Alors que les Anonymous affirment vouloir s'en prendre à la Haute Autorité et à TMG, une vidéo est apparue il y a quelques jours pour médiatiser davantage leur action. Contre les ayants droit, la communauté Anonymous est bien décidé à remporter la bataille de la communication.

Attention, comme nous le signalent plusieurs lecteurs, une image à caractère pornographique s’est glissée à la toute fin de la vidéo.

L’adaptation cinématographique de V pour Vendetta est décidément une source d’inspiration très forte pour de nombreux internautes. Les thématiques abordées tout au long du film, la détermination de V à faire triompher ses idéaux ou son fameux masque en l’honneur de Guy Fawkes sont autant d’éléments qui ont été récupérés par les internautes, au point d’en faire un mème Internet.

En la matière, la communauté Anonymous est certainement la plus représentative. Et la plus active. Deux ans après la sortie du film, les premières actions ont commencé à voir le jour aux États-Unis contre l’église de scientologie. Depuis, les protestations de ce groupe informel se sont diversifiées, allant du soutien aux manifestations iraniennes de 2009 à l’opération « titstorm » contre les projets de filtrage du net en Australie.

Plus récemment, les membres de la communauté Anonymous ont puisé dans les scènes et les références du film pour protester contre les méthodes des ayants droit et des organisations chargées de défendre leurs intérêts. Sans véritable leader, le groupe est néanmoins animée d’une volonté commune de bouleverser le droit d’auteur pour ne plus entraver la diffusion de la culture.

Au-delà de la question de savoir si les attaques DDOS ne sont pas finalement contre-productives, les Anonymous ont visiblement gagné la bataille de la communication face aux ayants droit. D’une part, parce qu’ils ont le soutien des internautes adeptes du téléchargement illicite et d’autre part parce que leur action s’appuie sur une certaine maîtrise du média. Cette nouvelle vidéo en est la démonstration.

Selon le calendrier annoncé par les Anonymous, demain doit avoir lieu une ou plusieurs attaques DDOS contre certains sites web français liés à l’industrie du disque ou à la Haute Autorité. La date n’a manifestement pas été choisie au hasard, puisqu’elle s’inspire de la conspiration des poudres du 5 novembre 1605. Conspiration qui est présente en filigrane tout au long de V pour Vendetta.

Reste à savoir si l’opération aura bien lieu demain. Fin septembre, le Parti pirate français a demandé de ne pas se lancer dans une pareille aventure, dans la mesure où ces attaques sont « vaines et contre-productives« . Selon la formation politique, une attaque DDOS contre Hadopi ou TMG amènerait « de l’eau au moulin de nos adversaires, qui stigmatisent déjà les internautes et les criminalisent« . Une position que certains sympathisants des Anonymous partagent.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés