Une startup américaine veut exploiter les nombreux enregistrements réalisés par les spectacteurs lors d'un concert pour le restituer en vidéo. Une initiative à laquelle les groupes eux-mêmes sont invités à participer, en fournissant l'enregistrement des concerts pour améliorer le résultat final.

Si vous fréquentez régulièrement les salles de concert, vous avez très certainement déjà croisés des spectateurs occupés à filmer ou photographier les artistes pop / rock qui se produisent. Il est en effet devenu très facile d’immortaliser un concert grâce aux téléphones portables et aux appareils photos numériques, pour ensuite les conserver en souvenir ou les diffuser sur Internet pour partager son plaisir avec d’autres.

Bien entendu, le résultat final n’est pas toujours à la hauteur des espérances. Les performances de certains appareils ne sont pas toujours suffisantes pour produire une belle photographie ou capturer correctement une chanson. L’image est souvent saccadée et tremblante, le son n’est pas toujours agréable et de nombreux bruits parasites viennent perturber l’enregistrement.

Malgré ces inconvénients, nombreux sont les spectacteurs à dégainer leur téléphone portable ou leur appareil photo pour capturer ces moments uniques. Même lorsqu’ils se trouvent à bonne distance de la scène. Devant cette tendance qui est loin de faiblir, une startup américaine, repérée par Gizmodo, OutListen, tente d’en dégager de nouvelles possibilités. L’objectif ? Restituer les concerts, à partir des mobiles des spectacteurs.

Grâce aux multiples enregistrements et aux différents angles de vue, OutListen pense pouvoir offrir aux internautes une nouvelle expérience visuelle et auditive. Les groupes de musique pourront même participer, en fournissant l’enregistrement de la musique jouée lors du concert. OutListen pourra ainsi synchroniser les différents médias pour fournir un résultat hybride, mi-amateur mi-professionnel.

D’aucuns feront évidemment remarquer qu’il est bien dommage d’assister à un concert en se concentrant sur son écran de téléphone ou de son appareil photo, au lieu d’en profiter à fond en se concentrant sur ce qu’il se passe sur la scène. D’autant que ceux qui ne filment pas ou ne prennent aucune photo peuvent légitimement être agacés par ce rempart d’écrans qui masquent parfois les musiciens et gâchent le concert.

OutListen parviendra-t-il à séduire les spectacteurs et les groupes de musique ? Il y a en tout cas un créneau potentiel à exploiter. On se souvient par exemple que des fans de Radiohead ont réalisé en 2010 leur propre DVD après un concert du groupe à Prague, en 2009. Le résultat est plus qu’honorable, tant au niveau de l’image, du son et du montage final.

Un projet assez similaire avait réuni les amateurs du groupe Nine Inch Nails. À la différence de Radiohead, Trent et ses compagnons avaient mis à disposition la totalité des enregistrements haute définition tournés lors d’une précédente tournée aux USA. Plus de 400 Go de données (représentant 30 heures de vidéo) ont été exploités pour créer un DVD de la tournée.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos