Après un début poussif, le Blu-Ray commence enfin à décoller en Europe. Selon les données recueillies par le Digital Entertainment Group, les ventes du Blu-Ray ont progressé de 98,3 % entre le troisième trimestre 2009 et le troisième trimestre 2010. Le DVD continue néanmoins de dominer le marché.

Se dirige-t-on vers un véritable décollage des ventes de Blu-Ray en Europe ? À en croire les dernières mesures effectuées par la branche européenne du Digital Entertainment Group, la popularité du Blu-Ray a particulièrement progressé sur le Vieux Continent au cours du troisième trimestre 2010 Plus de 24,7 millions de disques Blu-Ray ont été vendus au cours de cette période.

Ces ventes sont d’autant plus remarquables qu’elles représentent une hausse de 98,3 % par rapport au troisième trimestre 2009. En d’autres termes, les ventes de Blu-Ray en Europe ont presque doublé d’une année à l’autre. Pour le troisième trimestre 2010, ces ventes représentent un chiffre d’affaires de 445 millions d’euros, en progression de 72,3 % par rapport à l’an passé.

Cette montée en puissance du Blu-Ray en Europe ne masque pas pour autant la domination du DVD. Toujours selon le Digital Entertainment Group, les ventes de DVD ont atteint 342 millions d’unités au cours du troisième trimestre 2010. Le volume des ventes a néanmoins connu un recul mesuré (-5,8 %) par rapport à l’an passé. Tout comme son chiffre d’affaires (-4,3 %), à 3,5 milliards d’euros.

Le succès du Blu-Ray n’est certainement pas étranger à ce léger repli. De plus, l’arrivée de films à succès dans ce format a accentué cette tendance. C’est du moins ce qu’affirme Yves Caillaud, le président du Digital Entertainment Group Europe. « Au cours du dernier trimestre de l’année, nous nous attendons à voir une nouvelle progression des ventes, avec la présence de blockbusters Blu-Ray sur les listes de Noël de chacun« .

Le Blu-Ray a connu un démarrage difficile. Conçu par Sony, le format est apparu finalement assez rapidement après le décollage du DVD dans le commerce. Or, les foyers n’étaient pas forcément très enclins à renouveler tout leur matériel pour profiter de cette nouvelle technologie. L’an dernier, une étude conduite par le cabinet Futuresource notait que 82 % des Blu-Ray produits ne se vendaient pas ou peu. Les temps ont visiblement changé.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés