Alors que Nokia s'apprête à sortir son premier téléphone sous Meego et annonce une fusion avec LiMo, Intel dévoile Tizen, une autre plateforme open-source réalisée avec Samsung.

Alors que Nokia devrait bientôt sortir son premier smartphone sous MeeGo (et probablement le dernier), le Financial Times Deutschland nous apprend que le système d’exploitation mobile open source fusionnera avec LiMo, également distribué en code source ouvert.

Le premier, supporté jusqu’ici par Intel, qui en avait également équipé certains de ses ordinateurs portables, est un projet initialement porté par la Linux Foundation. Il reste donc à savoir si c’est lui qui sortira de la Linux Foundation pour rejoindre la LiMo Foundation, ou l’inverse. Cette dernière est un consortium international d’opérateurs et de constructeurs de téléphones portables qui n’a pas connu de réel succès en dehors du Japon. Motorola y avait rapidement adopté l’OS avant de privilégier Android. NEC et Panasonic y ont également commercialisé quelques modèles. En dehors du Japon, c’est le Vodafone 360 H1 de Samsung qui s’est le mieux vendu.

Le Nokia N9, successeur du N900, équipé de MeeGo, devrait bientôt être vendu en Europe en deux versions. La première coutera 480€ HT et sera doté de 16Go de stockage. La seconde, vendue 560€ HT, aura une capacité de stockage de 64Go. Disponible en noir, bleu et rouge, les premiers tests affirment que ce sera un excellent téléphone.

En parallèle de cette annonce de fusion, nous apprenons également qu’Intel abandonne MeeGo pour se concentrer sur Tizen. Ce nouvel OS mobile est lui aussi basé sur Linux et a été réalisé en partenariat avec Samsung. Il appartiendra toujours à la Linux Foundation, et a repris une partie du code de MeeGo, mais il se concentrera sur le HTML5. Reste à savoir si Samsung abandonnera Bada, son OS maison, ou si le Coréen jonglera entre trois systèmes d’exploitation différents, Android équipant la majorité de ses smartphones.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés