Les dernières barrières techniques d'iOS sont-elles sur le point de céder ? Selon un bidouilleur, la version untethered du jailbreak iOS 5 pour les appareils antérieurs à l'iPad 2 et à l'iPhone 4S est pratiquement terminée. Sa disponibilité est une question de jours. En parallèle, les recherches se poursuivent pour obtenir le même résultat sur les appareils les plus récents d'Apple.

Les efforts des bidouilleurs pour contourner une bonne fois pour toutes les restrictions techniques d’Apple ne faiblissent pas. Deux mois après la mise à disposition officielle d’iOS 5, la dernière version majeure du système d’exploitation mobile d’Apple, un développeur a indiqué mercredi être sur le point de finaliser un outil permettant de jailbreaker définitivement iOS 5 pour les appareils antérieurs à l’iPhone 4S et l’iPad 2.

Dans un billet de blog, l’informaticien explique avoir mis au point un logiciel capable de casser les verrous installés par Apple sur iOS 5.0.1. Jusqu’ici, rien de surprenant. La méthode permettant de le faire existe depuis le mois d’octobre. Or celle-ci est limitée, puisqu’au redémarrage du téléphone ou de la tablette, il est nécessaire de reconnecter l’appareil en filaire à l’ordinateur pour relancer la procédure de jailbreak.

C’est ce qu’on appelle la méthode « tethered » (traduisible par « lié » ou « attaché »). C’est justement sur ce point précis que le bidouilleur annonce se démarquer. À en croire la vidéo de démonstration publiée sur le blog, l’informaticien a visiblement mis au point une méthode permettant de redémarrer un téléphone ou une tablette sous iOS 5 jailbreaké sans avoir besoin de reconnecter l’appareil à un ordinateur.

Le redémarrage s’effectue alors sans aucune difficulté et le contournement des protections numériques est toujours d’actualité. C’est ce qu’on appelle la méthode « untethered ». Ici, la vidéo présente un iPhone 4 mais la procédure fonctionne également sur l’iPhone 3GS et l’iPad première génération. En revanche, les produits les plus récents de la marque, à savoir l’iPhone 4S et l’iPad 2, ne sont pas concernés.

La mise à disposition publique de l’outil est une question de jours, affirme le bidouilleur. En parallèle, les travaux pour obtenir le même résultat au niveau del ‘iPhone 4S et de l’iPad 2 sont en cours, a-t-il indiqué dans un autre billet de blog. Une tâche qui est nettement plus compliquée, que ce soit pour ce hacker ou pour les autres équipes également penchées sur le sujet.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos