Faut-il y voir une conséquence du hack de la Playstation 3 réalisé en début d’année ? Même si pour le moment aucun code signé n’a pu être exécuté sur la console, Sony a annoncé que la prochaine mise à jour de la PS3 supprimera la fonction « Installer un autre OS » qui était disponible pour les possesseurs de la console de salon. Elle avait déjà disparu avec la PS3 Slim. La firme japonaise évoque des « soucis de sécurité » pour justifier la suppression de cette fonctionnalité présente depuis le premier jour, mais qui sera supprimée à partir du firmware 3.21 qui sortira le 1er avril prochain.

Sony essaye de faire passer cette mesure pour un avantage en faveur de ses clients. « Supprimer la fonctionnalité ‘Autre OS’ va aider à assurer aux possesseurs de PS3 qu’ils auront toujours accès à une large gamme de contenus de jeux et de divertissement de la part de Sony Computer Entertainement sur un système plus sûr« , écrit ainsi le fabriquant dans un communiqué.

Les joueurs qui décideraient de ne pas installer le firmware ne pourront plus se logger sur le Playstation Network, ne pourront plus lancer certains jeux, et ne pourront plus lire de vidéos DRMisées stockées sur un lecteur externe. L’installation du firmware 3.1 supprimera bien sûr la partition où est installé Linux.

L’installation de Linux avait été une fonctionnalité surprise de la Playstation 3 lors de son lancement. Elle permettait aux utilisateurs de bénéficier de la puissance de la console pour la convertir en ordinateur de salon, même si Sony ne permettait pas l’accès à l’ensemble des ressources du système. La firme souhaitait ainsi éviter que des jeux homebrews puissent faire concurrence à son propre catalogue, ou que des jeux piratés puissent être exécutés. La PS3 ne permettait pas l’accès à l’accélérateur graphique, et une méthode alternative avait déjà été bloquée par Sony lors du firware 2.10.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés