Un développeur travaille au portage du célèbre lecteur multimédia VLC sur Android. S'il affirme n'en être qu'à une "pré-alpha", l'application est déjà stable et rapide, permet de lire quasiment tous les types de fichiers et est disponible au téléchargement.

Mise à jour (11h35)  : VideoLAN, éditeur de VLC, nous signale qu’Austen Dicken a simplement récupéré les sources mises à disposition publiquement. Il s’agit donc bien de la version officielle de VLC pour Android, et non d’un nouveau portage. L’éditeur devrait lancer une phase de beta privée dans les prochaines semaines qui aura pour objectif de régler les problèmes engendrés par la multiplicité des appareils Android disponibles sur le marché. Il espère voir la version finale de VLC dans l’Android Market avant la fin de l’année, à l’issue de cette beta privée.

La lecture des contenus multimédias est peut être l’un des principaux défauts d’Android. Le système d’exploitation mobile de Google ne dispose pas, par défaut, d’application permettant leur lecture de façon confortable. L’Android Market est gorgé d’alternatives qui tentent de combler ce manque mais la plupart ne supportent que quelques formats de fichiers et la conversion d’une collection de vidéos peut être fastidieuse.

Austen Dicken, développeur très actif dans la communauté Android, est en train de travailler au portage de VLC, lecteur multimédia très populaire sur PC, afin de répondre à ce problème. Pour le moment, il indique que son travail n’en est qu’à la phase « pré-alpha » et ne permet de gérer ses fichiers que s’ils sont dans un répertoire bien précis de sa carte SD. Cette nouvelle survient plusieurs mois après l’annonce par VideoLAN d’un portage officiel du logiciel, dont nous sommes sans nouvelles depuis.

L’application, déjà disponible au téléchargement, est néanmoins capable de lire quasiment tous les types de fichiers et est très stable et rapide. N’étant qu’à un stade peu évolué du développement, l’auteur prévient qu’il ne fournira pas de support pour le moment, et vous rappelle que l’utilisateur l’installe à ses propres risques et périls.

VLC avait déjà été porté sur iPhone et iPad, en provoquant des débats animés dans la communauté open source. Cette dernière reprochait à l’AppStore d’Apple d’être incompatible avec la licence GPLv2 de VLC et avait demandé le retrait de l’application. VideoLAN avait tenu bon en rappelant l’importance que revêtaient désormais les boutiques d’applications, toutes plateformes confondues, avant que l’application ne soit finalement supprimée de la boutique.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés