Alors que le printemps arabe secoue le Moyen-Orient, Microsoft a été soupçonné d'avoir désactivé la connexion sécurisée permettant de se connecter aux boîtes aux lettres Hotmail. En réalité, il s'agissait d'un bug qui a été résolu dans les heures qui ont suivi sa découverte. De nombreux internautes arabes et asiatiques ont été touchés par ce problème.

Ce n’était finalement qu’un simple problème technique. Vendredi, la blogueuse Jillian C. York rapportait qu’un internaute syrien ne parvenait plus à accéder à Hotmail, la messagerie web de Microsoft, avec l’option « connexion sécurisée (HTTPS) » activée. Prévenue, l’Electronic Frontier Foundation (EFF) a alors constaté que ce souci frappait de nombreux autres internautes dans le monde.

Dans un article publié le même jour, l’EFF a listé les pays touchés par cette difficulté : Bahreïn, le Maroc, l’Algérie, la Syrie, le Soudan, l’Iran, le Liban, la Jordanie, le Congo, la Birmanie, le Nigeria, le Kazakhstan, l’Ouzbékistan, le Turkménistan, le Tadjikistan et le Kirghizstan. Une liste variée, mais qui interpelle : en effet, une partie d’entre eux est impliquée dans le « printemps arabe », tandis qu’une autre est dirigée par des régimes autoritaires.

Il n’y avait donc qu’un pas à franchir pour croire que Microsoft avait désactivé la connexion chiffrée pour satisfaire les réclamations des dirigeants de ces pays. Mais il n’en est rien. Interrogé par The Register, un porte-parole de la firme américaine explique que ce bug a aussi touché les Bahamas, les Fiji et les îles Cayman. Des pays qui sont loin de ressembler à ceux cités ci-dessus.

« Nous n’avons pas intentionnellement limité le support sécurisé en fonction de la région et ce problème ne s’est pas limité à un endroit spécifique. Nous nous excusons pour les désagréments causés à nos clients » a-t-il commenté. Depuis, l’accès chiffré est de nouveau accessible pour les internautes situés dans ces pays. À la grande satisfaction des activistes qui communiquent par e-mail.

Le chiffrement de la connexion a été récemment étendu à d’autres services Microsoft. En novembre dernier, le géant américain a activé cette option pour les services Skydrive (hébergement de fichiers), Photos, Documents et Appareils. Un autre service de messagerie, Gmail, a lui aussi renforcé le chiffrement des connexions, en forçant par défaut l’accès sécurisé début 2010.

Par ailleurs, les utilisateurs de Firefox pourront également utiliser un module externe, HTTPS Everywhere. Celui-ci, développé par l’EFF, permet d’activer le chiffrement de la connexion dès que celui-ci est disponible. Cela concerne des services et des sites comme Facebook, Google, Microsoft, Live, Twitter ou encore WordPress. Autant d’outils pouvant servir à alimenter le printemps arabe.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés