Il n'y aura pas de religion du "copier / coller" en Suède. Les autorités ont refusé pour la deuxième fois l'instauration de l'église du Kopimism, qui considère la copie comme un acte sacré. Le mouvement, né en Suède, regroupe à l'heure actuelle près d'un millier d'adeptes.

La copie est-elle un acte sacré ? Pas pour les autorités suédoises. Ces dernières ont refusé pour la deuxième fois le droit aux adeptes du mouvement Kopimism de fonder une église en Suède et d’être reconnus officiellement. Forte d’un millier de membres, cette mouvance a une idéologie assez proche du slogan « l’information veut être libre« , mis en avant par certains activistes.

« Nous ne voyons pas vraiment la raison qui a motivé ce refus. Nous avons ajusté notre demande de façon à répondre aux exigences des autorités, et celles-ci nous refusent toujours le droit de former une église » a déclaré à Torrentfreak le fondateur de ce mouvement, Isak Gerson. La première fois, les autorités avaient rejeté la demande du mouvement Kopimism en raison de l’absence de rituels officiels et de méditations.

Le double refus de la Suède a mis un coup à la volonté des membres du Kopimism d’être officiellement reconnus. Pour Isak Gerson, cela ne doit pas empêcher les adeptes de cette religion – qui s’apparente plutôt à une philosophie – de poursuivre leurs pratiques sacrées. « Nous allons continuer à nous rencontrer, à croire en la copie, à approfondir notre foi et développer notre église » a-t-il notamment déclaré.

Sur la page anglaise du site web du mouvement Kopimism, il est proclamé ceci :

Toute la connaissance pour tous
La recherche du savoir est sacrée
La circulation du savoir est sacrée
L’acte de copie est sacré

À défaut d’obtenir l’aval des autorités suédoises pour fonder une église, les adeptes du Kopimism pourraient tenter une autre approche, plus médiatique. Le mouvement pourrait par exemple s’inspirer du phénomène Jedi survenu en 2001 lors d’un recensement en Angleterre et au Pays de Galles. Près de 390 000 habitants avaient indiqué « Jedi » dans la catégorie religion d’un formulaire de recensement.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés