Après Playfish l'an dernier, Electronic Arts va racheter un autre studio spécialisé dans le développement de jeux vidéo pour smartphones. Selon une source proche du dossier, le studio américain devrait dépenser 20 millions de dollars en cash. Le secteur du jeu sur mobile devrait peser plus de 11,4 milliards de dollars en 2014.

Pendant longtemps, les consoles de salon et les portables ont été le théâtre d’un affrontement sans merci entre les grands éditeurs de jeux vidéo. Mais avec l’explosion du jeu vidéo sur mobile, un troisième front est en train de s’ouvrir. Certaines sociétés ont déjà commencé à fourbir leurs armes, dans l’espoir d’être en position de force pour séduire les consommateurs.

Cette tendance n’a pas échappé à Electronic Arts. Très présent sur les consoles de Sony, Microsoft et Nintendo, la firme américaine veut désormais renforcer ses positions dans le mobile. Après avoir racheté le studio Playfish l’an dernier, Electronic Arts a cette fois Chillingo dans son viseur, une société notamment connue pour être l’éditeur du jeu Angry Birds (disponible sur Android et iOS).

D’après Reuters, Electronic Arts devrait débourser pas moins de 20 millions de dollars (environ 14,34 millions d’euros) en cash pour prendre le contrôle Chillingo. C’est un montant nettement moins important que celui mis sur la table lors du rachat de Playfish. À l’époque, Electronic Arts avait dépensé 400 millions de dollars. Des investissements particulièrement imposants pour un secteur en pleine évolution.

Selon l’institut Gartner, le jeu vidéo sur mobile devrait atteindre plus de 5,6 milliards de dollars cette année, et dépasser les 11,4 milliards de dollars en 2014. Les jeux sociaux ont également le vent en poupe. Une étude menée par le NPD Group a indiqué que les internautes avaient dépensé en tout plus de 2,2 milliards de dollars à travers des micro-paiements. En 2013, ce montant devrait dépasser les 6 milliards de dollars.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés