Les deux frères ennemis des réseaux sociaux vont-ils faire un partenariat de raison ? Battu par Facebook sur le terrain des réseaux sociaux, MySpace cherche à rebondir en misant sur les contenus. Une annonce conjointe doit être faite ce soir.

Dans l’univers des réseaux sociaux, les rapports de force entre les différents services évoluent sans cesse. Lancé en 2003, MySpace a longtemps été le site communautaire de référence aux États-Unis. Puis Facebook est arrivé en 2004, bousculant en quelques années la hiérarchie des réseaux sociaux. Désormais, MySpace n’attire plus que 61 millions de visiteurs uniques, contre 540 millions pour Facebook.

C’est dans ce contexte que des responsables de Facebook et de MySpace organisent ce soir un évènement conjoint. Le contenu de la conférence n’est pas connu, mais il impliquera le directeur exécutif de MySpace, Mike Jones, et le vice-président des partenariats et de la plate-forme marketing chez Facebook, Dan Rose. A priori, les deux hommes vont annoncer un rapprochement entre leur deux plates-formes sociales.

Pour MySpace, il s’agirait évidemment d’une alliance de raison. Écrasé par la popularité de Facebook, le site dirigé par Mike Jones n’a toujours pas trouvé la réponse idéale pour retenir les internautes sur MySpace. News Corp, qui a déboursé 580 millions de dollars (environ 425 millions d’euros) pour acquérir MySpace en 2005, s’agace de cette hémorragie, et presse les responsables de trouver une solution.

MySpace pourrait donc intégrer des fonctionnalités propres à son concurrent, comme Facebook Connect. Il s’agit d’un protocole d’identification permettant à des applications de sites tiers d’utiliser la base de données des identifiants de Facebook pour faciliter l’inscription. Une fois inscrit sur Facebook, il est possible de se connecter sans inscription préalable sur tous les sites qui utilisent ce protocole.

De cette façon, ces derniers peuvent aussi connaître des informations sur l’utilisateur et les exploiter, en demandant à avoir accès aux informations publiques des profils, en fonction des réglages de confidentialité : nom, photos, groupes, amis, emploi, etc. Le système se veut avantageux pour toutes les parties. Les sites tiers peuvent accéder potentiellement à des millions d’inscrits, l’utilisateur a une sorte d’identifiant unique et Facebook devient toujours plus incontournable.

L’idée d’un partenariat entre Facebook et MySpace à travers le système Facebook Connect a déjà été évoquée l’an dernier. À l’époque, la responsable des opérations chez Facebook avait expliqué que MySpace pouvait tout à fait « devenir un partenaire de Facebook Connect, ce qui permettrait aux utilisateurs du réseau social de partager du contenu qui leur plait depuis MySpace au sein de leur réseau sur Facebook« .

Rappelons que MySpace a réorienté sa stratégie ces derniers mois. Battu sur le terrain des réseaux sociaux, le site cherche à devenir un portail de contenus incontournable auprès des internautes. Reste à savoir si l’annonce de Mike Jones et Dan Rose viendra confirmer ces hypothèses.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés