Spotify fait ses premiers pas en Amérique. D'après des informations fournies par plusieurs labels, le service de musique compterait déjà 70 000 abonnés payants un peu plus d'une semaine après son lancement outre-Atlantique.

Un peu plus d’une semaine après le lancement officiel de Spotify aux États-Unis, les premiers chiffres commencent à émerger. Selon des informations concordantes en provenance de trois labels différents, le service de streaming musical suédois aurait déjà incité près de 70 000 Américains à prendre un abonnement payant. Ce nombre n’a toutefois pas été confirmé par Spotify.

Bien évidemment, il est assez difficile pour le moment de déterminer si le lancement de Spotify aux États-Unis a été réussi ou pas, et si la plate-forme rencontrera un fort succès outre-Atlantique. Le service n’est disponible que depuis quelques jours. Le mystère demeure également sur le nombre d’utilisateurs qui ont opté pour la version gratuite du service, pour l’heure uniquement accessible sur invitation.

Billboard a évoqué la situation de deux concurrents déjà présents aux États-Unis, Napster et Rhaposdy. Lancés il y a quelques années, les deux services ont atteint, selon les dernières mesures connues, respectivement 761 000 et 800 000 abonnés. On peut donc raisonnablement estimer que Spotify atteindra aussi, d’ici quelques mois, une base d’au moins plusieurs centaines de milliers de clients.

Lancé à la fin 2008, Spotify est actuellement disponible dans sept pays européens. Le service de musique en ligne a annoncé début mars avoir atteint le cap du million d’abonnés. À l’époque, le directeur général de la société avait indiqué que les utilisateurs payants représentaient 15 % du total. Autrement dit, il y a un peu plus de 6,6 millions d’adeptes du logiciel sur le Vieux Continent.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés