La dernière mise à jour de la PlayStation 3 affecte certains périphériques USB, selon plusieurs joueurs. Des adaptateurs et des accessoires ne pourraient plus être raccordés à la console. Un évènement qui est à rapprocher du PS Jailbreak, une clé USB apparue il y a quelques semaines et destinée à casser les DRM de la PS3.

Mardi, Sony déployait sa dernière mise à jour pour la PlayStation 3. Estampillé 3.50, ce firmware est venu compléter l’arsenal 3D de la console en ajoutant le support des films Blu-Ray en trois dimensions. Auparavant, la firme japonaise avait diffusé en avril dernier la mise à jour 3.30 destinée aux jeux vidéo en 3D. Or, plusieurs utilisateurs ont constaté que la mise à jour 3.50 affectait aussi certains périphériques USB.

Plusieurs joueurs ont signalé que ce firmware a désactivé plusieurs manettes et accessoires, dont des adaptateurs pour utiliser la manette de la PlayStation 2 sur la PlayStation 3. D’après ce fil de discussion, 75 % des adaptateurs, comme les marques Yobo et Madcatz, ne peuvent plus être utilisés sur la PS3 à l’heure actuelle.

Sur le site officiel américain, Sony a expliqué en début de semaine qu’un tel blocage peut faire parti intégrante de sa politique de lutte contre les appareils contrefaits (manettes ou accessoires) ou les marques n’ayant pas payé pour acquérir une licence. « Ces appareils peuvent cesser de fonctionner suite à des mises à jour du système« .

Selon le site 1up, le problème ne toucherait pas les manettes qui ont été officiellement autorisées par Sony. À supposer que le constructeur a eu la main un peu lourde, nul doute qu’il fera en sorte de réactiver les appareils légitimes dans une mise à jour mineure. Plus inquiétant en revanche, Sony évoque des risques d’explosion et de combustions pour certaines manettes contrefaites.

Par ailleurs, il est difficile de ne pas faire le rapprochement avec l’arrivée du PS Jailbreak, une clé USB destinée à contourner les mesures techniques de protection de la PlayStation 3. Si Sony n’a pas communiqué en ce sens, il n’est pas impossible d’imaginer que la firme japonaise ait profité du patch pour sécuriser sa console, afin de limiter l’accès aux seuls périphériques légitimes.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés