Numéro un mondial des systèmes d'exploitation mobiles, Symbian est délaissé par les possesseurs de smartphones, qui se sont retournés vers Android et iOS. Microsoft tente aujourd'hui de séduire sa forte communauté de développeurs pour renforcer l'écosystème de Windows Phone 7.

Si Symbian reste leader des systèmes d’exploitation mobiles, il est largement distancé dans la catégorie des smartphones. Nokia, pourtant propriétaire de l’OS, lui préfère même Windows Phone 7 de Microsoft. L’Américain en profite pour essayer de séduire les développeurs travaillant sur Symbian, comme elle l’avait fait pour les développeurs WebOS en août dernier, après l’annonce de l’arrêt de la commercialisation de ces terminaux par HP.

Ainsi, il met en place plusieurs dispositifs pour conserver cette communauté, accélérer le portage d’applications via Windows Phone et renforcer son écosystème. La firme de Redmond va donc distribuer gratuitement de la documentation, des outils et des logiciels aux développeurs le désirant.

Parmi cette documentation, ils auront notamment accès au « Windows Phone Guide for Symbian Qt Application Developers » regroupant les techniques de développement propres au système de Microsoft, des tutoriels de migrations et des exemples de code. De même, les Windows Phone API mapping ont intégré les API Symbian Qt pour faciliter la vie des développeurs en leur permettant simplement d’associer une API Symbian à son équivalent Windows. Enfin, des ateliers itinérants seront mis en place par la firme américaine dans toute l’Europe.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés