Plus de la moitié des internautes effectuant des achats en ligne sont connectés à Facebook lorsqu'ils visitent des sites e-commerce. Une aubaine pour les vendeurs qui peuvent rendre l'achat plus social. C'est également intéressant pour Facebook qui peut, au passage, enregistrer les habitudes d'achat de ses membres.

Les liens entre les réseaux sociaux et la vente en ligne ont de beaux jours devant eux. Sociable Labs vient de publier quelques chiffres concernant ses clients e-commerçants montrant que plus de la moitié de leurs visiteurs étaient également connectés au réseau social lorsqu’ils faisaient leurs achats.

En moyenne, c’est le dimanche que cette association est la plus fréquente. 53,7 % des visiteurs sont alors connectés en même temps à Facebook. Le reste de la semaine, ce chiffre vacille en 49,4 % pour le jeudi et 51 % pour le mardi ou le samedi. La différence entre la semaine et le weekend est donc minime.

Ces données signifient plusieurs choses. Tout d’abord, les sites e-commerce peuvent profiter des fonctionnalités sociales exportables proposées par Facebook : bouton « J’aime », partage, achats effectués par les amis, etc. Pour la moitié de leurs visiteurs, ces fonctionnalités seront actives et peuvent encourager leurs achats en les rendant conviviaux et familiers.

D’un autre côté, cela veut aussi dire que Facebook pourrait bénéficier d’informations précises sur les habitudes de consommation de ses membres. On le sait, lorsqu’un utilisateur est connecté au réseau social et qu’il visite une page disposant de l’un de ces plug-ins, Facebook l’enregistre et peut utiliser cette information pour compléter son profil publicitaire. Ces informations peuvent l’aider à mieux le cerner et à lui proposer des publicités encore plus ciblées. D’ailleurs, selon TechCrunch, Facebook aurait bien confirmé ces chiffres et les aurait également constatés de son côté.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés