En attendant la mise en place d'un véritable droit à l'oubli, la CNIL publie un guide explicatif permettant d'effacer ses traces sur les moteurs de recherche. La CNIL explique que cette démarche se fait en deux étapes. D'abord en contactant le responsable du site Internet, puis en se signalant aux moteurs de recherche pour qu'ils nettoient leur cache.

La Commission nationale de l’informatique et des libertés a publié lundi un mode d’emploi expliquant comment effacer ses données personnelles d’un moteur de recherche. La CNIL veut ainsi venir en aide aux internautes dont certaines informations nuisent à leur image ou à leur réputation. Pour cela, la procédure se fait en deux étapes : la prise de contact avec le webmaster et le nettoyage du cache des moteurs de recherche.

La CNIL explique qu’il faut d’abord se renseigner sur l’identité du responsable du site Internet concerné, en consultant les mentions légales, les conditions générales ou en contactant le propriétaire du nom de domaine par le biais du Whois. La demande de suppression devra ensuite être justifiée. La CNIL met à cette occasion un modèle de courrier (.pdf). Celui-ci dispose alors d’un délai légal de 2 mois pour répondre.

Lorsque cette première étape est terminée, il faut encore nettoyer le cache des moteurs de recherche. En France, c’est essentiellement sur Google que l’effort devra être concentré. Selon le baromètre des moteurs de recherche établi par AT Internet, le géant américain a 91,4 % des recherches en France pour le mois de février 2011. Il ne faudra cependant pas négliger les autres par la suite (Yahoo et Bing notamment).

Dans le cas de Google, il faut consulter la section « centre pour les webmasters ». Les internautes pourront se référer aux guides sur la suppression d’une page ou d’un site des résultats de recherche Google, d’une page en cache et une page explicative sur les informations personnelles apparaissant dans la recherche. Cependant, Google et la CNIL invitent autant que possible à agir en amont avant de réagir en aval.

Autant que possible, il est préférable de ne pas communiquer d’informations personnelles sur Internet. Toutefois, avec l’importance des réseaux sociaux, ce conseil est parfois difficile à appliquer vraiment. Nombreux sont les internautes à fréquenter des sites communautaires, à envoyer des photos, écrire sur des blogs ou chercher à avoir une bonne réputation numérique.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés