Publié par Guillaume Champeau, le Mardi 18 Janvier 2011

"Seules les pharmacies physiques seront autorisées à vendre en ligne"

Alors que son ministère de tutelle envisage la possibilité que les médicaments achetés sur Internet doivent obligatoirement être délivrés par une pharmacie physique, la secrétaire d'Etat à la santé Nora Berra a annoncé que seules ces pharmacies pourront vendre en ligne des médicaments. Monopole de vente, ou monopole de livraison ?

Nora Berra, secrétaire d'Etat à la santé La semaine dernière, nous relations une réponse écrite du ministère de la santé, qui annonçait que seules les pharmacies physiques pourront délivrer les médicaments achetés en ligne. Une mesure que l'on peut comprendre pour la protection de la santé publique, mais qui retire tout intérêt à la future légalisation de la vente de médicaments par Internet. Quel intérêt d'acheter en ligne alors que le pharmacien chez qui l'on devra se rendre pour obtenir ses boîtes de comprimés peut déjà lui-même les commander à la demande ?

Hasard du calendrier, le même jour la secrétaire d'Etat chargée de la santé, Nora Berra, était interrogée au Sénat sur le même sujet. Elle a ainsi détaillé les mesures envisagées par la Direction générale de la santé, et expliqué que "les sites internet de pharmacie doivent être le prolongement virtuel des officines physiques existantes, afin que les patients aient la garantie de s'adresser à des sites sécurisés, gérés par des professionnels compétents et intégrés dans la chaîne de distribution". En d'autres termes, résume-t-elle, "seules les pharmacies seront autorisées à vendre en ligne des médicaments".

Leur monopole de vente est donc sauvegardé, même si seule la vente de médicaments sans ordonnance sera autorisée. Mais Mme Berra n'a en revanche rien dit de l'obligation d'aller chercher les médicaments dans ces officines, qui est une proposition personnelle du ministre Xavier Bertrand.

Même si elle parle d'un monopole de vente, la secrétaire d'Etat n'a pas explicitement évoqué la possibilité d'un filtrage des pharmacies en ligne. Elle se contente de prévenir qu'il y aura "des contrôles et des sanctions en cas de non-respect des règles sur les sites internet de pharmacie", et que l'on "pourra envisager la mise en place d'un portail internet géré par le Conseil national de l'ordre des pharmaciens, d'où les patients pourraient avoir accès aux différents sites internet de pharmacie".

Le sénateur Gilbert Barbier (RDSE), qui avait interrogé la secrétaire d'Etat, s'est montré satisfait de la réponse. Mais il a souhaité "évoquer un autre problème existant dans notre pays", dont nous n'avions jamais entendu parler. "Certains médecins prescrivent en trop grande quantité et, de ce fait, des médicaments sont remboursés par la sécurité sociale pour être ensuite revendus sur les sites internet", assure-t-il. Revend-t-on vraiment ses médicaments comme les cadeaux de Noël que l'on revend le lendemain sur eBay et PriceMinister ?

"C'est un problème, madame la secrétaire, qu'il faudrait traiter de manière efficace dans les études que vous poursuivez", demande le sénateur.

Publié par Guillaume Champeau, le 18 Janvier 2011 à 11h37
 
58
Commentaires à propos de «"Seules les pharmacies physiques seront autorisées à vendre en ligne"»
Inscrit le 22/09/2010
77 messages publiés
Sous couvert de nous protéger, nous pauvres internautes ignares (incapables d'acheter sans se faire rouler) les pharmaciens gardent leur monopole et vont pouvoir faire grimper les prix, facile sans de concurrence. Merci beaucoup de prendre soins de ma santé mais pas de mon porte monnaie !!!!!!
Inscrit le 11/06/2010
414 messages publiés
Mais encore une fois, si il y a des gens assez débiles que pour acheter n'importe quoi sur le net qu'est que ça peut leur faire bon sang ...

On va aussi nous imposser un filtrage ???

Ca ne fera jamais que de trois avec le P2P, les médocs et la pédophilie.
Inscrit le 04/05/2007
1542 messages publiés
de toute façon dans l'état actuel du web faire un business dit sérieux est impossible; il aurait fallu mettre en place un filtrage et sans doute une autorité ( une de plus) pour réguler ce marché
quand le web aura passé le cap de la maturité,pour l'instant il a l'age mental d'un enfant de trois ans on pourra faire autre chose
le web sert essentiellement à piller les oeuvres et à vendre des produits contrefaitsaujoud'hui c'est sa une révolution? elle est bien petite...
Inscrit le 18/01/2011
3 messages publiés
Sous couvert de nous protéger, nous pauvres internautes ignares (incapables d'acheter sans se faire rouler) les pharmaciens gardent leur monopole et vont pouvoir faire grimper les prix, facile sans de concurrence. Merci beaucoup de prendre soins de ma santé mais pas de mon porte monnaie !!!!!!


Rien ne t'interdit de faire jouer la concurrence entre les différentes pharmacies locales pour tout ce qui est non remboursé. Pour ce dernier, les prix sont fixés par l'état et donc les mêmes partout. Et sinon, juste par curiosité, tu devrais aller comparer les prix des laits maternels entre la grande distribution et les pharmacies, tu pourrais être surpris.

Pour ce qui est d'acheter sans te faire rouler, je suppose que tu disposes d'un laboratoire te permettant de vérifier la composition des médicaments que tu achètes sur le net ? (environ 50% des médicaments en ligne sont non conformes d'une façon ou d'une autre, l'absence de principe actif à un principe actif différent etc)
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
Pour ce qui est d' avoir des prix, il serait bon de ne pas confondre médicaments et bonbons que l'on achète en gros. Déjà par rapport aux états unis, on fournis en France trop de médicament par rapport à la pathologie à traiter en travaillant par boite et non en prescription. Même avec des anti-douleurs simple il est possible de se fusiller le foie avec des sur-doses surtout en cas de poly-médications. Dans ces cas là la livraison par un coursier où la poste va déjà couter plus cher qu'une éventuelle différence de prix.

Après pour la revente, c'est pas tant internet que la revente dans la rue des drogues (méthadone, ..) ,de certains médicaments utilisés à visée festive ou autre (rohypnol, viagra, ....) ou de certains médicaments exporté au pays (antibiotiques, anti-douleurs, ...).

Ps; la carte vitale n'a aucun historique des prescriptions ou des visites. Le seul historique qui peut exister est au niveau du Dossier médical internet ou au niveau des officine qui ont mis en réseau certains dossiers de prescriptions.
Inscrit le 16/07/2004
913 messages publiés
VIDEOCLUB, le 18/01/2011 - 12:04

le web sert essentiellement à piller les oeuvres et à vendre des produits contrefaitsaujoud'hui c'est sa une révolution? elle est bien petite...


Le web sert uniquement à piller,premiére nouvelle...

Mort aux url dans ce cas...
[message édité par DarKCaLLiSTo le 18/01/2011 à 12:37 ]
Inscrit le 02/04/2009
748 messages publiés
VIDEOCLUB, le 18/01/2011 - 12:04

le web sert essentiellement à piller les oeuvres et à vendre des produits contrefaitsaujoud'hui c'est sa une révolution? elle est bien petite...

Oui le Mediator une belle oeuvre effectivement.
Retourne de coucher va connard!
Inscrit le 24/07/2007
553 messages publiés
VIDEOCLUB, le 18/01/2011 - 12:04
de toute façon dans l'état actuel du web faire un business dit sérieux est impossible; il aurait fallu mettre en place un filtrage et sans doute une autorité ( une de plus) pour réguler ce marché
quand le web aura passé le cap de la maturité,pour l'instant il a l'age mental d'un enfant de trois ans on pourra faire autre chose
le web sert essentiellement à piller les oeuvres et à vendre des produits contrefaitsaujoud'hui c'est sa une révolution? elle est bien petite...


Le web ne sert qu'a piller... bon ben alors pourquoi on n'interdit pas à la Fnac, Amazon, Rueducommerce etc la vente en ligne alors ?
Et puis déconnecter les services web des banques, des services publiques, Google Map, les pages jaunes, les sites de magazine en ligne ou les journaux en ligne aussi, si ce sont tous des pirates ?
Mon pauvre Videoplop, t'es resté bloqué dans les années minitel ma parole?
Mais je suis bien d'accord avec toi sur un point: le Net n'est plus ce qu'il était: toutes ces majors qui pourrissent nos boite et réseaux de spam en tout genre, les réseaux sociaux qui pillent nos données privées, tous ces législateurs qui veulent faire du web ce qu'est devenu la presse, la radio et la TV, cad des espaces réservé aux collabos du pouvoir en place à coups d'interdiction, de flicage, de filtrage et de chantage...
Inscrit le 11/06/2010
414 messages publiés
MAis arrêtez de lui répondre, c'est juste un gros troll.
Inscrit le 26/11/2003
1840 messages publiés
c'est exactement le même plan que pour les casino en ligne;
conserver un illusoire marcher franco-français et filtrer les non labelliser.
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
golem, le 18/01/2011 - 13:10

c'est exactement le même plan que pour les casino en ligne;
conserver un illusoire marcher franco-français et filtrer les non labelliser.



Les casinos en ligne ne font pas le tiers payant avec la sécurités sociale ou l'avance de de frais avec les mutuelles. Le problème c'est plus le déremboursements des médicaments avec la promesse de refiler le bébé aux mutuelles (qui a entrainé dans le même temps les prix libres pour les laboratoires et des augmentations de cout des mutuelles plus à même de financer leurs budgets communication).

On est sortis d'un système où l'état définissait le prix des médicaments et assurait leur remboursement, à un stade où les labos définissent le prix des remboursements et les mutuelles en font un produit d'appel dans leur communication.

Pour le mediator, un point peut abordé, c'est que la responsabilité de l'état est engagé à travers les AMM, c'est bien pour cela que les américains ont laissé le contrôle des médicaments à la justice à travers les class actions. La FDA autorise la mise sur le marcher seule mais ne valide pas le médicament.
Inscrit le 19/10/2009
6470 messages publiés
Ahhhh, mais est-ce que cela dé-régule la vente de la parapharmacie ?

Vous savez, tout ce qui n'est pas prescrit par un médecin, et donc absolument pas pris en charge par la sécurité sociale...

Que les 'médicaments' sur ordonnance ne soit pas en vente libre sur le web, ce n'est pas très grave, marge fixe pour les apothicaires, même si elle est plus que confortable ( chose qui va certainement changer avant peu, 28 % de marge, c'est... abusé... ), mais que ce soit aussi le cas des crèmes, onguents et autre paracétamol qui tapissent les linéaires des officines, et sur lesquels ils se gavent lamentablement, alors non, ce n'est pas normal...

Dans un autre topic, il y a déjà eu prise de chou avec deux de ces abusators 'professionnels' de la santé, on attends toujours leurs arguments après avoir démontés les leurs...

Le pire, c'est un forumeur ( débutant, certes... ) qui ne faisaient même pas la différence entre la fonction du pharmacien et celle du médecin...

"comment ça les pharmaciens sont des commerçants, meuhhh non, qu'il pense... "

ça s'est déroulé ici : http://www.numerama....ns-interet.html
Inscrit le 17/06/2009
69 messages publiés
VIDEOCLUB, le 18/01/2011 - 12:04
de toute façon dans l'état actuel du web faire un business dit sérieux est impossible; il aurait fallu mettre en place un filtrage et sans doute une autorité ( une de plus) pour réguler ce marché
quand le web aura passé le cap de la maturité,pour l'instant il a l'age mental d'un enfant de trois ans on pourra faire autre chose
le web sert essentiellement à piller les oeuvres et à vendre des produits contrefaitsaujoud'hui c'est sa une révolution? elle est bien petite...


Dis nous tout, tu es payé pour nous faire rire, hein !?? Ce serait dommage de gâcher un tel talent.
A chaque fois que tu postes un commentaire, il y a une dizaine de réponses qui démontrent tes nombreux torts, et une autre dizaine qui tout simplement se moquent de toi.
Inscrit le 17/03/2008
2774 messages publiés
1450, dans un monastère, deux prêtres discutent:
la presse à imprimer sert essentiellement à piller les oeuvres et à vendre des livres hérétiquesaujoud'hui c'est sa une révolution? elle est bien petite...


1880, dans un relais de diligence, deux palfreniers discutent:
Les voitures servent essentiellement à amuser les bourgeois et à voler le travail honnête des cochersaujoud'hui c'est sa une révolution? elle est bien petite...


2011, sur un forum Internet, un tenancier de vidéoclub écrit:
le web sert essentiellement à piller les oeuvres et à vendre des produits contrefaitsaujoud'hui c'est sa une révolution? elle est bien petite...
[message édité par obcd le 18/01/2011 à 13:39 ]
Inscrit le 22/09/2010
77 messages publiés
Mjules, le 18/01/2011 - 12:06
Sous couvert de nous protéger, nous pauvres internautes ignares (incapables d'acheter sans se faire rouler) les pharmaciens gardent leur monopole et vont pouvoir faire grimper les prix, facile sans de concurrence. Merci beaucoup de prendre soins de ma santé mais pas de mon porte monnaie !!!!!!


Rien ne t'interdit de faire jouer la concurrence entre les différentes pharmacies locales pour tout ce qui est non remboursé. Pour ce dernier, les prix sont fixés par l'état et donc les mêmes partout. Et sinon, juste par curiosité, tu devrais aller comparer les prix des laits maternels entre la grande distribution et les pharmacies, tu pourrais être surpris.

Pour ce qui est d'acheter sans te faire rouler, je suppose que tu disposes d'un laboratoire te permettant de vérifier la composition des médicaments que tu achètes sur le net ? (environ 50% des médicaments en ligne sont non conformes d'une façon ou d'une autre, l'absence de principe actif à un principe actif différent etc)

50% non conforme, ça c'est que veut nous faire croire le lobby des pharmaciens !!!
Inscrit le 14/01/2011
16 messages publiés
On parle de santé la ou bien ? Il va se passer quoi quand les premiers morts vont arriver d'avoir acheter de la merde sur le net ? Putain mais la connerie humaine n'a plus de limite...
Inscrit le 14/01/2011
16 messages publiés
bozhadop, le 18/01/2011 - 13:51

50% non conforme, ça c'est que veut nous faire croire le lobby des pharmaciens !!!


C'est quoi le lobby des pharmaciens exactement ? Le lobby qui se fait baisser les prix de vente par l'etat ainsi que les taux de remboursement qui font s'écrouler le CA et dicter la loi par les labos tout puissant ? C'est de celui la dont tu parles ou alors tu parles d'autre chose et auquel cas tu racontes de la merde ?
Inscrit le 26/02/2008
799 messages publiés
VIDEOCLUB, le 18/01/2011 - 12:04
de toute façon dans l'état actuel du web faire un business dit sérieux est impossible; il aurait fallu mettre en place un filtrage et sans doute une autorité ( une de plus) pour réguler ce marché
quand le web aura passé le cap de la maturité,pour l'instant il a l'age mental d'un enfant de trois ans on pourra faire autre chose
le web sert essentiellement à piller les oeuvres et à vendre des produits contrefaitsaujoud'hui c'est sa une révolution? elle est bien petite...

oui, c'est vrai qu'amazon, google, itunes, opodo sont des echecs commerciaux retentissants...
Inscrit le 18/01/2011
3 messages publiés
(...)
Que les 'médicaments' sur ordonnance ne soit pas en vente libre sur le web, ce n'est pas très grave, marge fixe pour les apothicaires, même si elle est plus que confortable ( chose qui va certainement changer avant peu, 28 % de marge, c'est... abusé... ), mais que ce soit aussi le cas des crèmes, onguents et autre paracétamol qui tapissent les linéaires des officines, et sur lesquels ils se gavent lamentablement, alors non, ce n'est pas normal...(...)


28% de marge sur le remboursé, c'est beau ! Sauf que c'est faux.

Les taux sont dégressifs en fonction du prix :
0-22.90 € : 26%
22.90-150 € : 10%
150-400 € : 6%
au delà : 0%

+ 0.53€ par boite.

http://www.leem.org/...-a-etre-405.htm
Inscrit le 18/01/2011
3 messages publiés
Bon pas moyen d'éditer son commentaire. Le au-delà à 0%, c'est seulement en discussion.
Inscrit le 10/09/2010
563 messages publiés
VIDEOCLUB, le 18/01/2011 - 12:04
de toute façon dans l'état actuel du web faire un business dit sérieux est impossible; il aurait fallu mettre en place un filtrage et sans doute une autorité ( une de plus) pour réguler ce marché
quand le web aura passé le cap de la maturité,pour l'instant il a l'age mental d'un enfant de trois ans on pourra faire autre chose
le web sert essentiellement à piller les oeuvres et à vendre des produits contrefaitsaujoud'hui c'est sa une révolution? elle est bien petite...


Le web ne sert qu'a piller... bon ben alors pourquoi on n'interdit pas à la Fnac, Amazon, Rueducommerce etc la vente en ligne alors ?
Et puis déconnecter les services web des banques, des services publiques, Google Map, les pages jaunes, les sites de magazine en ligne ou les journaux en ligne aussi, si ce sont tous des pirates ?
Mon pauvre Videoplop, t'es resté bloqué dans les années minitel ma parole?
Mais je suis bien d'accord avec toi sur un point: le Net n'est plus ce qu'il était: toutes ces majors qui pourrissent nos boite et réseaux de spam en tout genre, les réseaux sociaux qui pillent nos données privées, tous ces législateurs qui veulent faire du web ce qu'est devenu la presse, la radio et la TV, cad des espaces réservé aux collabos du pouvoir en place à coups d'interdiction, de flicage, de filtrage et de chantage...


il faut prendre au 2 ème degré ce que vous dit Vidéoclub....il vous titille...c'est tout.
mais dans le fond vous avez bien compris le message en fait je pense...ou alors vous ne voulez pas le comprendre.
Inscrit le 10/09/2010
563 messages publiés
Aiji, le 18/01/2011 - 13:31
VIDEOCLUB, le 18/01/2011 - 12:04
de toute façon dans l'état actuel du web faire un business dit sérieux est impossible; il aurait fallu mettre en place un filtrage et sans doute une autorité ( une de plus) pour réguler ce marché
quand le web aura passé le cap de la maturité,pour l'instant il a l'age mental d'un enfant de trois ans on pourra faire autre chose
le web sert essentiellement à piller les oeuvres et à vendre des produits contrefaitsaujoud'hui c'est sa une révolution? elle est bien petite...


Dis nous tout, tu es payé pour nous faire rire, hein !?? Ce serait dommage de gâcher un tel talent.
A chaque fois que tu postes un commentaire, il y a une dizaine de réponses qui démontrent tes nombreux torts, et une autre dizaine qui tout simplement se moquent de toi.

c'est tout simplement que sur ce forum il y a surtout un panier de telechargeurs pirates à qui il ne faut pas enlever leur petit jouet.
Inscrit le 05/10/2010
739 messages publiés
salomon191159, le 18/01/2011 - 16:03

c'est tout simplement que sur ce forum il y a surtout un panier de telechargeurs pirates à qui il ne faut pas enlever leur petit jouet.


T'as un scoop là.
On peut télécharger des médocs?!?

Vite, faut trouver les trackers...
Inscrit le 19/06/2009
446 messages publiés
Wintermute, le 19/01/2011 - 00:40

salomon191159, le 18/01/2011 - 16:03

c'est tout simplement que sur ce forum il y a surtout un panier de telechargeurs pirates à qui il ne faut pas enlever leur petit jouet.


T'as un scoop là.
On peut télécharger des médocs?!?

Vite, faut trouver les trackers...

J'ai téléchargé plein de vaccins de la grippe H1N1.

Tu penses que le ministère de la santé voudra me les racheter ??
Inscrit le 27/12/2010
938 messages publiés
Mais encore une fois, si il y a des gens assez débiles que pour acheter n'importe quoi sur le net qu'est que ça peut leur faire bon sang ...


mais c'est vrai ça : dérégularisons tout. Après tout, supprimons toutes les lois qui protègent le consommateur et laissons tous les pigeons se faire plumer. Et le jour où toi, tu auras commandé un super ordi portable et que tu t'apercevras qu'il est livré avec un clavier thaïlandais, tu seras le premier à venir réclamer.

Et puis t'en qu'à faire pour uniquement le monde virtuel : supprimons les contrôles d'hygiène dans les restaurants. Si les gens sont assez débiles pour bouffer des trucs pas frais, où est le problème ?

Et puis, dans le domaine de la santé, c'est quoi ces règles imbéciles qui exigent un diplome pour pouvoir être médecin ou pharmacien ? Si j'ai envie de m'autoproclamer médecin et que les gens sont assez débiles pour venir me donner de l'argent, alors où est le problème ?

Pareil pour les architectes : franchement, il faut avoir fait des études pour construire un pont ou un gratte-ciel ? Un bon logiciel de dessin vectoriel, un bon logiciel de calcul de structure et puis basta, ça roule.
Inscrit le 27/12/2010
938 messages publiés
Mais je suis bien d'accord avec toi sur un point: le Net n'est plus ce qu'il était: toutes ces majors qui pourrissent nos boite et réseaux de spam en tout genre, les réseaux sociaux qui pillent nos données privées, tous ces législateurs qui veulent faire du web



C'est comme le Far-West mon gars. Au début, c'était un monde de spécialistes. Chacun réglait ses comptes lui-même et celui qui se faisait couillonner ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même. Il n'y avait pas besoin de lois, chacun faisait la sienne. Un escroc repéré : un coup de flingue et on n'en parlait plus.

Et puis un jour, les femmes sont venues (autres les putes et les danseuses). Et puis les enfants. Et il a fallu évoluer. Construire des écoles, des églises, ... Et les commerçants et les banquiers ont voulu de la stabilité, dont on a interdit de se faire justice soi même et on a mis en place des lois.

Le Web, c'est exactement pareil : il y a 20 ans, c'est le Far-West. Pas avec la violence qu'il y avait là-bas, mais avec cet esprit de découverte, de liberté, de pionniers en marge du reste de la population qui ont l'habitude de s'autoréguler. Mais c'est fini : la civilisation avance et c'est inéluctable. Le Web, ce n'est plus la netiquette librement consentie.

Alors, soit tu restes avec ton stetson et tes éperons et tu feras de plus en plus figure de fossile, soit tu t'adaptes en préservant tes espaces de liberté.

Mais le truc "c'était mieux avant", ça ne sert à rien. Car jamais la situation ne reviendra à ce qu'elle était avant.
Inscrit le 05/10/2010
739 messages publiés
stacato, le 18/01/2011 - 17:47

C'est comme le Far-West mon gars. Au début, c'était un monde de spécialistes. Chacun réglait ses comptes lui-même et celui qui se faisait couillonner ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même. Il n'y avait pas besoin de lois, chacun faisait la sienne. Un escroc repéré : un coup de flingue et on n'en parlait plus.

Et puis un jour, les femmes sont venues (autres les putes et les danseuses). Et puis les enfants. Et il a fallu évoluer. Construire des écoles, des églises, ... Et les commerçants et les banquiers ont voulu de la stabilité, dont on a interdit de se faire justice soi même et on a mis en place des lois.

Le Web, c'est exactement pareil : il y a 20 ans, c'est le Far-West. Pas avec la violence qu'il y avait là-bas, mais avec cet esprit de découverte, de liberté, de pionniers en marge du reste de la population qui ont l'habitude de s'autoréguler. Mais c'est fini : la civilisation avance et c'est inéluctable. Le Web, ce n'est plus la netiquette librement consentie.

Alors, soit tu restes avec ton stetson et tes éperons et tu feras de plus en plus figure de fossile, soit tu t'adaptes en préservant tes espaces de liberté.

Mais le truc "c'était mieux avant", ça ne sert à rien. Car jamais la situation ne reviendra à ce qu'elle était avant.



Sauf que là, c'est pas la civilisation qui avance, c'est le commerce. Et quand au nom du libéralisme, à force de déréguler à tout va, on a bien l'air con quand on s'aperçoit que les petites lois franco-françaises font poiler le reste du monde, la World Company en tête...
Inscrit le 04/09/2002
2800 messages publiés
mais qu'est-ce qui empêchera les français d'acheter à l'étranger?
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
mynameisfedo, le 18/01/2011 - 20:32

mais qu'est-ce qui empêchera les français d'acheter à l'étranger?


Le fait de devoir avancer l'argent, là où dans une pharmacie avec le tiers payant et l'avance des frais par la mutuelle les médicaments sont presque intégralement payés à l'assuré social.
Les français vont devoir avancer l'argent et en plus ne seront pas certains de se faire rembourser ce qui peut l'être par les mutuelles sans preuve jugée valable de l'achat est réel et que le produit est bien celui remboursable.
Inscrit le 22/09/2005
2045 messages publiés
salomon191159, le 18/01/2011 - 16:03
Aiji, le 18/01/2011 - 13:31
VIDEOCLUB, le 18/01/2011 - 12:04
de toute façon dans l'état actuel du web faire un business dit sérieux est impossible; il aurait fallu mettre en place un filtrage et sans doute une autorité ( une de plus) pour réguler ce marché
quand le web aura passé le cap de la maturité,pour l'instant il a l'age mental d'un enfant de trois ans on pourra faire autre chose
le web sert essentiellement à piller les oeuvres et à vendre des produits contrefaitsaujoud'hui c'est sa une révolution? elle est bien petite...


Dis nous tout, tu es payé pour nous faire rire, hein !?? Ce serait dommage de gâcher un tel talent.
A chaque fois que tu postes un commentaire, il y a une dizaine de réponses qui démontrent tes nombreux torts, et une autre dizaine qui tout simplement se moquent de toi.

c'est tout simplement que sur ce forum il y a surtout un panier de telechargeurs pirates à qui il ne faut pas enlever leur petit jouet.


Et tout un tas de vieux aigris, en mal de reconnaissance...
Inscrit le 25/10/2010
14 messages publiés
Gnommy, le 18/01/2011 - 13:22
Ahhhh, mais est-ce que cela dé-régule la vente de la parapharmacie ?

Vous savez, tout ce qui n'est pas prescrit par un médecin, et donc absolument pas pris en charge par la sécurité sociale...

Que les 'médicaments' sur ordonnance ne soit pas en vente libre sur le web, ce n'est pas très grave, marge fixe pour les apothicaires, même si elle est plus que confortable ( chose qui va certainement changer avant peu, 28 % de marge, c'est... abusé... ), mais que ce soit aussi le cas des crèmes, onguents et autre paracétamol qui tapissent les linéaires des officines, et sur lesquels ils se gavent lamentablement, alors non, ce n'est pas normal...

Dans un autre topic, il y a déjà eu prise de chou avec deux de ces abusators 'professionnels' de la santé, on attends toujours leurs arguments après avoir démontés les leurs...

Le pire, c'est un forumeur ( débutant, certes... ) qui ne faisaient même pas la différence entre la fonction du pharmacien et celle du médecin...

"comment ça les pharmaciens sont des commerçants, meuhhh non, qu'il pense... "

ça s'est déroulé ici : http://www.numerama....ns-interet.html



LOL mais passe ton chemin toi, retourne croire a ton complot international.
Si personne a répondu, c'est que tes arguments son bidon, basés sur tes "connaissances" scientifique et tes résultats googles.
Tu veux parler santé alors que tu nous parles de résistance des VIRUS a cause des antibiotiques :/

De toute facon depuis que tu as sous entendu que les pharmaciens/laboratoires et surement tant qu'on y est les chercheurs, ne voulait pas guérire certaine maladie (la polyarthrite rhumatoide par ex) histoire de gagner de l'argent sur les nouveaux traitements...
Comment veux tu rester crédible ?

A+
[message édité par SeYa le 19/01/2011 à 00:29 ]
Inscrit le 05/10/2010
739 messages publiés
SeYa, le 19/01/2011 - 00:07

LOL mais passe ton chemin toi, retourne croire a ton complot international.
Si personne a répondu, c'est que tes arguments son bidon, basés sur tes "connaissances" scientifique et tes résultats googles.
Tu veux parler santé alors que tu nous parles de résistance des VIRUS a cause des antibiotiques :/

De toute facon depuis que tu as sous entendu que les pharmaciens/laboratoires et surement tant qu'on y est les chercheurs, ne voulait pas guérire certaine maladie (la polyarthrite rhumatoide par ex) histoire de gagner de l'argent sur les nouveaux traitements...
Comment veux tu rester crédible ?

A+


Et si un vaccin contre la carie dentaire existait, penses tu vraiment qu'il serait mis sur le marché ?
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
Wintermute, le 19/01/2011 - 00:41

SeYa, le 19/01/2011 - 00:07

LOL mais passe ton chemin toi, retourne croire a ton complot international.
Si personne a répondu, c'est que tes arguments son bidon, basés sur tes "connaissances" scientifique et tes résultats googles.
Tu veux parler santé alors que tu nous parles de résistance des VIRUS a cause des antibiotiques :/

De toute facon depuis que tu as sous entendu que les pharmaciens/laboratoires et surement tant qu'on y est les chercheurs, ne voulait pas guérire certaine maladie (la polyarthrite rhumatoide par ex) histoire de gagner de l'argent sur les nouveaux traitements...
Comment veux tu rester crédible ?

A+


Et si un vaccin contre la carie dentaire existait, penses tu vraiment qu'il serait mis sur le marché ?



Ca a été testé, avec un léger effet secondaire sur les lapins test qui ont développé une valvulopathie (le truc du médiator, en bcp plus conséquent car décimant les animaux de laboratoire). Le principe était d'empêcher les microbes de s'accrocher en bouche, ils étaient alors ingérés et passaient dans la circulation sanguine en grand nombre avant aller se fixer sur une valve et de la détruire.

Maintenant, une brosse à dent et une hygiène adéquate et tu élimine le risque de carie. Mais au vu du nombre de brosses à dent achetées en France chaque année et de dentifrice acheté, c'est encore trop compliqué.
Inscrit le 05/10/2010
739 messages publiés
bourgpat, le 19/01/2011 - 08:07

Ca a été testé, avec un léger effet secondaire sur les lapins test qui ont développé une valvulopathie (le truc du médiator, en bcp plus conséquent car décimant les animaux de laboratoire). Le principe était d'empêcher les microbes de s'accrocher en bouche, ils étaient alors ingérés et passaient dans la circulation sanguine en grand nombre avant aller se fixer sur une valve et de la détruire.

Maintenant, une brosse à dent et une hygiène adéquate et tu élimine le risque de carie. Mais au vu du nombre de brosses à dent achetées en France chaque année et de dentifrice acheté, c'est encore trop compliqué.


Bon, je reformule :

Si un vaccin EFFICACE et INNOFENSIF contre la carie dentaire est trouvé, là maintenant tout de suite,, sera t'il mis sur le marché ? (on peut aussi poser la question pour le HIV)
[message édité par Wintermute le 19/01/2011 à 14:40 ]
Inscrit le 19/10/2009
6470 messages publiés
SeYa, le 19/01/2011 - 00:07

Gnommy, le 18/01/2011 - 13:22
Ahhhh, mais est-ce que cela dé-régule la vente de la parapharmacie ?

Vous savez, tout ce qui n'est pas prescrit par un médecin, et donc absolument pas pris en charge par la sécurité sociale...

Que les 'médicaments' sur ordonnance ne soit pas en vente libre sur le web, ce n'est pas très grave, marge fixe pour les apothicaires, même si elle est plus que confortable ( chose qui va certainement changer avant peu, 28 % de marge, c'est... abusé... ), mais que ce soit aussi le cas des crèmes, onguents et autre paracétamol qui tapissent les linéaires des officines, et sur lesquels ils se gavent lamentablement, alors non, ce n'est pas normal...

Dans un autre topic, il y a déjà eu prise de chou avec deux de ces abusators 'professionnels' de la santé, on attends toujours leurs arguments après avoir démontés les leurs...

Le pire, c'est un forumeur ( débutant, certes... ) qui ne faisaient même pas la différence entre la fonction du pharmacien et celle du médecin...

"comment ça les pharmaciens sont des commerçants, meuhhh non, qu'il pense... "

ça s'est déroulé ici : http://www.numerama....ns-interet.html



LOL mais passe ton chemin toi, retourne croire a ton complot international.
Si personne a répondu, c'est que tes arguments son bidon, basés sur tes "connaissances" scientifique et tes résultats googles.
Tu veux parler santé alors que tu nous parles de résistance des VIRUS a cause des antibiotiques :/

De toute facon depuis que tu as sous entendu que les pharmaciens/laboratoires et surement tant qu'on y est les chercheurs, ne voulait pas guérire certaine maladie (la polyarthrite rhumatoide par ex) histoire de gagner de l'argent sur les nouveaux traitements...
Comment veux tu rester crédible ?

A+


Gnééé ?

Complot international ?

C'est quoi ton problème ?

Tu fais de la dissonance cognitive au point de m'attribuer des propos qui ne sont pas les miens ?

Tu fais ta propre synthèse de ce que j'écris pour ensuite porter un jugement personnel ?

Ou sont tes arguments ?

A quel moment ai-je sous entendu quoi que ce soit, et certainement pas quant à leur volonté de fabriquer ce fameux médicament, j'ai même très précisément ' sous entendu ' le contraire, à savoir qu'ils vont obligatoirement le produire, car très très rentable, même si cela ne touche que 0,4 % de la population et que les causes, ils ne veulent surtout pas en entendre parler...

Si tu veux parler de crédibilité, commence par avoir de vrais arguments, de mon côté, tout ce que j'ai écris est vérifiable, enfin, quand on veut s'en donner la peine, mais il est vrai qu'il n'y aura aucune recherche à faire sur tes digressions, puisque tu n'as aucun argument, qu'il soit contradictoire ou pas, tu ne fais que déclamer tes délires sans même avoir compris ou cherché quoi que ce soit...

Le crédibilité, je ne la cherche pas, j'énumère des faits, tu ne veux pas y croire, je m'en tape comme de ta condescendance à mon égard, quand tu auras assimilé cela, tu commenceras peut-être à élaborer des arguments, contradictoires ou non, et à les exposer clairement, dans l'immédiat, c'est raté...
[message édité par Gnommy le 19/01/2011 à 21:15 ]
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
Oui, les dentistes c'est moins de 40 000 personnes, qui avec les progrès déjà de l'hygiène sont censés disparaitre à moyen terme .La sécurité sociale n'a rien à faire du dentaire et souhaite le refiler aux assureurs. Il suffit de voir que le remboursement d'une couronne n'a pas été réévaluée par la sécu depuis le milieu des années 80; car l'inflation c'est un mythe.

Le gros problème en dentaire, c'est la suffisances des hommes par rapport à la nature. Une voitures ca va durer une dizaine d'année, une maison aujourd'hui sera détruite au bout d'une trentaine d'année pour suivre les progrès en isolation et sur les réseaux (surtout pour les clapiers premier prix des constructeurs). Un soins dentaire n'a aucune raison d'être inaltérable avec les techniques actuelles et au cout que souhaite investir la sécurité sociale. Il existe des soins plus durable, plus cher et totalement non pris en charge par la sécurité sociale.

Donc un vaccin anti carie éviterai de faire le premier soins qui sera à refaire régulièrement par la suite en abimant toujours plus la dent et en nécessitant des soins de plus en plus invasif et cher.

Maintenant pourquoi faut il un médicament pour traiter un problème d'hygiène comportementale et alimentaire. C'est comme le mediator, donné pour remplacer un régime alimentaire équilibré et du sport.
Inscrit le 05/10/2010
739 messages publiés
Je pense que tu te plantes.
Quel est le CA mondial (et pas juste en France) des labos qui fournissent les dentistes et prothésistes ?
Ces mêmes labos s'assiéraient sur ce CA en fourguant un vaccin ?
Ne raisonnons pas étroitement en franco français. L'industrie du médicament est mondiale, non ? C'est pas juste 40 00 personnes et la sécu qui seraient impactées.

(j'ai pris la carie comme exemple parce que tout le monde est plus ou moins concerné, mais le rhume est valable aussi, sans parler du HIV et le prix faramineux des traitements ...)
[message édité par Wintermute le 19/01/2011 à 19:41 ]
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
Tu veux faire des économies en santé publique, c'est simple déjà en supprimant une bonne partie des cancérigènes d'environnement (tabac, alcool, drogues, en faisant porter les masques de protection par les personnes qui manipulent ces produits) en modifiant fondamentalement l'hygiène de vie et alimentaire (de la couaine de phoque à mâcher pour les gosses au lieu de barre chocolatées comme les inuits avant qu'ils se fassent envahir par l'homme blanc, une alimentation variée et équilibrée).

On vivra vieux en bonne santé, avec peu de gosses pour financer les retraites et on se fera chier.
Inscrit le 05/10/2010
739 messages publiés
Qu'est donc un probleme de santé publique quand 9 personnes sur 10 n'ont aucune protection sociale dans le monde ?
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
Le problème au niveau des pays riches, c'est les cancers, diabète non insulino dépendant, hypertension, obésité, alcoolisme tabagisme, consommation de drogues qui nécessitent moins une pilule miracle développé par les labos pharmaceutique à la place de traitement contre le paludisme, qu'une hygiène de vie que ne veulent pas appliquer ces populations.

Le problème est il le traitement contre le vih où l'absence de port du préservatif dans des rapports sexuels non sûr. (j'ai un jour discuté avec un medecin militaire qui avait travaillé à Djibouti que ca faisait chier de commander des trithérapie couteuses au lieu de préservatifs).
Le problème est il dans le développement des nouveaux médicaments contre les cancer des poumons, où dans l'arrêt de l'intoxication au tabac.

Les causes de maladie principalement aujourd'hui dans les pays riches ne nécessitent pas de médicaments mais une modification de notre mode de vie pour les éviter. Et modifier notre mode de vie, ca nous fait chier.
Inscrit le 25/10/2010
14 messages publiés
Mouai je reste perplexe.
Qu'un laboratoire qui possède un produit phare par exemple dans le traitement d'Alzheimer ne cherche pas a développer un vaccin contre l'Alzheimer sa peut facilement se comprendre.

Mais penser que ce laboratoire serait assez puissant pour "interdire" les recherches chez les chercheurs public et labos privés concurrents faut quand même aller loin...

Et vu le nombre d'essais clinique qu'il y a eu (et qu'il y a encore) si ses vaccins/traitements ne sortent pas c'est bien a cause des problèmes rencontrés (effets secondaires, inefficacité...)

Sur ce après chacun pense ce qu'il veut mais voir le monde de la recherche/pharmacie/médecine pourrie a se point c'est quand même triste.
A+
Inscrit le 05/10/2010
739 messages publiés
SeYa, le 19/01/2011 - 18:17

Mouai je reste perplexe.
Qu'un laboratoire qui possède un produit phare par exemple dans le traitement d'Alzheimer ne cherche pas a développer un vaccin contre l'Alzheimer sa peut facilement se comprendre.

Mais penser que ce laboratoire serait assez puissant pour "interdire" les recherches chez les chercheurs public et labos privés concurrents faut quand même aller loin...

Et vu le nombre d'essais clinique qu'il y a eu (et qu'il y a encore) si ses vaccins/traitements ne sortent pas c'est bien a cause des problèmes rencontrés (effets secondaires, inefficacité...)

Sur ce après chacun pense ce qu'il veut mais voir le monde de la recherche/pharmacie/médecine pourrie a se point c'est quand même triste.
A+


Franchement, je sais pas.
Quand des milliards sont engagés (parait il) chaque année par des fonds privés pour développer des molécules, ce n'est pas par philanthropie. Glaxo-Smithkline, Sanofi ou Pfizer sont à peu près aussi dignes de confiance que Monsanto , BP ou Nike . Sans doute suis je parano ...
Souvenons nous de l'excuse servie à l'époque pour le sang contaminé, c'était quand même avant tout une excuse économique (écouler 34 millions de francs de stock ).
A côté de ca, que des commerciaux aillent démarcher les médecins pour qu'ils prescrivent tel ou tel produit, je trouve pas ca très sain.

Sans doute suis je parano ...
[message édité par Wintermute le 19/01/2011 à 19:59 ]
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
Tout ne se traite pas par un vaccin, et si on a tant de fantasmes sur les cellules souches, c'est bien que comme pour toute autre machine, à un moment ou un autre remplacer une pièce est nécessaire pour permettre à une machine de parer les soucis de l'usure. Si les avion volent autant de temps aujourd'hui, c'est que nombre de leur pièces sont changées tout au long de leur vie.

Le problème pour l'homme est aujourd'hui dans incapacité à changer certains organes qui vieillissent.
Inscrit le 25/10/2010
14 messages publiés
@wintermute: la ou je te rejoins c'est que ces grandes entreprises le disent elles mêmes il est plus rentable pour elles a l'heure actuel de copier les molécules des autres laboratoires plutot que d'innover.
Donc au final l'argent va majoritairement a la création de produit plus ou moins copier avec quelques amélioration par ci par la.

Pour la démarche des commerciaux, je suis d'accord et d'ailleur des mesures ont été prise, l'interdiction de donner des cadeaux etc...
Mais il serait grand temps pour beaucoups de personnes de differencier le pharmacien de l'industrie pharmaceutique et de sa politique.

Le pharmacien est souvent un employé de ces entreprises (contrôle qualité, recherche, droit, marketing...) mais tout remêtre sur le dos de notre profession (par abus de language)n'est pas non plus juste.
Les patrons et les décideurs de ses entreprises ne sont pas des pharmaciens (majoritairement je suppose)
Inscrit le 19/10/2009
6470 messages publiés
SeYa, le 19/01/2011 - 20:39

@wintermute: la ou je te rejoins c'est que ces grandes entreprises le disent elles mêmes il est plus rentable pour elles a l'heure actuel de copier les molécules des autres laboratoires plutot que d'innover.
Donc au final l'argent va majoritairement a la création de produit plus ou moins copier avec quelques amélioration par ci par la.

Pour la démarche des commerciaux, je suis d'accord et d'ailleur des mesures ont été prise, l'interdiction de donner des cadeaux etc...
Mais il serait grand temps pour beaucoups de personnes de differencier le pharmacien de l'industrie pharmaceutique et de sa politique.

Le pharmacien est souvent un employé de ces entreprises (contrôle qualité, recherche, droit, marketing...) mais tout remêtre sur le dos de notre profession (par abus de language)n'est pas non plus juste.
Les patrons et les décideurs de ses entreprises ne sont pas des pharmaciens (majoritairement je suppose)


Un commentaire sur le fait que les médecins ayant perdu leurs lobbyistes, remplacés par les 'visiteurs' médicaux, ces mêmes lobbyistes se sont attaqués aux apothicaires ?

Ah ben non, trop content d'être mieux considérés qu'avant...

Que les apothicaires conservent un monopole sur la vente des médicaments 'prescrits', je n'y vois aucun inconvénient, encore que 28 % de marge, au vu du 'trou de la sécu', il va falloir revoir à la baisse la taille des oeufs d'or de la poule que les cotisants représentent, mais pour tout ce qui est médicaments NON prescrits et donc non remboursés, lesquels n'ont pas de prix régulés, ces mêmes médicaments sur lesquels vous vous gavez littéralement, je ne vois pas pourquoi vous garderiez un monopole illégal aux termes de la législation européenne, et j'espère bien que vous allez vous faire casser les reins par des groupes comme leclerc et consorts sur ce monopole là à la cours européenne, et le plus vite sera le mieux, tant pour les consommateurs que pour la sécu ( c'est à dire les cotisants... )

Ah oui, tu peux nous citer les diplômes de pharmacie spécialisés en ' marketing ' , voire le diplôme de pharmacie spécialisé en ' droit ' ?
[message édité par Gnommy le 19/01/2011 à 21:09 ]
Inscrit le 25/10/2010
14 messages publiés


28% de marge sur le remboursé, c'est beau ! Sauf que c'est faux.

Les taux sont dégressifs en fonction du prix :
0-22.90 € : 26%
22.90-150 € : 10%
150-400 € : 6%
au delà : 0%

+ 0.53€ par boite.


Sa fait a peu près 10 fois qu'on t'écris que tes 28% n'existe pas mais bon on dirait que je suis pas le seul a entendre que ce que je veux.

Sinon a la limite que tu veuilles essayer de mettre un prix fixe sur les médicaments sans prescription sa me choque pas, mais je vois pas en quoi il devrait sortir de notre monopole.
Le paracétamol ou l'ibuprofene on beau ne pas être sous ordonnance c'est pas une raison pour le vendre a Leclerc.
Des gens meurs par intoxication au paracétamol, les AINS type ibuprofene on un nombre important de contres indications ou précautions d'emplois....
La population dans son ensemble (il y a des exceptions on est d'accord) n'est pas capable de se soigner.
Tu va me dire que si on veut, on peut acheter 30 boites de paracétamol en allant de pharmacie en pharmacie, c'est le risque.
Désolé mais non cela n'a aucune raison de se vendre au supermarché.

Après toutes les pharmacies n'ont pas les même prix donc fait comme je ne sais plus qui la dit, tu fais jouer la concurrence.

Ah oui, tu peux nous citer les diplômes de pharmacie spécialisés en ' marketing ' , voire le diplôme de pharmacie spécialisé en ' droit ' ?


Diplome de pharmacien avec un master de droit pharmaceutique (possible dans ma faculté en tout cas, mais c'est spécialisé pour la pharmacie)
Pour le marketing de nombreuses possibilités master a la faculté ou 2 ans dans des écoles type ESSEC, HEC ou moins connus.
Pharmacien ingénieur ossi, tu connais pas? (avec master des MINES...)
Le diplome de pharmacien sans master spécialisé n'a quasiment plus aucune valeur dans l'industrie pharmaceutique.

Enfin ta beau dire que le pharmacien d'officine gagne bien sa vie, ne croit pas que c'est si facile.
Renseigne toi sur le prix pour avoir une officine a son compte (plus d'un million d'euros), sa représente donc des dizaines d'années a essayer de rembourser l'achat, en travaillant près de 70h par semaine...
Inscrit le 19/10/2009
6470 messages publiés
SeYa, le 19/01/2011 - 21:35



28% de marge sur le remboursé, c'est beau ! Sauf que c'est faux.

Les taux sont dégressifs en fonction du prix :
0-22.90 � : 26%
22.90-150 � : 10%
150-400 � : 6%
au delà : 0%

+ 0.53� par boite.


Sa fait a peu près 10 fois qu'on t'écris que tes 28% n'existe pas mais bon on dirait que je suis pas le seul a entendre que ce que je veux.

Sinon a la limite que tu veuilles essayer de mettre un prix fixe sur les médicaments sans prescription sa me choque pas, mais je vois pas en quoi il devrait sortir de notre monopole.
Le paracétamol ou l'ibuprofene on beau ne pas être sous ordonnance c'est pas une raison pour le vendre a Leclerc.
Des gens meurs par intoxication au paracétamol, les AINS type ibuprofene on un nombre important de contres indications ou précautions d'emplois....
La population dans son ensemble (il y a des exceptions on est d'accord) n'est pas capable de se soigner.
Tu va me dire que si on veut, on peut acheter 30 boites de paracétamol en allant de pharmacie en pharmacie, c'est le risque.
Désolé mais non cela n'a aucune raison de se vendre au supermarché.

Après toutes les pharmacies n'ont pas les même prix donc fait comme je ne sais plus qui la dit, tu fais jouer la concurrence.

Ah oui, tu peux nous citer les diplômes de pharmacie spécialisés en ' marketing ' , voire le diplôme de pharmacie spécialisé en ' droit ' ?


Diplome de pharmacien avec un master de droit pharmaceutique (possible dans ma faculté en tout cas, mais c'est spécialisé pour la pharmacie)
Pour le marketing de nombreuses possibilités master a la faculté ou 2 ans dans des écoles type ESSEC, HEC ou moins connus.
Pharmacien ingénieur ossi, tu connais pas? (avec master des MINES...)
Le diplome de pharmacien sans master spécialisé n'a quasiment plus aucune valeur dans l'industrie pharmaceutique.

Enfin ta beau dire que le pharmacien d'officine gagne bien sa vie, ne croit pas que c'est si facile.
Renseigne toi sur le prix pour avoir une officine a son compte (plus d'un million d'euros), sa représente donc des dizaines d'années a essayer de rembourser l'achat, en travaillant près de 70h par semaine...


Ca va vous faire du bien, de ne plus avoir l'exclusivité sur les 'médicaments' non pris en charge pas la sécu...

Au lieu d'employer des étudiants/stagiaires à coups de lance pierre ( et quant à tes larmes pour amortir le fond de commerce, je suis explosé de rire, un ptit tour sur la plus petite pharmacie de quartier et son CA annuel est édifiant... )

C'est beau, le droit pharmaceutique et le marketing pharmaceutique, 2 beaux diplômes pour devenir professionnel de la santé...

Hihihi...

Comme dirait l'autre, non non non, ce ne sont pas des commerçants avant tout...

Mais au lieu de prévenir, vendons des remèdes, et que cela coûte...

Tes marges sur les PPM, jamais tu ne les avoueras, mais quand on sait les quantités et les prix d'achat aux centrales, et quand on voit les prix en rayon, on sait ou est ta marge...

Hihihi, elle est trop bonne ta blague...

Le jour ou vous n'aurez plus que le monopole sur les 'prescrits', on verra comment vont se comporter vos CA, puisque d'après vous, cela ne représente 'que' 20 % du chiffre, les PPM non prescrits...

Hihihi, ils sont professionnels de la santé...

Mercantiles, oui...
[message édité par Gnommy le 19/01/2011 à 23:12 ]
Inscrit le 25/10/2010
14 messages publiés
Et dire que j'avais répondu presque gentiment...
Tes arguments sont impressionant.

Au lieu d'employer des étudiants/stagiaires à coups de lance pierre ( et quant à tes larmes pour amortir le fond de commerce, je suis explosé de rire, un petit tour sur la plus petite pharmacie de quartier et son CA annuel est édifiant... )


Sa c'est quand meme le plus drole, je suis étudiant en pharmacie et je suis donc en contact en permanence avec des étudiants travaillant en officine et tu sais quoi aucune personnes ne se plein, c'est byzarre ?
T'en connais beaucoup toi des formations, ou l'on peut travailler a peu prés quand on veux, avec un salaire raisonnable (et même augmenté a partir d'un certain nombre d'heure effectué).
Stop parler pour des personnes que tu connais pas.

C'est beau, le droit pharmaceutique et le marketing pharmaceutique, 2 beaux diplômes pour devenir professionnel de la santé...


Et qui a dit que ce type de pharmacien voulait etre un professionnel de la santé ???
Tout le monde a le droit de faire ce qu'il veut...

Désolé mais va voir les internes, les pharmaciens hospitaliers, les pharmaciens biologistes et on verra si ce ne sont pas des professionnels de santé...
Tu es ridicule.

Toi par contre a même pas savoir que les antibiotiques sont inefficaces sur les virus c'est sur que tu n'es même pas du niveau de google, donc pour juger...

Enfin bon en attendant notre monopole on la.
A+
Inscrit le 19/10/2009
6470 messages publiés
SeYa, le 19/01/2011 - 23:43

Et dire que j'avais répondu presque gentiment...
Tes arguments sont impressionant.

Au lieu d'employer des étudiants/stagiaires à coups de lance pierre ( et quant à tes larmes pour amortir le fond de commerce, je suis explosé de rire, un petit tour sur la plus petite pharmacie de quartier et son CA annuel est édifiant... )


Sa c'est quand meme le plus drole, je suis étudiant en pharmacie et je suis donc en contact en permanence avec des étudiants travaillant en officine et tu sais quoi aucune personnes ne se plein, c'est byzarre ?
T'en connais beaucoup toi des formations, ou l'on peut travailler a peu prés quand on veux, avec un salaire raisonnable (et même augmenté a partir d'un certain nombre d'heure effectué).
Stop parler pour des personnes que tu NE connais pas.

C'est beau, le droit pharmaceutique et le marketing pharmaceutique, 2 beaux diplômes pour devenir professionnel de la santé...


Et qui a dit que ce type de pharmacien voulait etre un professionnel de la santé ???
Tout le monde a le droit de faire ce qu'il veut...

Désolé mais va voir les internes, les pharmaciens hospitaliers, les pharmaciens biologistes et on verra si ce ne sont pas des professionnels de santé...
Tu es ridicule.

Toi par contre a NE même pas savoir que les antibiotiques sont inefficaces sur les virus c'est sur que tu n'es même pas du niveau de google, donc pour juger...

Enfin bon en attendant notre monopole on la.
A+


Dans la veine des jugements d'ordre personnel, nous allons commencer par ta grammaire, continuer par ton orthographe et finir par ta syntaxe...

Je suis persuadé que tu moque éperdument des autres, tu l'as déjà déclaré, et le peu de cas que tu fais de ta prose le confirme...

Ah bon, donc tu affirmes que je ne connais personne qui a été ou qui est préparateur/trice en pharmacie ?

Bravo, ça c'est de la divination de très grande efficacité...

Sinon, à part ton petit monde de bisounours où tout le monde est heureux et bien payé, tu sais qu'il existe un monde réel dans lequel les stagiaires ne sont pas rémunérés, lesquels stagiaires se battent pour trouver des stages en pharmacies, et nous n'aborderons même pas la file d'attente en boites d'intérim 'spécialisées'...

Ah, pour finir, on ressort l'argument massue du début, histoire de tenter de discréditer le plus possible avant de finir par un dernier jugement de valeur sur la personne... Pathétique...

Tu sais que je t'ai déjà remercié pour l'enseignement que tu nous a apporté à tous concernant les antibiotiques ?
Ah ben oui, tu le sais, mais n'ayant aucun argument à répondre à ceux exposés, c'est la méthode F.Lefebvre qui est adoptée d'emblée...

Ah mais non... Hallucinant...

Le mec qui te dit carrément qu'il t'emmerde et qu'il a son truc... Le pire, c'est qu'il pense le garder... hi hi hi hi...

C'est même plus pathétique, à ce niveau là...
Inscrit le 15/01/2011
4 messages publiés
ah, Gnommy
toujours les mêmes sornettes, je ne connais pas la différence entre un pharmacien et un médecin, et je ne sais toujours pas que la pharmacie est une activité commerciale à exercice particulier (voir le code de la santé publique).
Après avoir lu ta prose un peu partout, si je suis un "forumeur " débutant, tu es certainement un trolleur aguerri.
fin de la discussion
Inscrit le 19/10/2009
6470 messages publiés
Pharmanath, le 20/01/2011 - 02:39

ah, Gnommy
toujours les mêmes sornettes, je ne connais pas la différence entre un pharmacien et un médecin, et je ne sais toujours pas que la pharmacie est une activité commerciale à exercice particulier (voir le code de la santé publique).
Après avoir lu ta prose un peu partout, si je suis un "forumeur " débutant, tu es certainement un trolleur aguerri.
fin de la discussion


C'est pourtant on ne peut plus simple, le médecin à prêté le serment d'Hippocrate, les apothicaires ont prêté celui d'hypocrite...

Se targuer d'être des professionnels de la santé, mais faire du commerce pur et dur, et vouloir conserver un monopole de distribution en officine pour des produits qui ne sont absolument pas des médicaments...

Toujours les appréciations d'ordre personnel, les jugements à l'emporte pièce, mais quid des arguments ?

Tu crois vraiment que les 'distributeurs' ne vont pas aller en cours européenne pour faire condamner votre monopole ?

Tu crois vraiment que ces monstres de la distribution ne vont pas être capables d'obtenir gain de cause à plus ou moins court terme ?

Tu rêves, et si le gouvernement, dans l'immédiat, ne peut que vous conforter dans votre monopole, au vu de la législation européenne, il finira par sauter...

Clore la discussion de manière unilatérale, sans répondre aux arguments, qu'est-ce donc ?

Enfin, la pêche à été bonne, on en a au moins une qui a tenu quelques jours, chef !

T'inquiète, elle va revenir... c'est le propre de ceux qui veulent asséner un mensonge, la répétition d'un message le plus simple possible, nier tout argument, ne pas répondre aux arguments, regarde les politiques...
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
Pour les amateurs de bonbons sans dangers un vieil article

Et l'Étude complète en anglais

A un moment il serait bon de comprendre en quoi c'est utile de prendre une pilule qui fait chier gras au lieu de manger équilibré.
De prendre des anti inflamatoires aux lieux de faire une pose et de se reposer.
de prendre des antalgiques au lieu d'aller faire soigner la cause de la douleur.
Inscrit le 25/10/2010
14 messages publiés
Se targuer d'être des professionnels de la santé, mais faire du commerce pur et dur, et vouloir conserver un monopole de distribution en officine pour des produits qui ne sont absolument pas des médicaments...


Tu me fais bien rire, il n'y a que toi qui croit que l'aspirine, les AINS ou le paracétamol ne sont pas des médicaments...

Enfin bon, a part tes généralisations sur notre métier en englobant toute la pharmacie je retiendrais rien de tes commentaires.
Et notre monopole sa fait juste 3 fois que je te le dis ne changera rien sur mon futur personnel...
On passe juste 6 a 9 ans a étudier tous les médicaments et maladies mais non, on n'est pas des professionnels de santé.
Et tu sais que le pharmacien biologiste est l'égale d'un médecin biologiste ?? comme quoi nos études doivent être reconnu.

Pour finir non j'en ai pas rien a faire des autres, juste toi et je m'en cache pas mais ce qui me rassure c'est la majorité des autres commentaires.

Sinon, à part ton petit monde de bisounours où tout le monde est heureux et bien payé, tu sais qu'il existe un monde réel dans lequel les stagiaires ne sont pas rémunérés, lesquels stagiaires se battent pour trouver des stages en pharmacies, et nous n'aborderons même pas la file d'attente en boites d'intérim 'spécialisées'...


Nan mais celle la, c'est l'une des meilleurs.
Des files d'attentes en boite d'intérim pour un stage en officine ???????????? tu as vu sa ou sérieusement ????
Nos stages sont intégrés a notre cursus, et tout le monde trouve un stage car comme tu l'as dit c'est rentables pour les officines et de toute façon la recherche se fait a partir d'une liste des officines aggrées (avec plus d'officines que de stagiaires).
Enfin bon tu me fais bien rire a dire n'importe quoi.
A la limite la recherche d'emploi dans l'industrie ok mais la...

Enfin bon j'arrete, tu sais tout mieux tout que tout le monde donc sa ne sert a rien.
A+
[message édité par SeYa le 20/01/2011 à 21:27 ]
Inscrit le 19/10/2009
6470 messages publiés
SeYa, le 20/01/2011 - 20:49

Se targuer d'être des professionnels de la santé, mais faire du commerce pur et dur, et vouloir conserver un monopole de distribution en officine pour des produits qui ne sont absolument pas des médicaments...


Tu me fais bien rire, il n'y a que toi qui croit que l'aspirine, les AINS ou le paracétamol ne sont pas des médicaments...


J'ai dit que l'aspirine n'était pas un médicament ?

Non...

Ce que j'ai dit, c'est qu'il n'y a aucune raison pour que les apothicaires détiennent le monopole de la distribution, à la fois des médicaments non prescrits ( dont l'aspirine et les autres molécules issues de la pharmacologie chimique que les gens prennent sur les 'conseils' du pharmacien, après les avoir acheté à prix d'or... ) ainsi que des PPM interdits à la vente ailleurs que dans leurs officines, rien d'autre...

Prétendre que je puisse croire autre chose ne signifie premièrement pas que je l'ai dit, et enfin certainement pas que je l'ai dit...

Tu continues à établir tes vérités à partir de ton don de divination pour mieux continuer à tenter de jeter le discrédit, mais au fait, jeter le discrédit sur quoi exactement ?

Sur des faits que non seulement tu ne déments pas autrement que en te drapant dans tes compétences et en jetant l'opprobre sans même t'en rendre compte, mais en citant sans cesse ton expérience en guise de postulat universel...

Tu te trompes...

Il y a des facs de pharmacie dans lesquelles la plupart des étudiants ne trouveront pas de 'stage', que tu n'en fasse pas partie est une chance pour toi, mais ce n'est pas la réalité, ne t'en déplaise...

Enfin bon, a part tes généralisations sur notre métier en englobant toute la pharmacie je retiendrais rien de tes commentaires.


Etonnant, pas d'arguments à apporter, et la seule manière efficace de nier toute opposition est l'ignorance, nous connaissons, de même que les CA des apothicaires...



Et notre monopole sa fait juste 3 fois que je te le dis ne changera rien sur mon futur personnel...



Oh que si, si tu penses réellement que les déremboursements associés aux impossibilités de se soigner par manque de ressources n'entraîneront pas mécaniquement la chute des investissements dans la recherche et les autres 'corps de métiers' du secteur, alors c'est que ce n'est même plus bisounoursland, c'est carrément le monde merveilleux des télétubies...



On passe juste 6 a 9 ans a étudier tous les médicaments et maladies mais non, on n'est pas des professionnels de santé.
Et tu sais que le pharmacien biologiste est l'égale d'un médecin biologiste ?? comme quoi nos études doivent être reconnu.


Reconnu pour faire du commerce, et ce dans le cadre confortable d'un monopole ?

En quoi cela vous attribue un droit de monopole de distribution ?


Pour finir non j'en ai pas rien a faire des autres, juste toi et je m'en cache pas mais ce qui me rassure c'est la majorité des autres commentaires.

Et ?
Je suis donc le seul à te lire ?
Tu me réserve l'exclusivité de ta prose ?
Ah ben non...
Quant à ' la majorité des autres commentaires ', ils ne sont pas plus représentatifs de l'ensemble des lecteurs que toi et pharmapro ne l'êtes des apothicaires...


Sinon, à part ton petit monde de bisounours où tout le monde est heureux et bien payé, tu sais qu'il existe un monde réel dans lequel les stagiaires ne sont pas rémunérés, lesquels stagiaires se battent pour trouver des stages en pharmacies, et nous n'aborderons même pas la file d'attente en boites d'intérim 'spécialisées'...


Nan mais celle la, c'est l'une des meilleurs.
Des files d'attentes en boite d'intérim pour un stage en officine ???????????? tu as vu sa ou sérieusement ????


Gnééé ??

Amalgame, quand tu nous tiens ?

Pourquoi associe-tu les boîtes d'intérim spécialisées avec les stages ?

Pour faire un raccourci sans aucun sens et une nouvelle fois tenter de discréditer avant d'asséner à nouveau tes vérités ?

C'est une forme de digression que tu pratique depuis le début de tes commentaires, à défaut de répondre aux arguments avec honnêteté...


Nos stages sont intégrés a notre cursus, et tout le monde trouve un stage car comme tu l'as dit ces rentables pour les officines et de toute façon la recherche se fait a partir d'une liste des officines aggrées (avec plus d'officines que de stagiaires).


Marrant ça, les facs de pharma de lyon et de marseille ne sont pas de ton avis sur le surplus d'officines/demandes de stages...

Et parmi les officines 'agréées', maintenant, quel beau pipeau...


Enfin bon tu me fais bien rire a dire n'importe quoi.
A la limite la recherche d'emploi dans l'industrie ok mais la...

Enfin bon j'arrete, tu sais tout mieux tout que tout le monde donc sa ne sert a rien.
A+


J'adore les gens qui n'arrêtent pas de s'arrêter...

N'importe quoi de vérifiable, tant quant aux CA des apothicaires que pour les formes juridiques, sans omettre leur promptitude, tel le vendeur de magasin spécialisé, à tenter de fourguer le produit sur lequel sa marge est la plus grande...

Le trou de la sécu ?

Non, je dirai au contraire qu'il est normal que le système de santé publique finance à plus de 25 % le CA des pharmaciens et que ce même système de santé publique cautionne un monopole de distribution n'est que chose normale...

Ah ben non...
Inscrit le 20/09/2009
6401 messages publiés
En ce qui me concerne, je vois surtout les pharmacies comme des lieux où de longues files de personnes s'échangent leurs microbes en se toussant dessus, en attendant un pharmacien très occupé par du boulot administratif (paperasse, encodage dans un ordinateur, etc...). Si on pouvait gagner du temps en achetant en ligne, avec le médecin qui envoie l'ordonnance de manière électronique à la pharmacie de mon choix (en chiffré s'il vous plait), ce serait pas mal non ? Cela me donnerait l'impression que l'on change de siècle.

Mais sinon, comme il y a des spécialistes du métier ici, je vais faire un peu de hors-sujet, comment les pharmacies pourraient-elles participer à la "pharmacovigilance" ?
http://www.lesmotson...ovigilance-8933
[message édité par MdMax le 20/01/2011 à 21:33 ]
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
Retour sur le non risque du paracétamol, c'est juste des surdoses.

Daniel Buchinger qui cite l’exemple de la vente du paracétamol aux États-Unis et en Angleterre. « Les intoxications non volontaires au paracétamol représentent 13 000 passages aux urgences et près de 100 décès par an aux États-Unis. Chez nous, de telles statistiques ne sont pas possibles ». Tant que le pharmacien d’officine demeure le seul interlocuteur de l’usager, bien sûr…
Inscrit le 19/10/2009
6470 messages publiés
bourgpat, le 02/02/2011 - 09:12

Retour sur le non risque du paracétamol, c'est juste des surdoses.

Daniel Buchinger qui cite l’exemple de la vente du paracétamol aux États-Unis et en Angleterre. « Les intoxications non volontaires au paracétamol représentent 13 000 passages aux urgences et près de 100 décès par an aux États-Unis. Chez nous, de telles statistiques ne sont pas possibles ». Tant que le pharmacien d’officine demeure le seul interlocuteur de l’usager, bien sûr…



"Non volontaire" ?

Heu... j'ai du mal à comprendre... ils se sont fait intoxiquer à l'insu de leur plein gré ?

A moinsse que le sens de la phrase ne laisse à déduire que ces nombres excluent les tentatives de suicide/meurtre au paracétamol...

En partant du principe que la population Française représente 25 % de la population nord américaine ( un peu plus en réalité, mais ce sera plus simple pour les calculs de base ) il faudrait savoir si tout d'abords nous avons plus de 25 morts par an dûs à l'empoisonnement au paracétamol...

Pas encore...

Comment ça pas encore ?

Qu'est-ce qu'il délire encore, le Gnommy ?

Vous excitez pas, j'explique...

Lorsque le système de santé Français aura été totalement "réformé", les seuls moyens de palier aux médicaments hors de prix que le "référent" de votre assurance maladie privée vous refusera parce que trop cher seront les "paracétamols" et autres molécules archies amorties, ces mêmes molécules pour lesquelles la distribution ne doit pas sortir du monopole des pharmaciens...

Et pendant ce temps là, nos cotisations assurent 25 % de bénefs à ces commerçants...

Y'en a qui doivent baver grave devant un tel % garanti par la loi...

Vous vous demandez toujours pourquoi il y a autant de pharmacies ?

Vous vous demandez toujours pourquoi elles sont toujours aussi nickel ?

Vous vous demandez toujours pourquoi leur raison sociale change aussi souvent ?

Hihihi, ne vous inquiétez pas pour eux, ils pensent à vous...
Inscrit le 24/02/2006
5687 messages publiés
Le paracetamol, l'aspirine, l'ibuprofene, c'est des antalgiques de classe 1. c'est utile pour les douleurs faibles quand on compris que la douleur est un système d'alerte du corps. Si tu lits les effets secondaires tous en ont.

La codeine, le tramadol, tu passe à la classe 2. plus efficace sur les douleurs moyennes, mais augmentation des effets secondaires.

La morphine, tu passe ne classe 3. Encore plus efficace sur les douleurs plus forte mais effets secondaire plus importants.

Pour le paracetamol, il est toxique car il passe par le foie pour sortir de l'organisme comme un certain nombre d'autres médicaments. Trop de parecetamol (surtout si tu rajoute d'autres médicaments qui passent par le foie), tu as une toxicité qui apparait car il ne peut que traiter une certaine quantité par jours.

Un médicament, ca rentre dans le corps, ca se diffuse, ca se transforme parfois au niveau des cellules, ca réagis parfois avec des congénères et ca doit sortir du corps.

Tu peux tuer quelqu'un en lui injectant de l'eau dans une veine. Certains ont même réussit à tuer des personne en leur faisant boire trop d'eau dans des rituels exorcismes. Tu peux aussi mourir d'une somnolence au volant induite par bcp de médicaments usuels.

A par certaines douleurs chroniques dont les symptômes seront traité par des antidouleurs, une douleur est une alerte qui est calmée par des médicaments le temps de réaliser un geste médical. Une jambe cassée, tu calme la douleur par des antalgiques mais tu ne leur demande pas de réparer la jambe ni de la remettre en place. Une grippe, pour une personne en bonne santé, part en une semaine le temps que l'organisme vire le virus. Tu utilise les antalgiques contre la fièvre mais ils n'ont aucun effet sur le virus.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Janvier 2011
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6