Anonymous a l'ambition de faire couler PayPal. En réaction à l'arrestation de 16 Américains par le FBI, suspectés d'avoir participé à des attaques informatiques, le groupe appelle les internautes à se détourner du service de paiement en ligne. Des rumeurs évoquent plus de 24 000 comptes déjà fermés. Le cours d'eBay est en baisse à la bourse.

Anonymous prépare la contre-attaque. La semaine dernière, nous rapportions l’arrestation de seize individus aux États-Unis par le FBI. Ces derniers sont suspectés par les autorités d’avoir participé, sous la bannière Anonymous, aux attaques informatiques qui ont frappé plusieurs entreprises américaines, dont le service de paiement en ligne PayPal, qui appartient au groupe eBay.

C’est sur Twitter qu’Anonymous a démarré son opération, baptisée OpPayPal. L’objectif ? Vider son compte PayPal, le fermer et choisir un service concurrent. Comme le souligne Écrans, qui suit l’action, plusieurs dizaines de personnes participent au mouvement et de quelques liens pour fermer son compte et choisir un service alternatif de paiement en ligne sont mis à disposition pour aider ceux qui souhaiteraient se joindre à la campagne.

Difficile de savoir exactement combien de comptes ont été effectivement fermés depuis le début de l’opération OpPayPal. Sur Twitter, plusieurs nombres circulent. Il y a trois heures, le compte AnonymousIRC évoquait plus de 20 000 comptes fermés. Un autre statut, publié par un autre compte il y a deux heures, évoque le nombre très précis de 24 536 comptes. L’information viendrait d’un employé de PayPal.

Il est pour l’heure délicat de démêler le vrai du faux, car Anonymous poursuit également une logique médiatique pour faire parler de lui et maintenir la pression sur PayPal. Le service de paiement en ligne devra certainement communiquer pour rassurer ses investisseurs, et on imagine mal l’entreprise mentir ouvertement. Et s’il ne dément pas, c’est que le volume des comptes fermés évoqué sur Twitter est probablement exact.

Le boycott de PayPal, dont la finalité est de couler le service, fait en tout cas frémir l’action d’eBay à la bourse de New York. Depuis le début de l’opération, l’indice du géant américain est dans le rouge avec une baisse oscillant entre 2 et 3 %. Et le cours d’eBay semble bien parti pour suivre une pente descendante.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés