le faisant.
Le combat actuel ne porte pas sur "l'identité numérique" en fait.
Inscrit le 08/02/2005
920 messages publiés
Oui, bah mener des actions anonymes avec un nom anonyme pour des motivations anonymes, ça peut mener à des actions anonymes avec un nom anonyme pour des motivations anonymes.

Et d'autres anonymes auront beau expliquer que les actions anonymes n'étaient pas faites en leur nom anonyme et pour leurs motivations anonymes, mais au nom d'autres anonymes qui mènent des actions anonyme pour des motivations anonymes, ça ne sera pas beaucoup plus claire.

Et après tu m'étonnes qu'un journaliste de l'express clairement de droite se fasse passer pour quelqu'un de crédible quand il parle d'internet ?!

Un des éléments essentiels dans la démocratie, c'est la liberté d'expression, la liberté de réunion, la liberté de la presse.
Si les gens se mettent à se réunir en secret en n'assumant rien, si ce n'est la violence de leurs actions, hé bah ils ne feront que légitimer ceux qui détruisent la liberté d'expression, de réunion et de la presse.
Inscrit le 09/05/2006
2497 messages publiés
steph22 (Animateur/Modérateur Actualités) le 24/01/2012 à 15:07
DADV, le 24/01/2012 - 14:44

@Steph22 : Tu m'as mis la larme à l'oeil là, vite il faut que j'entame un pèlerinage à la Carrière des fusillés pour dire à ces gens qui ont payé de leurs vies leur engagement que la relève est là. Que le système actuel puisse être vu comme largement inégalitaire, oligarchique et j'en passe, rien à signaler, de là à comparer ça avec le IIIème Reich il y a une limite que je n'oserais franchir et sincèrement je ne comprends pas que tu le fasses. Il ne me semble pas que les vilains téléchargeurs pirates soient envoyés prendre une douche de Xylon-B avec le reste de leur famille, après je peux me tromper.



. . .
Inscrit le 21/11/2007
271 messages publiés
DADV, le 24/01/2012 - 15:05
Senken, le 24/01/2012 - 14:51
@DADV

Ouais, j'me complets sûrement dans le concept anonymous. Oupas.

Juste, j'ai une vision que j'estime correcte et VRAIE du mouvement anonymous, qui ne cherche pas spécialement à les décrédibiliser, ni à les mettre sur un piédestal.

C'est ainsi. Les anonymous c'est pas juste "des types sur internet".
C'est des types qui réagissent de la même façon à fait, et qui, de fait, se retrouvent parce qu'ils vont dans une même direction, ni plus ni moins.


Garde ton troll pour toi, et vas donc te prendre ta DADV par tes amis chasseurs .

Ah un bon DADV comme ça en plein après-midi t'es rude toi

Je ne cherche pas à minimiser ce que sont ou font les anonymous, il y a juste un seuil critique ou la contradiction se retrouve des deux côtés. Ta vision "correcte et VRAIE" me semble exposée "quand ça arrange". Si une action est trop préjudiciable "oui mais là ce ne sont pas des anonymous tu vois..." quand quelques jours avant le type te sort "les anonymous c'est tout et rien, l'alpha et l'omega, le ying et le yang, une entité..." Le mieux reste de les suivre au travers de leurs différents canaux et de se faire sa propre opinion, rien de noir ni de blanc pour ma part.


Il faut savoir faire la différence entre une action isolée (là c'est clairement le cas pour lexpress) et une profonde divergence dans la méthode de combattre pour les idées défendues.
tass_, le 24/01/2012 - 14:59
Et pourtant... Les élections ne sont elles pas comptabilisées sur l'ensemble des gens se déplaçant ?
Le problème des multi comptes est un problème technique, tu mélanges tout.

Au dernières nouvelles, les démocraties qui fonctionnent s'appuient sur des liste d'électeurs et des comptages précis, pas sur une évaluation au doigt mouillé avec ceux qui parlent fort et beaucoup qui comptent plus que les discrets.
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Le consensus de quelle assemblée ? Si je me pointe avec 5000 glandus à un chat Anonymous, c'est nous qui fixons les décisions d'Anonymous, simplement parce qu'on est beaucoup ?

D'ailleurs je propose que Numerama ouvre un forum Anonymous pour la brigade AnoNumerama de la division française d'Anonymous.
Nous y discuterons de savoir qui est Anonymous et qui ne l'est pas et nous prendrons des discussions selon un large consensus pour savoir s'il faut ou pas lancer une attaque à coup de camemberts mous contre le ministère de la culture.


Anonymous, ce sont des individus anonymes qui réagissent à un fait qui les choque, les agresse, agresse leurs valeurs.

C'est surréaliste comme débat : les Anons ce sont des internautes qui ont en commun certaines valeurs sauf pour ceux qui n'ont pas ces valeurs et qui décident de faire certaines actions sauf ceux qui décident d'en faire d'autres. Et donc on ne peut pas leur mettre sur le dos des actions qui sont contraire à l'esprit de certains Anons même si ces actions sont revendiquées par d'autres Anons.
Mais ce qu'il y a de bien avec ce genre d'auberge espagnole, c'est que les services de police doivent s'en donner à coeur joie pour infiltrer ces mouvements qui ne sont pas des mouvements.
[message édité par zig et puce le 24/01/2012 à 15:13 ]
Inscrit le 05/03/2009
660 messages publiés
Senken, le 24/01/2012 - 15:06
U., le 24/01/2012 - 14:57
Bon les gars, que diriez-vous si Anonymous attaquait massivement Facebook, par exemple ?

ça serait toujours les Robins des bois, ou ça deviendrait plus contrasté ?

Parce que moi j'estime que Facebook est l'une des principales menaces sur l'identité numérique, mais d'autres préfèrent y voir un vecteur de propagation d'idées libertaires et regretteraient l'attaque. Tant qu'on tape sur le FBI, tout le monde semble d'accord, mais si les buts ne remportent pas tous les suffrages, vous verrez vite se fissurer la belle cohérence que certains veulent voir dans les Anons...


Dans la mesure où le combat actuel d'Anonymous est plutôt la défense de la liberté d'expression sur internet... j'aurais tendance à dire qu'ils n'auraient logiquement rien à gagner en le faisant.
Le combat actuel ne porte pas sur "l'identité numérique" en fait.

Pour ma part Facebook est le contraire de la liberté.
Inscrit le 02/03/2009
57 messages publiés
Senken, le 24/01/2012 - 15:08
Il faut savoir faire la différence entre une action isolée (là c'est clairement le cas pour lexpress) et une profonde divergence dans la méthode de combattre pour les idées défendues.

C'est vrai. Rien de neuf ici, d'ailleurs - casseurs et manifestants, anonymous et anonymous, même combat.
Inscrit le 31/05/2011
374 messages publiés
Senken, le 24/01/2012 - 15:08


Il faut savoir faire la différence entre une action isolée (là c'est clairement le cas pour lexpress) et une profonde divergence dans la méthode de combattre pour les idées défendues.

Je fais bien la différence et j'entends bien ce que tu veux dire par là mais mon esprit vicieux ne peut s'empêcher de penser que par son identité en théorie nulle, anonymous fera face à de nombreuses chimères de ce genre à l'avenir.

Sinon pour le traitement superficiel de la question dans les médias c'est en effet assez affligeant et force est de constater que même dans le cas des "experts" convoqués dans les rédactions, cela vole rarement haut.

Bon sur ce je retourne au DADV
Inscrit le 21/11/2007
271 messages publiés
qveenz, le 24/01/2012 - 15:16
Senken, le 24/01/2012 - 15:06
U., le 24/01/2012 - 14:57
Bon les gars, que diriez-vous si Anonymous attaquait massivement Facebook, par exemple ?

ça serait toujours les Robins des bois, ou ça deviendrait plus contrasté ?

Parce que moi j'estime que Facebook est l'une des principales menaces sur l'identité numérique, mais d'autres préfèrent y voir un vecteur de propagation d'idées libertaires et regretteraient l'attaque. Tant qu'on tape sur le FBI, tout le monde semble d'accord, mais si les buts ne remportent pas tous les suffrages, vous verrez vite se fissurer la belle cohérence que certains veulent voir dans les Anons...


Dans la mesure où le combat actuel d'Anonymous est plutôt la défense de la liberté d'expression sur internet... j'aurais tendance à dire qu'ils n'auraient logiquement rien à gagner en le faisant.
Le combat actuel ne porte pas sur "l'identité numérique" en fait.

Pour ma part Facebook est le contraire de la liberté.


Tu es libre de t'y inscrire ou non. Tu es libre d'y publier ce que tu veux ou non.

Après, hors facebook, le spam et le traçage qu'il peut y avoir via les cookies, c'est différent. Mais visiblement, ça choque moins l'opinion, donc il n'y a pas des milliers de personnes qui agissent en même temps dans une même direction. Donc, pas d'Anonymous pour ça.
Juste logique.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Senken, le 24/01/2012 - 15:06
U., le 24/01/2012 - 14:57
Bon les gars, que diriez-vous si Anonymous attaquait massivement Facebook, par exemple ?

ça serait toujours les Robins des bois, ou ça deviendrait plus contrasté ?

Parce que moi j'estime que Facebook est l'une des principales menaces sur l'identité numérique, mais d'autres préfèrent y voir un vecteur de propagation d'idées libertaires et regretteraient l'attaque. Tant qu'on tape sur le FBI, tout le monde semble d'accord, mais si les buts ne remportent pas tous les suffrages, vous verrez vite se fissurer la belle cohérence que certains veulent voir dans les Anons...


Dans la mesure où le combat actuel d'Anonymous est plutôt la défense de la liberté d'expression sur internet... j'aurais tendance à dire qu'ils n'auraient logiquement rien à gagner en le faisant.
Le combat actuel ne porte pas sur "l'identité numérique" en fait.


A voir.

Parce que j'ai pas trouvé de fichier dans lequel Anonymous énonce clairement ses cibles ou son but. D'ailleurs, si on considère que le bordel ambiant répond à la fermeture de Megaupload, je doute qu'on puisse considérer qu'il s'agit de défendre la liberté d'expression sur le web. Si on considère que le bordel ambiant est une réponse à la frappe planétaire des USA, on s'en rapproche un petit peu, mais on n'y est toujours pas clairement.

Et puis qui a dit que Facebook était réellement un vecteur de liberté d'expression ?

Parce qu'il a servi à coordonner les insurrections tunisienne et egyptienne ?

Bah oui, mais dans les cas libyen et syrien, Facebook a plutôt servi aux autorités pour identifier et punir les dissidents.

Donc j'ignore si les Anons auraient "quelque chose à gagner" en attaquant Facebook, mais vu la captation de données abusive et parfois illicite que pratique FB chaque jour, et vu les menaces que FB fait justement peser sur l'identité numérique, j'y vois une cible de choix pour qui veut réhabiliter l'autonomie personnelle et la liberté d'action sur les réseaux. Comme quoi, c'est une question de point de vue. Et je crois pas qu'Anonymous ait réellement donné un point de vue univoque sur son action...
Inscrit le 21/11/2007
271 messages publiés
zig, le 24/01/2012 - 15:13

C'est surréaliste comme débat : les Anons ce sont des internautes qui ont en commun certaines valeurs sauf pour ceux qui n'ont pas ces valeurs et qui décident de faire certaines actions sauf ceux qui décident d'en faire d'autres. Et donc on ne peut pas leur mettre sur le dos des actions qui sont contraire à l'esprit de certains Anons même si ces actions sont revendiquées par d'autres Anons.
Mais ce qu'il y a de bien avec ce genre d'auberge espagnole, c'est que les services de police doivent s'en donner à coeur joie pour infiltrer ces mouvements qui ne sont pas des mouvements.


Oh bah oui. Parce que les Anon qui se retrouvent pour du DDoS ou du hack sur IRC font des cocktails ensemble dans leur terrasse tous les dimanche aprem. C'est bien connu ! L'infiltration ça a du bon !
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
WickedFaith, le 24/01/2012 - 15:11

Au dernières nouvelles, les démocraties qui fonctionnent s'appuient sur des liste d'électeurs et des comptages précis, pas sur une évaluation au doigt mouillé avec ceux qui parlent fort et beaucoup qui comptent plus que les discrets.

Aux dernières nouvelles c'est ceux qui se déplacent qui votent, ceux qui ne sont pas là non. Et aux dernières nouvelles même si près de 50% des gens ne votent pas, on s'en fou. Enfin en "démocratie".

@DADV : Ca ne t'empêche pas d'avoir tort
[message édité par tass_ le 24/01/2012 à 15:31 ]
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Senken, le 24/01/2012 - 15:19
Tu es libre de t'y inscrire ou non. Tu es libre d'y publier ce que tu veux ou non.


Approche superficielle du phénomène.

Mais je vais pas repartir dans mes démonstrations usuelles. FB est aliénant plus qu'émancipateur, standardisant plus que différenciateur, intrusif plus que respectueux, espion plus que serviteur.

On est également libre d'éteindre la télévision. Il n'empêche qu'il est important de lutter contre les programmes décérébrants, la collusion avec des groupes industriels ou la propagande de tel ou tel.


Senken, le 24/01/2012 - 15:19

Après, hors facebook, le spam et le traçage qu'il peut y avoir via les cookies, c'est différent. Mais visiblement, ça choque moins l'opinion, donc il n'y a pas des milliers de personnes qui agissent en même temps dans une même direction. Donc, pas d'Anonymous pour ça.
Juste logique.


Pourquoi "hors Facebook", alors que ses cookies sont les plus intrusifs de tous ?

Bref, Anonymous est un mème, et faut lire beaucoup de choses sur le phénomène avant de pouvoir se prononcer. Les définitions les plus justes sont aussi les plus minimales : un égrégore, une nébuleuse qui se meut collectivement et anonymement sur certains sujets, sans que la cohérence apparaisse toujours entre eux compte tenu de l'absence de hiérarchie et de ligne politique.
Inscrit le 31/05/2011
374 messages publiés
tass_, le 24/01/2012 - 15:28

WickedFaith, le 24/01/2012 - 15:11

Au dernières nouvelles, les démocraties qui fonctionnent s'appuient sur des liste d'électeurs et des comptages précis, pas sur une évaluation au doigt mouillé avec ceux qui parlent fort et beaucoup qui comptent plus que les discrets.


Aux dernières nouvelles c'est ceux qui se déplacent qui votent, ceux qui ne sont pas là non. Et aux dernières nouvelles même si près de 50% des gens ne votent pas, on s'en fou. Enfin en "démocratie".

@DADV : Ca ne t'empêche pas d'avoir tort

Non non tu as tort là est toute la nuance ! Plus sérieusement heureusement que nous ne sommes pas tous du même avis ou faits du même bois, ce forum serait chiant à mourir
Inscrit le 03/10/2011
5850 messages publiés
neeko, le 24/01/2012 - 13:20
C'est la question que je me pose : qui a créé les comptes Twitter si personne n'est leader ?
La DCRI !
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
DADV, le 24/01/2012 - 15:42

Non non tu as tort là est toute la nuance ! Plus sérieusement heureusement que nous ne sommes pas tous du même avis ou faits du même bois, ce forum serait chiant à mourir

Bien sûr, discuter avec des gens du même avis que moi m'a vite fait chier: p

Bon alors pour le fond, ce serait vivendi qui dans une actu de son site aurait appelé au DDoS de son site en disant "allez on est blindés" t'aurais crié à l'atteinte à la liberté d'expression ?
[message édité par tass_ le 24/01/2012 à 15:59 ]
Inscrit le 21/05/2008
1567 messages publiés
Ce faux cul de Barbier fanfaronne déjà un peu moins dans son nouvel édito qui revient sur l'attaque. Il n'est jamais trop tard pour apprendre le sens de la complexité...
http://www.lexpress....us_1074701.html
tass_, le 24/01/2012 - 15:28

Aux dernières nouvelles c'est ceux qui se déplacent qui votent, ceux qui ne sont pas là non. Et aux dernières nouvelles même si près de 50% des gens ne votent pas, on s'en fou. Enfin en "démocratie".


Gueuler fort dans l'isoloir ne donne pas plus de puissance à mon bulletin que de le placer en silence dans l'enveloppe.
Inscrit le 12/01/2012
28 messages publiés
" Bah oui, mais dans les cas libyen et syrien, Facebook a plutôt servi aux autorités pour identifier et punir les dissidents. "

Vive bluecoat ... vive Eagle, vive Glint... lawl !
Inscrit le 23/10/2009
304 messages publiés
Mais ce qu'il y a de bien avec ce genre d'auberge espagnole, c'est que les services de police doivent s'en donner à coeur joie pour infiltrer ces mouvements qui ne sont pas des mouvements.

c'est clair. ils font des étincelles d'ailleurs les services de police.
infiltrer une organisation publique peuplée de gens anonymes, c'est super efficace, on le voit tous les jours. XD

lol, y'a rien à infiltrer, c'est tout le problème (ou la force). étant donné que l'info est publique, les observateurs des chans IRC n'ont ni plus ni moins d'info que les participants eux-mêmes.

et au contraire, je trouve que le terme de mouvement est assez bien adapté à la situation. on a bien des mouvements distincts dans un rassemblement anarchique de membres.

et je trouve que Guillaume a raison: Anonymous est un phénomène passionnant à étudier, au delà des actions. il pose des questions, des contradictions assez intéressantes, qui ne s'appliquent presque qu'au monde numérique.
Inscrit le 24/01/2012
1 messages publiés
Enfin beaucoup de foin pour rien cet article...
oui des anonymous on jugé bon dans leur coin, d aller contre l idée générale, en s en prenant a la presse. Et alors? ca fait de tous les autres des vilains attaqueurs de presse ? Arrêtez de délirer, comme partout, dans tous les groupes, dans tous les mouvements, certains sont plus "dur" que d autres, et ces derniers vont plus loin, trop loin dans ce cas, et dans ce cas, les autres , la majotité ici, condamnent leurs action (vous voudriez quoi, qu ils les attaquent avec du ddos)...
Et doncca c est la fin des anonymous tels qu ils sont pour vous? c est du grand n importe quoi !!! Vous oubliez bien vites ce qui se passe dans les partis politiques, les associations, les syndicats,...,....et oui chez eux aussi, certains vont trop loin, se font même parfois exclure...et pourtant... personne ne trouve leur existance deplacée, menacée....enfin, comme toujours, et je vois qu ici on en prend l habitude comme partout ailleurs, de casser, démonter, ..., le peuple, celui qui n a pas de moyen de se faire entendre, ou tout simplement celui qui n est pas d accord !
bravo numérama pour ce changement de bord ! vous vous serez surement attiré les bonnes grâces de nos dirigeant, des forts et puissants avec cet article, mais vous aurez perdu quelque chose, ma confiance en votre impartialité, ma confiance en votre ligne editoriale, et biensur avec ceci, ma visite de votre site!
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
WickedFaith, le 24/01/2012 - 16:20

Gueuler fort dans l'isoloir ne donne pas plus de puissance à mon bulletin que de le placer en silence dans l'enveloppe.

Et alors ? Ecrire en majuscules (l'équivalent "numérique" de gueuler fort) sur un chan irc d'anonymous ne doit pas donner plus de puissance à celui qui gueule que les autres....
Inscrit le 02/02/2011
46 messages publiés
Tous Anonymous

Mon masque a une sacrée histoire :
Guignolesque au départ, carnavalesque ensuite et chevaleresque enfinâ€
il va inaugurer désormais un nouvel âge : après celui des dieux, des héros et des hommesâ€
ce sera l'âge des Anonymes†ces êtres masqués qui vont vous faire casquer le sens faussé de l'histoire !

http://www.lejournal...e-des-anonymes/
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
Bug dans la plateforme.
Si je tape un commentaire, que je tente de le publier et qu'on me demande de me reconnecter pour publier, ce que je fais, le post qui sort est un ancien post resté en cache je ne sais trop où chez vous, mais pas chez moi.


http://www.lexpress....us_1074701.html

Du coup je ne rédige pas à nouveau ma réponse un peu longue qui concernait cette vidéo-message de ce Barbier en réponse à ces gamins qui ont fait les cons.
Mais cette vidéo est puante de sottise, puante de propositions d'actions vers des seuls étrangers, puante au seul regard de la démocratie dont il se réclame pourtant sans vergogne.

J'ai infiniment plus de respect pour ces gamins impulsifs, dans le fond, que pour ce triste personnage à l'âme de "collabo de tous les temps".
[message édité par Amicalement le 24/01/2012 à 17:26 ]
Inscrit le 31/05/2011
374 messages publiés
tass_, le 24/01/2012 - 15:57
DADV, le 24/01/2012 - 15:42

Non non tu as tort là est toute la nuance ! Plus sérieusement heureusement que nous ne sommes pas tous du même avis ou faits du même bois, ce forum serait chiant à mourir

Bien sûr, discuter avec des gens du même avis que moi m'a vite fait chier: p

Bon alors pour le fond, ce serait vivendi qui dans une actu de son site aurait appelé au DDoS de son site en disant "allez on est blindés" t'aurais crié à l'atteinte à la liberté d'expression ?


Si Vivendi avait communiqué sur son portail, une telle provocation, je serais ravi qu'ils se soient vautrés. La différence tient dans le fait que Vivendi publie des communiqués au nom du groupe ou par des porte-voix qui s'expriment en tant que tel. Dans le cas d'un journal papier ou électronique on peut trouver, au sein d'une même rédaction, bien des avis et sensibilités divergentes. Autant l'Express serait reconnu comme un bras droit étatique, je pourrais comprendre, mais ça n'est même pas le cas.
[message édité par DADV le 24/01/2012 à 17:24 ]
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
ericaanonn, le 24/01/2012 - 16:54
Enfin beaucoup de foin pour rien cet article...
oui des anonymous on jugé bon dans leur coin, d aller contre l idée générale, en s en prenant a la presse. Et alors? ca fait de tous les autres des vilains attaqueurs de presse ? Arrêtez de délirer, comme partout, dans tous les groupes, dans tous les mouvements, certains sont plus "dur" que d autres, et ces derniers vont plus loin, trop loin dans ce cas, et dans ce cas, les autres , la majotité ici, condamnent leurs action (vous voudriez quoi, qu ils les attaquent avec du ddos)...
Et doncca c est la fin des anonymous tels qu ils sont pour vous? c est du grand n importe quoi !!! Vous oubliez bien vites ce qui se passe dans les partis politiques, les associations, les syndicats,...,....et oui chez eux aussi, certains vont trop loin, se font même parfois exclure...et pourtant... personne ne trouve leur existance deplacée, menacée....enfin, comme toujours, et je vois qu ici on en prend l habitude comme partout ailleurs, de casser, démonter, ..., le peuple, celui qui n a pas de moyen de se faire entendre, ou tout simplement celui qui n est pas d accord !
bravo numérama pour ce changement de bord ! vous vous serez surement attiré les bonnes grâces de nos dirigeant, des forts et puissants avec cet article, mais vous aurez perdu quelque chose, ma confiance en votre impartialité, ma confiance en votre ligne editoriale, et biensur avec ceci, ma visite de votre site!


J'ai l'impression qu'on n'a pas lu le même article...

En tous cas, j'ai pas lu de désaveu soudain ou global des Anonymous.

Et puis, on est tous d'accord pour dire que Barbier est une merde, que sa provoc allait nécessairement provoquer une attaque, et qu'il était pas forcément très malin de tomber dans le panneau de ce crétin, et qu'il est heureux que des Anons apparemment plus majoritaires dans la nébuleuse aient immédiatement réagi en précisant que le gunning de sites web de presse ne fait pas partie de leurs méthodes habituelles.

On peut sans doute classer le sujet, parce que j'ai peur que ça augmente le taux de clic sur l'Express, et franchement ce torchon ne mérite pas tant d'attention.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
DADV, le 24/01/2012 - 17:19

La différence tient dans le fait que Vivendi publie des communiqués au nom du groupe ou par des porte-voix qui s'exprime en tant que tel. Dans le cas d'un journal papier ou électronique on peut trouver, au sein d'une même rédaction, bien des avis et sensibilités divergentes.

Désolé la différence est très limite. Un journaliste donc qui écrit sur l'espace digital de son employeur n'engage pas son employeur mais un employé X si ? Pourquoi ? Parce qu'il a un truc appelé "carte de presse" ? Désolé j'suis pas pour l'apartheid.

DADV, le 24/01/2012 - 17:19
Autant l'Express serait reconnu comme un bras droit étatique, je pourrais comprendre, mais ça n'est même pas le cas.

Bof, c'est pas comme si ça appartenait à Dassault hein
Inscrit le 15/07/2009
130 messages publiés
Peut importe de savoir si se sont les anonymous puisque tout le monde peut se prétendre l'être.

Donc la grosse connerie de l'histoire, c'est l'action de M. BARBIER qui aurait mieux fait de fermer sa gueule.

Provoquer les acteurs des DDOS c'est aussi provoquer les groupes de hackers et tout le petit monde qui gravite autour (et on se doute que nombreux anonymous sont aussi issu de ce milieu).
Se déclare anonymous celui que ça arrange selon les circonstances et bien entendu, dans ce genre d'action, de foutre un maximum de bordel.

L'idéal aurait été qu'un groupe de hacker revendique l'action, lui défonce bien proprement son site et lui explique que si les anonymous ne peuvent pas rétorquer à ses provocations d'autres ont bcp moins de scrupules à le faire.
Inscrit le 20/03/2009
1110 messages publiés
qveenz, le 24/01/2012 - 13:20
Pour avoir une certaine efficacité dans les faits ces associations sont loin d'être anarchiques. Eh, oui ! La liberté mérite d'être défendue par tous les moyens.

totalement faux! tu ne peux pas piétiner la liberté sous prétexte de la défendre. sinon, vu que tu piétine toi même la liberté, non seulement tu perds toute légitimité, mais en plus tu te fera attaquer par ceux qui comme toi disent défendre la liberté.
Inscrit le 24/01/2012
2 messages publiés
ça n'arrive pas souvent, mais je suis déçu par votre article.

Il y a eu une petite provocation de la part d'un journaliste fan de buzz apparemment, et il est certain que le dialogue a bien été pensé pour paraitre crédible (comment peut-il dire qu'il est blindé alors qu'il avait connaissance du "clin d'oeil" sur le site de l'élysée, c'est de la provocation mesurée). Le résultat, c'était forcément une attaque, et pourquoi pas l'express lui-même qui se serait DDoS? Imaginez le buzz pour arriver au rang de l'élysée, et surtout des cibles des Anonymous. Qui plus est, utiliser les répercutions pour les enfoncer d'avantage alors qu'ils se battent pour toute autre chose qu'un journaliste puéril en manque de reconnaissance?

Y en a quand même qui sont allés demander aux anonymous d'agîr apparemment. le sujet fut vite éliminé. Point. Pourquoi conclure du coup que c'est forcément un coup des Anonymous? Surtout avec votre citation. Vous avez la question, et la réponse. L'une des idées des Anonymous est le respect de la liberté de la presse. Ne pas respecter cette idée, ce n'est pas être un Anonymous, car après tout c'est une idée, non?

Je n'ai pas creusé le sujet mais je pense que vous avez esquivé pas mal des bases qui font que ce masque ne représente pas qu'un groupe de personnes en mal de reconnaissance.

Je n'appel pas quelqu'un qui porte des chaussures en peau de crocodile un défenseur des animaux, voilà tout. Pas la peine d'en faire un article, merci de relever le niveau pour me donner à nouveau envie de vous lire, vous avez déjà fait plus pertinent :-)
Inscrit le 18/07/2008
308 messages publiés
zorro3364, le 24/01/2012 - 17:34
tu ne peux pas piétiner la liberté sous prétexte de la défendre. sinon, vu que tu piétine toi même la liberté, non seulement tu perds toute légitimité, mais en plus tu te fera attaquer par ceux qui comme toi disent défendre la liberté.

Vous etes assez nombreux (pas qu'ici d'ailleurs) à réagir comme des syndicalistes CFDT qui se retrouveraient au milieu d'une émeute de blacks blocks.
Y'a pas un bureau politique qui décide qui fait quoi et quand. Quand on passe en revue la multitude de supports sur lesquels ceux qui s'en réclament s'expriment on s'aperçoit qu'une frange non négligeable ne fréquente pas les chan IRC, qu'ils n'ont aucune idée de la façon dont sont prises les décisions, qu'ils sont mis au courant, si ils le sont, via twitter (ou fb, ou par les com' sur un blog, par un forum, par MSN etc...) à la dernière minute et par hasard. Bref au milieu de ce foutoir (j'ai rien contre, c'est rigolo...mais c'est un foutoir quand meme) il n'y a aucun moyen d'avoir le controle de qui fait quoi, quand ni pourquoi il le fait. Juste à l'image d'une émeute, des mecs avec des portes voix qui essayent de se faire entendre au dessus du bordel ambiant. Y'en a qui entendent, d'autres qui entendent pas, d'autres enfin qui n'ont pas envie d'entendre et qui continuent à coller la zone à leur façon dans leur coin. Alors au milieu du tumulte y'en a qui ont décidé de dégommer le site de l'Express "for the lulz". C'est tout.
Inscrit le 05/03/2009
660 messages publiés
Desdïmone, le 24/01/2012 - 17:54
zorro3364, le 24/01/2012 - 17:34
tu ne peux pas piétiner la liberté sous prétexte de la défendre. sinon, vu que tu piétine toi même la liberté, non seulement tu perds toute légitimité, mais en plus tu te fera attaquer par ceux qui comme toi disent défendre la liberté.

Vous etes assez nombreux (pas qu'ici d'ailleurs) à réagir comme des syndicalistes CFDT qui se retrouveraient au milieu d'une émeute de blacks blocks.
Y'a pas un bureau politique qui décide qui fait quoi et quand. Quand on passe en revue la multitude de supports sur lesquels ceux qui s'en réclament s'expriment on s'aperçoit qu'une frange non négligeable ne fréquente pas les chan IRC, qu'ils n'ont aucune idée de la façon dont sont prises les décisions, qu'ils sont mis au courant, si ils le sont, via twitter (ou fb, ou par les com' sur un blog, par un forum, par MSN etc...) à la dernière minute et par hasard. Bref au milieu de ce foutoir (j'ai rien contre, c'est rigolo...mais c'est un foutoir quand meme) il n'y a aucun moyen d'avoir le controle de qui fait quoi, quand ni pourquoi il le fait. Juste à l'image d'une émeute, des mecs avec des portes voix qui essayent de se faire entendre au dessus du bordel ambiant. Y'en a qui entendent, d'autres qui entendent pas, d'autres enfin qui n'ont pas envie d'entendre et qui continuent à coller la zone à leur façon dans leur coin. Alors au milieu du tumulte y'en a qui ont décidé de dégommer le site de l'Express "for the lulz". C'est tout.

Et l'Express se vend mieux.
Inscrit le 18/07/2008
308 messages publiés
qveenz, le 24/01/2012 - 18:06
Et l'Express se vend mieux.

Bah si jamais c'est le cas, ça rend d'autant plus inutiles les envolées lyriques sur la liberté d'expression des journalistes français, qui se résume essentiellement à ouvrir sa gueule sur tout et n'importe quoi afin de jouer aux leaders d'opinion.
Si la liberté d'expression est menacée en France elle l'est nettement plus par les accointances personnelles des journalistes vedettes avec les puissances financières ou industrielles et la confiscation de la parole publique par ceux ci que par l'activisme potache du net.
Inscrit le 06/11/2005
547 messages publiés
Evidemment qu'anonymous a des leaders, il faut des personnes pour créer/modifier les technologies employées, définir un fil conducteur, communiquer.
La plupart des personnes qui rejoignent le mouvement ne sont pas très futées et ne connaissent même pas grand chose à l'informatique, il faut des personnes pour aiguiller et recadrer sinon le mouvement n'aurait aucun crédit.

Cette masse de réels anonymes que ces leaders emploient leur permet d'être moins visibles et donc moins exposés. Souvenez vous de LulzSec, un petit groupe dissident des anonymous qui a fini par devoir se faire oublier parce qu'ils devenaient beaucoup trop célèbres au risque de tous se faire prendre.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
pourriel, le 24/01/2012 - 18:55
Evidemment qu'anonymous a des leaders, il faut des personnes pour créer/modifier les technologies employées, définir un fil conducteur, communiquer.
La plupart des personnes qui rejoignent le mouvement ne sont pas très futées et ne connaissent même pas grand chose à l'informatique, il faut des personnes pour aiguiller et recadrer sinon le mouvement n'aurait aucun crédit.


C'est ce que je pense aussi, même si j'en sais pas grand chose.

Chez Telecomix, on sait identifier certains darons, du moins locaux. C'est probablement pareil pour les Anonymous.

Et ton exemple de LulzSec est aussi parlant.

Par contre, s'il y a des darons, ils ne peuvent pas empêcher d'éventuelles recrues récentes de faire nawak, ni des groupes sécessionnistes d'agir de leur côté, ni des hackers totalement extérieurs de se revendiquer Anonymous. C'est le revers de la médaille pour qui adopte l'action collective/anonyme/occulte. J'applaudis ce genre d'action, à mon avis plus respectable qu'une énième compromission avec un système spectaculaire qui recycle ses contestations, mais on est bien obligés de reconnaître qu'elles ont aussi leurs inconvénients.
Inscrit le 31/05/2011
374 messages publiés
DADV, le 24/01/2012 - 17:19

La différence tient dans le fait que Vivendi publie des communiqués au nom du groupe ou par des porte-voix qui s'exprime en tant que tel. Dans le cas d'un journal papier ou électronique on peut trouver, au sein d'une même rédaction, bien des avis et sensibilités divergentes.

Désolé la différence est très limite. Un journaliste donc qui écrit sur l'espace digital de son employeur n'engage pas son employeur mais un employé X si ? Pourquoi ? Parce qu'il a un truc appelé "carte de presse" ? Désolé j'suis pas pour l'apartheid.

DADV, le 24/01/2012 - 17:19
Autant l'Express serait reconnu comme un bras droit étatique, je pourrais comprendre, mais ça n'est même pas le cas.

Bof, c'est pas comme si ça appartenait à Dassault hein


En effet Dassault... là c'est imparable je dois l'avouer
Inscrit le 18/07/2008
308 messages publiés
DADV, le 24/01/2012 - 20:20
En effet Dassault... là c'est imparable je dois l'avouer

C'est plus le cas depuis 2006 les copains.
Inscrit le 31/05/2011
374 messages publiés
Desdïmone, le 24/01/2012 - 20:34
DADV, le 24/01/2012 - 20:20
En effet Dassault... là c'est imparable je dois l'avouer

C'est plus le cas depuis 2006 les copains.


En effet "Roularta Media Group", merci pour ta remarque !
Inscrit le 09/07/2009
19 messages publiés
perso moi je les soutien dommage que je n'ai pas leur savoir et leurs competences
Inscrit le 08/09/2003
4580 messages publiés
zig, le 24/01/2012 - 15:13

pour savoir s'il faut ou pas lancer une attaque à coup de camemberts mous contre le ministère de la culture.

Aaaaaah, ben en voilà une bonne idée !
Inscrit le 28/06/2006
2713 messages publiés
rene29, le 24/01/2012 - 13:32

Ya quand même un truc à comprendre avec une organisation autogérée, c'est que ce qui prime c'est le consensus établit par l'ensemble des gens.
Et là, il y a consensus pour dénoncer et empêcher des attaques de médias.


Anonymous n'est en rien une organisation autogérée. Elle est par essence anti-démocratique puisque les décisions émergentes ne s'imposent à aucun membre, chacun étant libre d'agir à contre courant. On devrait plutôt qualifier Anonymous de structure anarchique...

Ainsi prétendre qu'il y a au sein d'Anonymous un "consensus pour dénoncer et empêcher des attaques de médias" est une affirmation sans fondement sérieux car elle est invérifiable. Et puis surtout, comment Anonymous peut-il prétendre "empêcher des attaques" alors que son seul réel pouvoir repose sur la capacité de nuisance contre d'autres structures clairement identifiées pour faire passer ses messages ?
Inscrit le 19/10/2009
6427 messages publiés
Croux, le 24/01/2012 - 22:28


Anonymous n'est en rien une organisation autogérée. Elle est par essence anti-démocratique puisque les décisions émergentes ne s'imposent à aucun membre, chacun étant libre d'agir à contre courant. On devrait plutôt qualifier Anonymous de structure anarchique...

Ainsi prétendre qu'il y a au sein d'Anonymous un "consensus pour dénoncer et empêcher des attaques de médias" est une affirmation sans fondement sérieux car elle est invérifiable. Et puis surtout, comment Anonymous peut-il prétendre "empêcher des attaques" alors que son seul réel pouvoir repose sur la capacité de nuisance contre d'autres structures clairement identifiées pour faire passer ses messages ?


+1 et rien à ajouter, merci.
Inscrit le 02/02/2011
46 messages publiés
ous Anonymous

Mon masque a une sacrée histoire :
Guignolesque au départ, carnavalesque ensuite et chevaleresque enfinâ€
il va inaugurer désormais un nouvel âge : après celui des dieux, des héros et des hommesâ€
ce sera l'âge des Anonymes†ces êtres masqués qui vont vous faire casquer le sens faussé de l'histoire !

http://www.lejournal...e-des-anonymes/
Inscrit le 17/08/2009
235 messages publiés
A chaque fois que je lis ce genre de sujet et de reponses, je pense au film 8th Wonderland.
Inscrit le 19/10/2009
6427 messages publiés
nekomata, le 25/01/2012 - 09:10
A chaque fois que je lis ce genre de sujet et de reponses, je pense au film 8th Wonderland.

La seule différence avec 8th, c'est le besoin de la communauté ( dans 8th ) d'avoir un ' représentant ', ainsi que la ' centralisation ' de leur réseau, qui permet aux autorités internationales de contraindre cette communauté à la disparition.

Dans le film, ( oui, précisons encore et toujours... ) lorsque la ' multinationale ' est finalement amenée à être rachetée par une autre qui va ' communiquer ' sur le respect des valeurs sociales de ses employés et de ses ' produits ', le spectateur est amené à s'interroger
( sauf si il n'y voit qu'une contrainte de gestion pour continuer à se goinfrer en tant qu'employeur sans état d'âme... ) sur la faisabilité de la chose dans le monde réel...

Ce film est loin d'être un chef d'oeuvre si l'on ' désire ' voir un divertissement, si l'on est totalement conditionné aux films d'action avec ' THE ' héros et un manichéisme tricoté de stéréotypes dont l'industrie cinématographique a fait son fond de commerce ( surtout outre-atlantique, mais l' Europe n'est pas en reste... ).

Mais si vous voulez voir un autre genre de cinéma, si vous êtes prêts à ne pas faire de fixette sur ' THE ' héros et sa réussite inéluctable, avec des gentils et des méchants et THE happy-end, et enfin, si vous avez la capacité de faire abstraction de tout ce que le l'industrie cinématographique a produit, promut et distribué depuis que vous regardez des films, alors prenez le temps de regarder ce film.

Ah oui, petites précisions :
- Ce film n'est pas un film à gros ' budget ', les acteurs ne sont pas des ' oscars ' d'interprétation et n'y prétendront certainement jamais ( du moins pas pour leurs prestations dans ce film.)
- Ce film à été tourné, réalisé et produit entre 2007 et 2008, nombre de récompenses lui ont été attribuées dans nombre de festivals avant et après une ' distribution ' dans les salles ( en 2010 ) qui fut plus que confidentielle.

Sinon, le BR ' distribué ' dans certaines ' grandes ' enseignes ne dure que 94 mn, au lieu des 105 originelles, et impossible de se souvenir quelle version était diffusée au cinéma... ( ben oui, nous étions parti le voir sans ' à priori ' de durée... ) si vous avez des infos, je suis preneur...
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
@Guillaume Champeau

Vous oubliez de préciser par "qui" et selo quel processus le médiateur a été saisi.
C'est important, non?
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
Ceci est mon commentaire test2.
Inscrit le 05/10/2011
2815 messages publiés
Guillaume, le 24/01/2012 - 14:14

DoubleJ, le 24/01/2012 - 14:06
Maintenant, je ne peux pas en vouloir à certains de réagir aux propos délibérément calculés comme ceux de l'express qui les défient publiquement pour mieux les enfoncer derrieres parce que certains auront réagi. Je cite : "on est blindés", "on les attends"... Je ne pense pas que ces propos soient numériquement suicidaires, ils ont certainement été bien réfléchis et les conséquences prévus.



Franchement, quand on regarde la vidéo, on voit bien que Barbier l'a totalement improvisé son "on est blindé". C'était pas écrit, il a dit ça comme ça en réponse à la journaliste, sans penser aux conséquences.

Et surtout Barbier n'a aucune idée de ce qu'est Anonymous et sa complexité. Il entend un bruit de fond comme quoi ils attaquent des sites gouvernementaux et d'entreprises pour protester contre la fermeture d'un site mafieux (ou prétendu tel) de piratage; et voit pas la complexité des discours derrière ça. C'était un papier bête avec un jugement à l'emporte-pièce comme il y en a des tonnes sur d'autres sujets.

Chaque fois que je vois ou entends Barbier, il me donne l'impression de penser qu'il est expert en tous les sujets.
Donc s'il apprenait à se limiter aux sujets qu'il connaît vraiment (ça ferait peut-être trop peu ?), il n'en viendrait peut-être pas à dire des bêtises improvisées.
S'il n'a aucune idée de ce qu'est le sujet sur lequel on lui pose une question, il n'a qu'à dire qu'il n'y connaît rien. Mais ça, ça semble être un aveu vraiment trop dur à faire pour certains journalistes ou hommes politiques. Question de fierté ?
Ce mec me sort par les trous de nez, de toute façon

Mis à part ça, j'ai bien aimé l'article, qui soulève l'ambiguïté du "mouvement" anonymous.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Janvier 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5