Comme avec le Galaxy Tab, dont un montage photo truqué faisait croire au tribunal qu'il avait la même taille que l'iPad, Apple a produit devant la justice néerlandaise une photo du Samsung Galaxy S qui semble des proportions identiques à l'iPhone 3GS, ce qui n'est pas le cas en réalité.

Mais à quoi joue Apple ? Dans sa plainte déposée aux Pays-Bas pour faire interdire le Galaxy Tab, Apple avait présenté au juge un photomontage trompeur de sa tablette graphique, pour la comparer à son iPad (voir page 28 ci-dessous). Apple voulait montrer à quel point la tablette de Samsung copie la sienne, mais les proportions n’étaient pas fidèles à la réalité. L’affaire a fait du bruit, et l’on aurait pu penser que la firme de Cupertino aurait évité de refaire le même coup dans sa nouvelle plainte déposée pour faire interdire toute la gamme des Samsung Galaxy.

Et bien non.

Le site néerlandais Webwereld révèle qu’Apple a fait exactement la même chose dans sa comparaison entre l’iPhone 3G et le Galaxy S. La photo de ce dernier a été corrigée pour adopter les mêmes proportions que l’iPhone, alors que le téléphone de Samsung est en réalité plus grand. L’iPhone 3G mesure 11,55 x 6,21 cm, alors que le Galaxy mesure 12,24 x 6,42 cm.

Si le texte de la plainte reconnaît que le téléphone de Samsung dispose de certains « éléments non-identiques, comme une taille légèrement plus grande« , la photo présente les appareils sous les mêmes proportions, réduites d’environ 6 % pour le Galaxy S.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés